13 février 2015

Critique ciné : Jupiter - Le Destin De l'Univers

Depuis la sortie de la trilogie Matrix, les Wachowski n'ont décidément pas de bol avec la façon dont Warner Bros gère la promotion et la distribution de leurs films. Speed Racer (2008) est clairement passé à côté du succès qu'il méritait car le peu de personnes à l'avoir vu n'a souvent pas su le juger en le remettant dans son contexte (à savoir une adaptation d'un dessin-animé japonais des années 60 et culte aux Etats-Unis). Puis la sortie de Cloud Atlas avait été reportée de plusieurs mois en Europe, sortant ainsi début 2013 au lieu d'octobre 2012 alors qu'il était déjà disponible en vidéo aux Etats-Unis (avec les conséquences que cela peut avoir côté piratage), sans parler d'un manque de promotion plus qu'évident.

On a pensé pendant un temps que les Wachowski revenaient aux affaires avec Jupiter Ascending (traduit par Jupiter - Le Destin De l'Univers pour la France, mais on va faire comme si ça n'existait pas, hein ?) puisqu'il s'agit de leur premier scénario original depuis Matrix (et non pas d'une adaptation d'un matériau existant comme leurs deux précédents films). Mais la Warner a tenté une nouvelle fois de faire comprendre au monde entier qu'elle ne croyait finalement pas du tout dans le potentiel du film en repoussant sa date de sortie de juillet 2014 à février 2015, soi-disant pour des histoires d'effets spéciaux à finaliser et de campagne marketing à mieux préparer. Cela ne rassure évidemment pas sur la qualité du film, mais au final il est clair que Warner se fout de nous (et des Wachowski) puisque la campagne marketing a finalement été réduite au minimum syndical au moment de la sortie du film.


La jolie Jupiter (Mila Kunis) possède un destin incroyable qui fait d'elle l'un des enjeux principaux de la stabilité (économique, oui oui) de l'univers. Mais le beau et ténébreux Caine (Channing Tatum) a été engagé pour la sauver... Ouais le pitch de départ est pas folichon, et malheureusement ce n'est pas beaucoup mieux ensuite. En dehors de l'univers créé de toutes pièces par les Wachowski (sympa mais qui n'est malheureusement pas assez fouillé pour être véritablement passionnant), toute cette histoire sent le super-réchauffé et ne possède pas une once d'originalité. Les méchants sont à la fois insupportables, caricaturaux et prévisibles, et si les acteurs s'en sortent pas trop mal dans l'ensemble (sauf Mila Kunis qui n'a certainement pas les épaules pour porter un film à elle toute seule), force est de constater qu'ils font visiblement de leur mieux avec ce qu'on leur a donné à jouer.

Car tout ça aurait pu bénéficier d'une bonne dose de second degré pour mieux faire passer la pilule ! Mais non, il faut se contenter de personnages au premier degré très lisses, voire même franchement caricaturaux dans de cas des méchants. L'ensemble aurait pu également bénéficier d'effets spéciaux impressionnants, mais malheureusement certains de protagonistes aux maquillages à peine dignes d'une série TV des années 90, tandis que les univers à priori assez détaillés ne sont pas vraiment mis en valeur par des images de synthèses correctes mais sans plus. Pire, les Wachowski sont pour la première fois incapables de rendre leurs scènes d'actions lisibles (et ça doit être encore pire en 3D).



Bref, entre des enjeux confus, des effets spéciaux inégaux et parfois franchement ratés, un certain manque d'inspiration côté scénario et des acteurs pas super convaincants, Jupiter Ascending n'est clairement pas la claque attendue ! Mais ce n'est pas non-plus une atrocité à regarder (sauf pour sa VF qui est catastrophique), c'est juste un divertissement moyen, sans grande envergure et un peu bancal. J'en retiens tout de même la jolie Mila Kunis, quelques beaux moments de bravoure de la part de Channing Tatum, quelques jolies scènes entre les deux protagonistes principaux et un univers qui mériterait d'être mieux exploré.

Et ce qui me met en colère c'est que j'ai vu des blockbusters (qui a dit Transformers ?) bien plus merdiques que ça qui ont bénéficié d'énormes campagnes marketing (et de chiffres hallucinants au box-office). J'ai aussi vu des blockbusters tout aussi maladroits (X-Men Days Of Future Past par exemple) bénéficier de grosses campagnes marketing et de critiques dithyrambiques !

Donc même si Jupiter Ascending n'est clairement pas top, il reste tout de même bien supérieur à de nombreuses merdes que le grand public va voir en masse, et il se laisse voir tout en se laissant oublier aussitôt après. Les Wachowski ne méritaient pas un tel traitement de la part de Warner Bros, et je n'ai pas perdu espoir en ce qui concerne leur talent créatif. J'espère également qu'ils vont changer de crémerie en ce qui concerne la distribution de leurs futurs films...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Draven, je voulais savoir si il y avait un moyen de te contacter hors réseaux sociaux (par email ou via page contact par ex) plutôt que via les commentaires ? merci.
F.

Draven a dit…

Hello F. ! Je n'ai malheureusement jamais réussi à implémenter un page contact digne de ce nom sur ce blog, mais si tu veux, tu peux passer par l'email de l'émission 24FPS :
24fpspodcast [a] gmail [point] com