10 mars 2011

Critique ciné : Paul

Il était certain qu'un film réunissant les gentils geeks anglais Simon Pegg et Nick Frost ("Shaun Of The Dead", "Hot Fuzz"), quelques acteurs de la bande à Judd Apatow ("Supergrave", "En Cloque : Mode D'Emploi" ou "Delire Express") et un alien déjanté ne pouvait que m'intéresser !

Mais s'agit-il d'une simple liste de noms cachant un film misérable ou d'un vrai bon délire digne de tous les acteurs engagés dans le projet ?


On retrouve donc les sympathiques Simon Pegg et Nick Frost qui ont une nouvelle fois écrit le scénario de ce film et qui, après s'être intéressés (et avoir rendu hommage) aux films de zombies et au cinéma d'action, s'attaquent cette fois à la science-fiction.


Ils incarnent cette fois deux fans de SF qui réalisent le rêve de leur vie en se rendant à la fameuse convention Comic-Con de San Diego (l'eldorado des geeks et des fans de comics, science-fiction, etc...) et qui en profitent pour traverser une partie des Etats-Unis en camping-car avec un intérêt tout particulier pour la célèbre Zone 51 située au Nevada.

Et c'est là qu'ils vont faire la rencontre d'un extra-terrestre extrêmement décomplexé nommé Paul qui a besoin de leur aide pour fuir notre planète. Bien entendu, le FBI est à la recherche de Paul et une course poursuite va donc s'engager entre nos héros, trois agents du FBI (dont deux particulièrement idiots) et d'autres protagonistes croisés en chemin.

Autant le dire tout de suite, ni le scénario ni les gags ne sont d'une grande originalité dans l'ensemble mais le tout est suffisamment bien mis en scène et bien interprété pour que l'on ne s'ennuie jamais (je n'ai relevé aucun temps mort) et qu'on soit amené à rire régulièrement. Ça manque peut-être un peu d'enjeux sérieux et on sent rarement les protagonistes réellement en danger mais ça n'est pas bien grave puisque c'est avant-tout une comédie "plus ou moins" familiale ("plus ou moins" car je me pose encore des questions vu le nombre d'obscénités proférées par certains personnages).


En tout cas, même si tous les types de publics devraient passer un bon moment, les fans de science-fiction seront particulièrement aux anges car les références à de très célèbres films de SF sont nombreuses et plus ou moins flagrantes selon les situations. Personnellement, j'ai noté des allusions évidentes à "Star Wars", "Total Recall", "Star Trek", "Rencontres Du Troisième Type", "X-Files", "Flash Gordon", "Alien" ou même les deux premiers films de la saga "Indiana Jones" (j'en ai sûrement loupé d'autres) et j'ai même cru reconnaître des dialogues directement tirés de "Aliens" et "Le Retour Du Jedi" qui ne font pas forcément mouche car ils sont légèrement modifiés par l'adaptation française du film (je me rattraperai avec la VOST en DVD).

A propos de la version française : je me demande encore qui a pu avoir l'idée saugrenue de demander au journaliste Philippe Manœuvre de doubler la voix de Paul. Non-pas que ce soit mal fait, ça fait juste un peu drôle d'entendre l'alien avec cette voix même si on s'y fait assez vite. Un mot sur les effets spéciaux : ils sont dans l'ensemble très convaincants et Paul est généralement bien intégré à l'image et aux situations.



Bref, en résumé, c'est une très sympathique comédie avec plein de références à des trucs que j'adore et des acteurs qui s'amusent comme des petits fous. Le côté course-poursuite avec des gens croisés en chemin m'a même un peu fait penser au génialissime "Blues Brothers" de John Landis, et je suis sûr que ce n'est pas un hasard...

Aucun commentaire: