28 janvier 2015

Festival de Gérardmer 2015 - Jour 1

Il est arrivé le temps de se rendre, comme chaque début d'année, dans les contrées glacées des Vosges pour assister à l'édition 2015 du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer !


Et la compétition démarre avec la première réalisation du scénariste/réalisateur Alex Garland, dont le roman La Plage avait été adapté au cinéma par Danny Boyle en 2000. Garland avait d'ailleurs également participé à l'écriture des films 28 Jours Plus Tard et Sunshine du même réalisateur, ainsi que de Never Let Me Go et Dredd. Aidé du producteur Andrew Macdonald (qui a produit la plupart des films de Danny Boyle), il se lance donc dans la réalisation avec Ex Machina, un film qui s'intéresse à la problématique de l'intelligence artificielle.


On y suit Caleb (Domhnall Gleeson), employé d'une grande compagnie high-tech, qui gagne le droit de passer quelques jours en compagnie de son patron, le mystérieux et reclus Nathan (Oscar Isaac) qui est très fier de lui présenter son travail : Ava (Alicia Vikander), une androïde équipée d'une intelligence artificielle très avancée.

On alterne sans cesse les discussions entre Caleb et Ava, puis entre Caleb et Nathan qui est très curieux de connaître le ressenti du jeune homme face à sa création. Diverses découvertes et révélations ponctuent régulièrement le récit, dont l'intérêt est sans cesse maintenu malgré la lenteur du récit. La photo est magnifique, et les ambiances sont variées dans ce qui s'apparente surtout à un huis clos entre ces trois personnages. Les effets spéciaux, particulièrement notables sur le personnage d'Ava, sont extrêmement bien réussis et participent à la réussite de ce métrage d'une grande sobriété et d'un très (trop ?) grand sérieux.



On regrette toutefois une relative absence d'émotions dans l'ensemble, malgré la grande qualité des acteurs en présence. Mais le film n'en est pas moins réussi et le scénario n'aurait pas manquer de susciter l'intérêt d'un certain Isaac Asimov.

Bref, cette compétition débute de bien belle manière (avec de la SF, pour mon plus grand bonheur), et j'espère que ce niveau de qualité sera maintenu dans le reste de la compétition...

Aucun commentaire: