24 octobre 2013

Première bande-annonce de Captain America - Le Soldat De L'Hiver !

Vous le savez, depuis la sortie du film "Avengers" en 2012, la Phase 2 de Marvel au cinéma est en marche. Elle a débuté avec un "Iron Man 3" sorti en avril 2013 qui était loin d'avoir convaincu la totalité du public. Elle continuera très prochainement avec "Thor - Le Monde Des Ténèbres" qui génère pour l'instant davantage d'inquiétudes que d'attente, et elle se poursuivra avec "Captain America - Le Soldat De l'Hiver" en mars 2014. Ce sera ensuite le tour du film "Les Gardiens De La Galaxie" (une nouvelle franchise dans la saga) qui sortira en France le 13 aout 2014 pour enfin se terminer sur "The Avengers - Age Of Ultron" qui n'a pas encore de titre français même si on sait déjà qu'il sortira chez nous le 29 avril 2015. Viendra ensuite la Phase 3 qui débutera par le seul film qui soit pour l'instant confirmé, c'est-à-dire "Ant-Man" qui débarquera chez nous le 5 aout 2015, mais où nous retrouverons également (si on en croit les dernières confirmations de la part de Marvel) les films "Thor 3", "Black Panther" et "Doctor Strange" afin de se conclure sur un logique "Avengers 3".

Celui qui nous intéresse aujourd'hui est "Captain America - Le Soldat De l'Hiver" qui fera suite au "Captain America - First Avenger" sorti en 2011. Il se dévoile enfin via un premier poster officiel et surtout une nouvelle bande-annonce visible ci-dessous :


21 octobre 2013

Encore un peu de Draven chez Any Given Film !

Connaissez-vous le podcast audio Any Given Film ? Si la réponse est non c’est que vous n’avez pas lu cet article posté ici il y a près de deux semaine ! Si la réponse est oui, ça ne vous empêche pas d’aller jeter un coup d’œil à leur site officiel :


Donc comme je le disais précédemment, ces sympathiques personnes ont eu la bonne idée de proposer un mini-épisode de leur podcast chaque jour pendant tout le mois d’octobre 2013 afin de célébrer Halloween en compagnie de blogueurs et de podcasteurs ciné qui évoquent à chaque fois l’un de leur film d’horreur culte !

Et pour mon second passage chez eux en tant que représentant de 24FPS, j’ai choisi d’évoquer l’un des très rares films qui arrive à me faire flipper : "Le Projet Blair Witch" de Daniel Myrick et Eduardo Sánchez sorti en 1999. Cliquez donc sur l’image ci-dessous pour écouter ce 21ème épisode spécial Halloween d’Any Given Film (qui dure lui aussi moins de 8 minutes, c’est fou) :


Donc pour la seconde fois, merci à Any Given Film pour l’invitation. C’était très sympathique de me replonger dans certains de mes films d’horreur préférés ! Et encore une fois n’hésitez pas à écouter tous leurs mini-épisodes de ce mois d’octobre car on y trouve de nombreux invités de prestige, et voire même tous leurs épisodes tout court car il s’agit d’un podcast ciné drôle, varié et de qualité !

Retrouvez-les également sur Facebook : http://www.facebook.com/anygivenfilm
Ou sur Twitter : @anygivenfilm

PS : ne croyez pas Thibaut sur parole quand il dit que je suis joli garçon, car je suis certain que ce n’est pas la première chose qui vous viendrait à l’esprit si nous nous croisions en pleine forêt par une froide nuit d’hiver… ;)

Joyeux Halloween !

20 octobre 2013

Critique ciné : Through The Never (Metallica)

Metallica fait partie des rares groupes ayant réussi à franchir les frontières de la musique Metal pour s'adresser à un public plus large, voire même tout simplement au grand public (au grand dam des fans de la première heure). Si on peut dater le début de cette reconnaissance globale avec la sortie de l'album "Metallica" (généralement appelé "Black Album" à cause de sa pochette toute noire ne comprenant que le logo du groupe et le dessin d'un serpent en surbrillance) en juillet 1991, il serait plus juste de dire que c'est le single "Nothing Else Matters" sorti en avril 1992 qui a réellement retenu l'attention du grand public.

