3 mai 2013

R.I.P. Jeff Hanneman, un jour noir pour les fans de Thrash-Metal et de Slayer !

Souvenez-vous, en janvier 2011, Jeff Hanneman était victime d'une morsure d'araignée qui avait failli lui couter la vie ! Il était (selon ses propres déclarations) en train de déguster quelques bières son jacuzzi et n'a même pas senti la morsure, mais une heure plus tard il était très mal et pouvait voir la chair de son bras en train de se nécroser. Heureusement pour lui, il tombe sur une infirmière qui connait cette pathologie qui se nomme fasciite nécrosante, ce qui lui permet de gagner énormément de temps car il ne lui reste plus qu'une heure à vivre lors de son arrivée à l'hôpital.

Un médecin (fan de Slayer) lui déclare alors : "D'abord je vais vous sauver la vie, ensuite je vais sauver votre bras, et ensuite je vais sauver votre carrière !" Il subit une intervention chirurgicale d'urgence pour retirer les tissus nécrosés et le médecin arrive à sauver les muscles et les tendons. L'opération laisse tout de même une large blessure sur son bras et il passe les deux mois suivants immobilisé à l'hôpital pour suivre un traitement à base d'antibiotiques mais aussi subir diverses greffes de peau pour son bras.

Jeff Hanneman a passé la quasi-totalité de son année 2011 en rééducation pour son bras droit très affaibli. En décembre 2011, il déclarait : "C'est le genre du truc au sujet duquel j'aurais pu écrire une chanson. Tout ce qui pouvait mal se passer cette année s'est mal passé, mais au final c'est OK. J'avais Satan de mon côté !"

Aujourd'hui, ces déclarations teintées d'humour ont malheureusement une résonance beaucoup plus tragique puisque le groupe Slayer annonçait le décès de son guitariste Jeff Hanneman sur Facebook, quelques minutes après minuit (heure française) le 3 mai 2013, alors qu'il était environ 15h passée en Californie, le 2 mai 2013. Le décès est survenu aux alentours de 11h du matin (heure locale) et a été causé par une insuffisance hépato-cellulaire, c'est à dire un dysfonctionnement du foie à priori consécutif à cette fameuse morsure d'araignée et de l'infection qui en avait découlé en 2011. Jeff Hanneman avait 49 ans.

Edit : la défaillance qui a été fatale à Jeff Hanneman a été clairement identifiée et elle est finalement consécutive à une cirrhose du foie qui lui avait été diagnostiquée seulement quelques mois avant sa mort. Aucun lien direct n'a été établi avec la grave infection dont il avait été victime en 2011.

(J'ai toujours été fasciné par ses jambières...)

Né le 31 janvier 1964 dans une famille comprenant des vétérans de la seconde guerre mondiale, et avec des frangins ayant combattu au Vietnam, Jeff Hanneman a très tôt développé une passion pour tout ce qui avait attrait à la guerre, construisant notamment des maquettes de tanks et d'avions avec ses frères ainés dès son plus jeune âge. Il révèle lors d'une interview en 2009 que son père est d'origine allemande mais qu'il a combattu aux côtés des alliés durant la seconde guerre mondiale.

Guitariste passionné de musique punk, il rencontre Kerry King en 1981 alors que les deux jeunes musiciens sont en train d'auditionner pour le même groupe et ils décident de former leur propre groupe pour reprendre des morceaux de Judas Priest et Iron Maiden. Ils sont bientôt rejoints par un jeune étudiant anesthésiste à la basse et au chant (Tom Araya) et un livreur de pizzas à la batterie (Dave Lombardo) et Slayer est né ! Le groupe donne son premier concert pour Halloween en 1982 et sort son premier album auto-financé "Show No Mercy" en décembre 1983, moins de 6 mois après le "Kill 'Em All" de Metallica, lançant ainsi les débuts du style Thrash-Metal né de la rencontre entre la vitesse du Heavy-Metal (Iron Maiden, Judas Priest), le côté sombre et démoniaque de groupes comme Venom, et l'agressivité du punk qu'Hanneman affectionnait tant.

A leurs débuts, les membres groupe se produisent sur la scène underground en arborant du maquillage et un style vestimentaire censés représenter leur côté satanique. Mais après avoir sorti un EP et un album live, ce style visuel est abandonné et le groupe signe sur une plus grosse maison de disque pour sortir son album culte, celui qui est encore aujourd'hui considéré comme leur meilleur album et une pierre angulaire du Thrash-Metal, "Reign In Blood" en 1986 !

(Jeff Hanneman et son pack de Stella Artois sur la photo qui figure au dos de "Reign In Blood")

Mais le label Columbia refuse finalement de distribuer "Reign In Blood" à cause de sa pochette et du thème des paroles de certains morceaux. C'est principalement le titre "Angel Of Death" qui pose problème puisqu'il y est question de Josef Mengele, le chirurgien allemand ayant commis des atrocités au camp de concentration d'Auschwitz. C'est Jeff Hanneman qui a composé ce titre à cause de l'intérêt qu'il porte à cette période et d'un livre qu'il a lu au sujet de ce chirurgien. Il incorpore également divers éléments tirés des symboles utilisés par les nazis dans les visuels du groupe (comme la croix de fer ou le S de Slayer), ce qui leur vaudra diverses controverses tout au long de leur carrière. Pourtant, Jeff Hanneman s'est toujours défendu de vouloir propager le moindre message politique. Il s'agissait simplement d'une passion (qu'il a pu partager avec Lemmy Kilmister de Motörhead lorsque les deux groupes tournaient ensemble) essentiellement symbolique, qui n'a jamais concerné les idéaux, et qui servait de base aux thèmes et aux visuels violents du groupe. C'est le label Geffen qui acceptera finalement de distribuer "Reign In Blood", sans toutefois faire apparaitre l'album sur ses plannings de sortie de l'époque...

Slayer est rapidement devenu un pilier incontournable de la scène Metal extrême, et son influence est revendiquée par d'innombrables groupes de Thrash, de Death ou de Black-Metal, notamment par le biais des 3 albums cultes du groupe : "Reign In Blood", "South Of Heaven" et "Seasons In The Abyss". Jeff Hanneman aura d'ailleurs l'occasion de revenir à ses sources punk durant la carrière de Slayer avec l'album de reprises "Undisputed Attitude" en 1996 qui contenait également 3 compositions originales du groupe. Le dernier album studio en date de Slayer est "World Painted Blood" (2009) et un nouvel album était en projet depuis 2011, avec pour condition d'attendre que Jeff Hanneman soit complètement remis pour pouvoir entrer en studio. Le groupe n'a en revanche jamais cessé de se produire sur scène puisque c'est Gary Holt du groupe Exodus (ainsi que Pat O'Bien de Cannibal Corpse sur quelques dates) qui assure les parties guitare aux côtés de Kerry King depuis 2011. Jeff Hanneman avait toutefois eu l'occasion de remonter sur scène aux côtés de ses collègues une fois en avril 2011, juste le temps de jouer les morceaux "South Of Heaven" et "Angel Of Death" en rappel en fin de concert, lors d'un événement qui réunissait les Big Four, les 4 grands groupes de Thrash-Metal que sont Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax en Californie.

(On peut clairement voir différentes cicatrices sur son bras le 23 avril 2011)

C'est un très grand musicien qui a quitté la planète Metal en ce 2 mai 2013 et certaines de ses compositions sont et resteront des classiques de Slayer et du mouvement Thrash tout entier puisqu'il était l'auteur d'incontournables comme "South Of Heaven", "Reign In Blood", "Angel Of Death", "War Ensemble", "Madatory Suicide" ou encore "Seasons In The Abyss".

Et vu qu'une minute de silence n'est pas forcément ce qu'aurait voulu Jeff dans un moment comme ça, quoi de mieux qu'un clip de l'un des classiques du groupe où on pouvait le voir jouer sur sa guitare arborant le logo des Dead Kennedys dont il était particulièrement fan :



R.I.P. ou plutôt R.I.B. (Rest In Blood / Reign In Blood) Jeff Hanneman !

Aucun commentaire: