A propos de moi...

Comme je suis né juste (6 mois) avant la fin des années 70, j'ai fait partie de la toute première génération qui échappait brillamment au service militaire tout en étant également exemptée de journée d'appel... bon, après tout, on s'en fout mais c'était juste pour me situer dans le temps.

Durant mon enfance, et comme beaucoup de mes congénères, je me suis abondamment nourri de dessins animés importés du japon et de publicités à la télévision. Mais j'ai également usé les bandes magnétiques de quelques VHS que je regardais en boucle au point de quasiment les apprendre par cœur comme celles de "Rencontres Du Troisième Type" (Steven Spielberg - 1978 - tandis que tout le monde chialait sur "E.T."), "Superman" (surtout le premier - Richard Donner - 1978), "SOS Fantômes" (surtout le premier - Ivan Reitman - 1984), "Gremlins 1 & 2" (Joe Dante - 1984 & 1990), "Retour Vers Le Futur" (surtout le premier - Robert Zemeckis - 1985), "Les Aventures De Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin" (John Carpenter - 1986 - tandis que tout le monde ne jurait que par "Golden Child - L'Enfant Sacré Du Tibet" qui est également très sympa mais qui m'a moins marqué), "Qui Veut La Peau De Roger Rabbit ?" (vu au cinéma lors de sa sortie - Robert Zemeckis - 1988), "Willow" (également vu au cinéma - Ron Howard - 1988) et plus tard pendant mon adolescence je peux y ajouter "Midnight Run" (Martin Brest - 1988), les trois premiers "Star Wars" (j'y reviendrai), "2001 : L'Odyssée De L'Espace", "Orange Mécanique", "Shining" et "Full Metal Jacket" de ce bon vieux Stan (respectivement 1968, 1971, 1980 et 1987), "The Blues Brothers" (John Landis - 1980) ainsi que les deux films "Wayne's World" (1992 et 1993) et "Bernie" (Albert Dupontel - 1996). Oui je sais, les trois derniers films cités sont plus récents donc un peu "hors-sujet"...

Mais c'est finalement assez représentatif de ce que j'aime au cinéma : science-fiction, action, humour, réflexion sur le genre humain, anticipation et également un peu de guerre et d'horreur. Je ne vais pas vous citer tous mes films cultes (j'en ai encore des tas) et mes grands réalisateurs préférés sont presque tous cités ci-dessus (sauf les plus récents comme Kevin Smith, Zack Snyder ou Chris Nolan). Mais il y a un film cultissime que je place au dessus de tous les autres (je vous préviens : vous allez vous foutre de moi) et qui contient justement tous les éléments mentionnés ci-dessus : "Terminator 2 - Le Jugement Dernier" (James Cameron - 1991). Dommage qu'il n'y ait jamais eu de suite à ce chef-d'œvre...

Concernant "Star Wars", j'ai vu le premier (enfin le 4ème quoi) à la TV lorsque j'avais une douzaine d'années un soir de noël. Ça m'avait déjà sérieusement secoué le cocotier mais ce qui m'a vraiment retourné c'est lorsque j'ai vu la trilogie complète sur grand écran lors de la sortie de l'Edition Spéciale en 1997. La suite fut logique : VHS usées jusqu'à la moelle, jeux vidéo, romans, fan-club puis grosse déception une trilogie plus tard. J'y ai pourtant cru jusqu'au bout, mais j'ai également fini par faire une overdose de produits dérivés omniprésents (même sans les acheter) et de fan-club où seule la qualité de ton costume montrait à quel point tu étais un bon fan ou pas...

Côté littérature, j'ai eu la chance d'avoir un prof de français qui nous a fait lire et étudier "Bilbo Le Hobbit" en classe de 5ème ! Après avoir relu ce livre à maintes reprises, je me suis un jour souvenu que ce prof nous avait dit qu'il existait une suite sous forme de trilogie qui se concentrait essentiellement sur l'anneau trouvé par Bilbo... Il m'a alors fallu plusieurs mois pour lire "La Communauté De L'Anneau" (particulièrement indigeste, surtout la première fois), puis un petit mois pour lire "Les Deux Tours" et enfin une semaine pour lire "Le Retour Du Roi" tellement j'étais devenu obsédé par cet univers et cette "préciseuuuuuse" histoire. J'ai également lu une une pelletée de bouquins de Stephen King dans ma jeunesse (comme tout le monde, non ?), une trentaine de romans "Star Wars" (y a pas que du bon, je vous le dis !) ainsi que quelques classiques comme la saga des vampires de Anne Rice (les trois premiers sont mythiques, le reste dispensable), le "Dracula" de Bram Stoker (magnifique), le "Frankenstein" de Mary Shelley (rarement lu un truc aussi chiant) ou plus récemment les trois premiers volets hilarants de la trilogie en quatre volumes du "Guide galactique" de Douglas Adams. Et il y a encore un paquet de classiques que j'ai l'intention de lire...

J'ai également traversé (grâce à ma frangine) une grosse période "manga" au milieu des années 90 : l'époque bénie où quelques œuvres étaient publiées par de rares éditeurs indépendants chez qui il fallait commander par correspondance et où on regardait des VHS japonaises (sous titrées en thaïlandais) achetées à prix d'or. Ce qui me reste aujourd'hui de cette littérature orientale c'est forcément tout "Dragon Ball" (sauf GT) d'Akira Toriyama qui reste pour moi une œuvre majeure et incontournable malgré sa sur-exploitation commerciale, ainsi que les travaux de Leiji Matsumoto qui a créé un univers de science-fiction où se croisent des personnages comme Albator (Harlock en VO), Emeraldas, Tochiro ou Maetel (à bord du "Galaxy Express 999") à travers diverses œuvres dessinées ou animées à la chronologie improbable. C'est à mon avis un univers cruel, sombre et touchant auquel tout fan de SF devrait s'intéresser...

En ce qui concerne la bédé US, je dois avouer que ma culture des super-héros s'est essentiellement faite par le biais du cinéma. J'ai lu quelques "X-Men", "Spider-Man" et de rares épisodes de "Spawn" il y a une dizaine d'années mais ça n'allait pas chercher très loin (un jour, je rattraperai mes lacunes dans ce domaine). En revanche, je suis un énormoïde fan du personnage créé par Bob Kane en 1939, et ce, sous toutes ses formes (ciné, papier, animé, jeux-vidéo). J'ai clairement été fasciné par le "Batman" de Tim Burton lorsque j'avais 10 ans, je me suis rendu seul au cinéma pour la première fois de ma vie à l'âge de 12 ans pour aller voir "Batman - Le Défi" et, malgré un léger décrochage suite au malheureux "Batman & Robin" de 1997, je suis toujours aussi fan de ce personnage aux facettes et aux adaptations multiples, tous supports confondus...

L'informatique et les nouvelles technologies me passionnent, même si je ne suis pas forcément un grand technicien dans ces domaines. J'ai tripoté un peu de programmation BASIC lorsque j'étais au lycée mais je n'ai jamais été plus loin. On peut éventuellement me considérer comme un fan-boy d'Apple (même si l'attitude de cette compagnie me déçoit de plus en plus) mais j'utilise des ordinateurs Macintosh depuis le début des années 90 et j'ai été le témoin de l'évolution (de leur état d'esprit) de leurs machines et de leurs OS depuis près de 20 ans. En revanche, je ne possède pas d'iPhone (très bon appareil mais je ne ressens vraiment pas le besoin d'en avoir un), je trouve que l'intérêt de l'iPad est encore très limité (donc il ne m'intéresse pas trop pour l'instant) et j'ai gagné le seul iPod que je possède en arrivant à la première place d'un concours Guitar Hero. Je m'amuse beaucoup aujourd'hui de voir que certains des fans les plus "hardcore" d'Apple sont pour la plupart des anciens utilisateurs de PC qui ont "switché" ces deux ou trois dernières années, depuis que la marque est à la mode quoi... C'étaient les mêmes il y a dix ans qui crachaient sur Apple parce-que c'était trop cher !

Une autre de mes grandes passions : les jeux vidéo ! De la ColecoVision de mon enfance (sortie en Europe en 1983 avec le légendaire "Donkey Kong" où apparaissait Mario pour la première fois) à la Wii ou la PS3 d'aujourd'hui, en passant par la GameBoy, la Super Nintendo, la Nintendo 64, la GameBoy Advance, la GameCube, la PS2, la DS et la PSP (vous noterez une certaine préférence pour un constructeur en particulier), les jeux vidéo ont toujours été très présents chez moi, sans oublier la salle d'arcade où j'allais dépenser mon argent de poche dans les années 90. Si on pouvait me considérer comme un "hardcore gamer" à la grande époque de la Super Nintendo (et de sa saine rivalité avec la Megadrive), je me suis aujourd'hui largement calmé et j'ai adopté un rythme plus "casual" (essentiellement par manque de temps) même si je ne peux sortir de chez moi sans avoir au moins une console portable dans une poche. Mes goûts sont assez variés (de "Street Fighter" à "Metal Gear Solid" pour ne citer que mes grands favoris), j'ai en revanche un peu de mal avec les jeux de sport et les RPG de longue haleine. En ce qui concerne le jeu sur ordinateur, le Mac ayant longtemps été très mal loti (c'est enfin en train de changer), je n'ai pas grand-chose à raconter avant d'avoir commencé "World of Warcraft" en janvier 2007. Mais là encore, j'ai toujours préféré le jeu "casual" et en solo... Vous aussi vous avez remarqué que j'avais dit ne pas apprécier les RPG à rallonge sur consoles alors que j'ai joué en solo à WoW pendant plus de trois ans ? Vous n'êtes pas les seuls à trouver ça étrange ! Alors pour vous remercier d'avoir lu mon interminable biographie de geek jusqu'ici et pour tenter de résoudre ce mystère, je serai ravi de vous offrir une bière pour en discuter si un jour nos routes se croisent...

Et, le meilleur pour la fin, je suis également un amateur de grande musique ! Comprenez par là que je suis fan de Rock (surtout celui des années 60/70) et de Metal, tous styles confondus. Ma vie a changé à l'âge de 14 ans lorsque j'ai compris qu'on pouvait faire de l'excellente musique en ayant les cheveux longs et en jouant de la guitare très fort grâce à l'album "Get A Grip" du groupe Aerosmith. Avec les Beatles et Led Zeppelin, Aerosmith restera à jamais parmi mes grands favoris et ils sont suivis de près par les classiques AC/DC, Metallica, Alice Cooper ou encore Marilyn Manson (que j'ai fini par renier en 2003 lorsque le personnage est devenu encore plus méprisable que les valeurs puritaines sur lesquelles il crachait au début de sa carrière). Mon style de Metal favori est le Thrash-Metal que j'admire par le biais de ses plus fiers représentants (qui sont Megadeth, Slayer, Sepultura, Testament, Exodus, Kreator ou également Arch Enemy et Legion Of The Damned apparus plus récemment) et que je tente d'honorer en jouant de la guitare dans un petit groupe. J'ai déjà eu la chance de voir tous ces grands artistes (ainsi que des tas d'autres) en concert car je ne me lasse pas de l'ambiance de ces rassemblements et du spectacle offert par un bon groupe qui se déchaîne sur une scène !
J'apprécie également beaucoup les musiques de films qui permettent de prolonger l'expérience visuelle en toutes circonstances. Mes favoris : le très grand John Williams (bien sûr), Danny Elfman (quoique je commence à m'en lasser, sauf en ce qui concerne ses travaux pour la franchise "Batman") et le trop souvent oublié John Carpenter qui a toujours su insuffler une ambiance unique et inoubliable dans ses films, ainsi que tous les compositeurs qui ont touché de près ou de loin aux films "Batman", aux bons films de super-héros et plus largement à toutes les œuvres que j'apprécie (mangas, animés, jeux vidéo, etc...).

Après avoir lu tout ça (félicitations si vous en avez eu le courage), vous avez au moins découvert l'une de mes grandes qualités : j'ai du mal à faire court lorsque je parle des choses que j'aime... et pourtant je me suis fait violence pour ne pas trop rentrer dans les détails ! Allez, à bientôt, et pourvu que ça dure !

PS : et encore, je ne vous ai pas parlé de ma fascination pour les locomotives à vapeur, les quelques séries TV que j'apprécie, ma passion pour la Batmobile version Tim Burton de 1989, mon admiration pour les insultes en alsacien, mon intérêt pour les voyages, etc...