Depuis cette période, Metallica possède une place à part sur la scène Metal car le groupe compte certainement autant de défenseurs indécrotables que de détracteurs virulents. Il faut dire que le groupe n'a pas toujours simplifié la tâche à ses fans depuis la sortie du "Black Album" car ce groupe qui proclamait dans ses jeunes années son intention ferme de ne jamais succomber aux sirènes de la facilité commerciale (en prenant régulièrement pour cible l'ultra-populaire Bon Jovi à cette époque) a commencé à brouiller les pistes en tournant en 1989 un clip (trahison commerciale !) pour le morceau "One" (issu de l'album "...And Justice For All" sorti en 1988), puis en faisant appel à Bob Rock (connu pour avoir travaillé sur les albums les plus populaires de Bon Jovi et Mötley Crüe) pour produire le "Black Album" (qui comprenait deux ballades, trahison suprême !), puis en sortant coup sur coup les albums beaucoup plus orientés rock "Load" et "ReLoad" en 1996 et 1996 (deux albums qui ont provoqué une véritable scission dans la communauté Metal à l'époque), puis avec l'étrange album "St. Anger" en 2003 (qui a une nouvelle fois divisé la communauté pour des raisons de qualités musicales très discutables), puis tout récemment avec "Lulu" en 2011 (la contribution musicale minimaliste et encore plus discutable partagée avec le chanteur Lou Reed). Le tout n'étant pas vraiment facilité par les prises de position souvent arrogantes du batteur/leader Lars Ulrich qui avait par exemple mené la fronde anti-Napster en 2001 qui avait une nouvelle fois apporté une large vague de haine anti-Metallica...

Pourtant, il est difficile d'accuser Metallica d'avoir une démarche purement commerciale en ce qui concerne ses sorties musicales au format audio et/ou vidéo. Là où de nombreux groupes (qui a dit Iron Maiden ?) sont abonnés depuis un peu trop longtemps à la formule "un album, un live, un best-of, un album, un live, un best-of, etc...", Metallica n'a jamais (à ce jour) réédité ses anciens albums pour nous les revendre au prix fort sous prétexte d'anniversaire et/ou de remasterisation (Megadeth, Iron Maiden, ou Pantera ne se sont pas gênés, eux...), à l'exception notable de "The $5.98 E.P. : Garage Days Re-Revisited" de 1987 ressorti en 1998 sous le titre "Garage Inc." en double-CD accompagné de très nombreux titres supplémentaires (dont tous ceux présents sur le 1er CD spécialement enregistrés pour l'occasion) uniquement car le disque original était introuvable depuis de nombreuses années. Et le groupe n'a jamais sorti de best-of officiel !

Côté live, Metallica a toujours cherché à innover et à surprendre. Tout d'abord suite au décès accidentel de son bassiste historique Cliff Burton en 1986 : le groupe demande aux fans d'envoyer tous les enregistrements pirates dont ils disposent afin de les compiler et de les inclure aux rares enregistrements officiels du début de leur carrière au sein de la vidéo-hommage "Cliff 'Em All" sortie en 1987. Au début des années 90, alors que le groupe est au sommet de sa gloire grâce au "Black Album", les fans réclament un live officiel complet en audio ou vidéo car il n'existe encore rien de ce genre. Le groupe dépasse largement les attentes du public en sortant en 1993 le méga-coffret triple-live (un concert audio en K7 ou CD et deux autres concerts en VHS, sans compter de nombreux goodies) "Live Shit : Binge And Purge" (réédité en mini-coffret CD/DVD en 2003, une nouvelle fois à cause de sa grande rareté). Il faudra attendre 5 longues années pour revoir Metallica sur scène en vidéo avec "Cunning Stunts" sorti en VHS/DVD en 1997 suite à l'album "Load" et juste avant la sortie de "ReLoad". Si le groupe avait déjà expérimenté les éléments de décor qui semblaient s'effondrer sur la tournée "...And Justice For All" en 1989 comme on peut le voir pendant le concert de Seattle du "Live Shit : Binge & Purge", ils ajoutent cette fois une dimension supplémentaire en engageant des cascadeurs qui font semblant d'être blessés/brûlés. Très rapidement lui succède "S&M" sorti en 1999 en CD/VHS/DVD. Cette fois, il s'agit de l'enregistrement de deux concerts joués à Berkeley (Californie) en compagnie de l'orchestre San Francisco Symphony dirigé par Michael Kamen (compositeur de nombreuses musiques de films comme les 3 premiers "Die Hard", les 4 "L'Arme Fatale", "Last Action Hero" ou encore le premier "X-Men"). Le résultat est sublime et plutôt osé pour un groupe avec des morceaux parfois très rapides et violents. Il faudra une nouvelle fois patienter un bon moment puisque c'est seulement après la sortie de l'album studio "Death Magnetic" (qui renoue enfin avec le style Thrash-Metal) en 2008 que le groupe songe à nouveau à sortir du matériel live. Cette fois, la thématique à l'honneur semble être les pays dans lesquels ils jouent, et ils commencent en novembre 2009 avec le DVD/Blu-Ray "Français Pour Une Nuit" (officiellement uniquement disponible en France) enregistré aux Arènes de Nîmes le 7 juillet 2009 (un concert auquel l'auteur de ces lignes a eu la chance d'assister, sans parler du fait qu'il ait l'honneur d'être nettement visible pendant quelques longues secondes sur la vidéo). Avant sa sortie, ce concert avait au préalable été diffusé en exclusivité sur la chaine Canal + puis dans un certain nombre de salles françaises de cinéma). Le groupe enchaine rapidement avec "Orgullo, Pasión, y Gloria: Tres Noches en la Ciudad de México" sorti en CD/DVD/Blu-Ray (officiellement uniquement disponible en Amérique du Sud) fin novembre 2009 (pour des concerts enregistrés les 4, 6 et 7 juin de la même année à Mexico City). Durant l'été 2010, Metallica participe à la réunion historique des Big Four Of Thrash Metal (avec Megadeth, Slayer et Anthrax) au sein de plusieurs festivals Sonisphere en Europe. Si l'auteur de ces ligne a pu assister au concert du 18 juin 2010 en Suisse (avant de réitérer l'expérience l'année suivante à Amnéville en Moselle), c'est le concert très similaire enregistré à Sophia le 22 juin 2010 par les quatre groupes qui est tout d'abord retransmis en direct au cinéma dans le monde entier avant de sortir en CD/DVD/Blu-Ray sous le titre "The Big Four : Live From Sofia, Bulgaria" le 29 octobre 2010. Pour terminer cette série de concerts joués et filmés dans le monde entier, le DVD/Blu-Ray "Quebec Magnetic" (basé sur des concerts enregistrés en octobre/novembre 2009) sort le 11 décembre 2011 afin d'honorer le continent américain (même si la vidéo est disponible partout).

Pour l'étape suivante, Metallica se tourne une nouvelle fois vers le cinéma. Mais histoire de renforcer l'immersion et l'expérience, la projection se fera en 3D et même au gigantesque format IMAX dans certaines salles. Le groupe décide de financer lui-même le projet mais fait appel au réalisateur de cinéma Nimrod Antal ("Motel", "Blindés", "Predators") et ce dernier propose d'aller encore plus loin en transformant ce concert en véritable film dont il écrit le scénario en collaboration avec les membres du groupe. Le rôle principal du long-métrage est confié à Dane DeHaan ("Chronicle", "The Amazing Spider-Man 2") et le projet s'intitule "Through The Never" (comme le 7ème morceau du "Black Album" et qui signifie plus ou moins "À Travers Le Jamais"). Les concerts spéciaux utilisés pour le film ont été tournés les 24 et 25 août 2012 à Vancouver (Canada) avec une nouvelle scène centrale créée spécialement pour l'occasion (même si le groupe utilise ce type de scène depuis le début des années 90). Le film sort dans le monde entier entre septembre et octobre 2013 avec de nombreuses avant-premières organisées en présence de membres du groupe. La sortie française était fixée pour le 9 octobre 2013 avec une avant-première au Grand Rex à Paris dans la soirée du 8 octobre en présence de Lars Ulrich (batterie) et Kirk Hammett (guitare).


17 octobre 2013

Un magnifique court-métrage animé pour fêter les 75 ans de Superman !

En 1938 voyait le jour le premier numéro du comic-book Action Comics qui marquait la toute première apparition de Superman (sans parler de la toute première apparition d'un super-héros tout court). Depuis les 75 ans qui nous séparent de cette parution, les super-héros (avec Superman en tête) sont devenus des icônes de la culture populaire et le kryptonien a connu de nombreuses aventures, dans les pages des comics mais aussi à la télévision et au cinéma. Warner Bros. Animation a décidé de rendre hommage à l'ensemble des déclinaisons du personnage avec un superbe court-métrage animé visible ci-dessous :

(En 2011, un exemplaire original en parfait était de ce comic-book a été vendu pour plus de 2 millions de dollars)

8 octobre 2013

Un peu de Draven chez Any Given Film pour Halloween !

Connaissez-vous le podcast audio Any Given Film ? C'est un podcast ciné qui officie depuis début 2011 et qui parle de films à l'affiche ou de productions qui ont particulièrement marqué ses chroniqueurs via des émissions régulières (films vus par semaines, top 5 par genre, réalisateur ou acteur, jeux de culture ciné, etc...). Cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous rendre sur leur site officiel :


À l'occasion d'Halloween 2013, le joyeux lurons d'Any Given Film ont décidé de publier un petit épisode chaque jour du mois d'octobre. Chacune de ces émissions est consacrée à un film d'horreur en particulier, et pour cela ils ont eu la sympathique idée de faire appel à divers blogueurs/podcasteurs ciné. Et dans le cas de l'épisode du 8 octobre, c'est moi-même (à savoir Jérôme du podcast 24FPS ou Draven selon votre préférence) qui ai été convié pour évoquer le film de mon choix.

C'est donc dans un épisode d'une longueur très inhabituelle pour moi lorsqu'il s'agit d'évoquer un film (c'est à dire en moins de 8 minutes), que j'ai choisi de parler de Brain Dead, le monument gore de Peter Jackson sorti en 1992. Cliquez donc sur l'image ci-dessous pour écouter ce 8ème épisode spécial Halloween d'Any Given Film :


Merci encore à Any Given Film pour l'invitation. N'hésitez pas à écouter tous leurs mini-épisodes de ce mois d'octobre car on y trouve de nombreux invités de prestige, voire même tous leurs épisodes tout court car il s'agit d'un podcast ciné drôle, varié et de qualité ! (Je les écoute régulièrement et depuis un bon moment)

Retrouvez-les également sur Facebook : http://www.facebook.com/anygivenfilm
Ou sur Twitter : @anygivenfilm

PS : ne croyez pas Thibaut sur parole quand il dit que je ne les aime pas, car ce n'est que partiellement vrai... ;)

PPS : et puis vu que le film n'est de toute façon pas disponible légalement en DVD/Blu-Ray Zone 2, vous avez l'autorisation exceptionnelle de le regarder en version française ci-dessous tant qu'il est disponible (la scène du bébé dans le visage que je mentionne dans l'épisode est visible à partir de la minute 1.29.02), mais ne le dites à personne...



Joyeux Halloween !

7 octobre 2013

Critique ciné express : Jobs

Gros manque de temps ces dernières semaines pour vous proposer des critiques écrites (qui devraient d'ailleurs raccourcir dans les prochains temps à cause justement de ce manque de temps), mais voici quand-même un avis rapide sur ce que j'ai pu voir ces derniers temps :

"Jobs" de Joshua Michael Stern

Le cinéma indépendant a dégainé plus vite qu'Hollywood sur ce coup-là ! Et l'acteur Ashton Kutcher s'est personnellement investi pour faire de ce biopic une réussite : il produit le film, et il y interprète le rôle titre en ayant énormément étudié le personnage et en ayant été jusqu'à imiter son régime alimentaire un peu spécial (ce qui lui a valu des problèmes de santé juste avant le début du tournage). Le souci, c'est qu'il a été tellement loin dans sa volonté de rendre hommage au co-fondateur d'Apple qu'il a visiblement oublié que jouer un rôle ce n'est pas la même chose qu'imiter une personne. Si Ashton est très convaincant dans la grande majorité du long-métrage (au point d'en être l'un des principaux atouts), il reste toutefois une poignée de scènes à la limite du ridicule où il est impossible de croire qu'une personne marchait de cette façon...

Pour un petit budget pareil (12 millions $), la réalisation est très correcte, notamment en ce qui concerne les passages qui se déroulent dans les années 70. Mais le plus gros défaut du film reste son scénario. Si les spectateurs qui n'ont aucune connaissance de la vie de Steve Jobs y trouveront quelques anecdotes intéressantes, ceux qui connaissent mieux son parcours seront surpris du nombre assez impressionnant d'omissions de passages très importants (la Blue Box, le Xerox PARC, le développement du premier Macintosh, NeXT, Pixar, etc...) tandis qu'on s'attarde un peu trop souvent sur des épisodes beaucoup moins intéressants. De plus, l'autre co-fondateur d'Apple, Steve Wozniak est un peu laissé de côté (et pas tout à fait fidèle à son véritable caractère et à son rôle majeur dans l'histoire de cette industrie), et certains des plus mauvais côtés de Steve Jobs (qui en avait des tas) sont ignorés. Bref, la volonté de bien faire est là mais l'ensemble passe tout de même légèrement à côté de son sujet. Dommage...



En complément de cette critique (et pour avoir beaucoup plus de détails), n'hésitez pas à écouter le podcast 24FPS que Julien et moi avions consacré à ce film :

4 octobre 2013

L'intro de l'épisode spécial Halloween 2013 des Simpson par Guillermo del Toro !

Depuis sa seconde saison en 1990, la série animée "The Simpsons" a pris l'habitude de consacrer un épisode spécial à Halloween chaque année. Ces épisodes intitulés "Treehouse Of Horror" ont pour particularité d'être divisés en trois courtes histoires qui rendent souvent hommage à des films, des séries ou des romans classiques du style fantastique/horreur. Ils ont aussi pour particularité de montrer la mort (souvent violente) de nombreux personnages de la série, mais ces disparitions n'ont pas d'impact sur le déroulement normal de la série (bien qu'il se murmure qu'un personnage majeur pourrait véritablement mourir lors de la 25ème saison actuelle). Les extra-terrestres Kang et Kodos sont également apparus dans tous les épisodes de ce type.

Le générique de début est également souvent modifié pour l'occasion (et pas seulement la fin lorsqu'ils s'asseyent sur le canapé). Pour ce 24ème épisode spécial qui sera diffusé le 6 octobre 2013 aux Etats-Unis, c'est le cinéaste Guillermo del Toro ("Cronos", "Mimic", "L'Échine Du Diable", "Blade II", "Hellboy", "Le Labyrinthe De Pan", "Hellboy II - Les Légions d'Or Maudites", "Pacific Rim") qui était chargé de modifier le générique. Il s'en est visiblement donné à cœur-joie et le résultat est visible ci-dessous :


3 octobre 2013

La bande-annonce finale de Snowpiercer, Le Transperceneige (+ vidéo bonus prélude du film)

Il n'y a pas que les bande-dessinées américaines qui ont l'honneur d'être adaptées sur grand écran. Car en 2013, à part "Le Bleu Est Une Couleur Chaude" dont l'adaptation va bientôt sortir sous le titre "La Vie D'Adèle", une autre BD française va avoir droit à son long-métrage. Il s'agit du "Transperceneige" dont le premier tome scénarisé par Jacques Lob et dessiné par Jean-Marc Rochette était sorti en 1984. Les deux tomes suivants étaient sortis en 1999 et 2000 avec cette fois Benjamin Legrand au scénario.

Bien qu'étant considérée comme épuisée depuis longtemps en librairie (les trois tomes viennent d'être réunis et réédités en France pendant l'été 2013), il se trouve que le réalisateur coréen Bong Joon-ho est tombé par hasard sur "Le Transperceneige" dans une librairie de Séoul en 2004. Juste avant le succès de son film "The Host" en 2006, il propose à son producteur Park Chan-wook (le réalisateur de "Sympathy For Mister Vengeance", "Old Boy", "Lady Vengeance") d'adapter cette BD française pour son prochain film. Les droits d'adaptation sont rapidement signés mais le réalisateur réalise d'abord le film "Mother" avant de s'attaquer à cette BD avec (pour la première fois dans sa carrière) un casting principalement anglo-saxon. Le film sortira en France avec un titre qui mélange son nom français ainsi que son nom anglais, c'est-à-dire "Snowpiercer, Le Transperceneige". Sa dernière bande-annonce est visible ci-dessous :


2 octobre 2013

À défaut d'apparaitre au cinéma ou à la TV, Wonder Woman inspire des fan-films !

Le personnage de Wonder Woman est apparu pour la première fois dans le magazine All Star Comics n° 8 sorti fin 1941 (et daté de janvier 1942). Si la princesse guerrière des Amazones reste une valeur sûre et une figure de proue des BD publiées par DC Comics, elle a rarement eu la chance de sortir des pages imprimées ou des (nombreux) films ou dessins animés dans lesquels elle est apparue depuis sa création pour se matérialiser en chair et en os, sauf grâce à quelques projets de fan-film...

(Couverture d'un recueil d'une série de 5 comics publiée entre 2006 et 2007, et rassemblée en 2008)

1 octobre 2013

Beaucoup d'action et de personnages dans le nouveau trailer du Hobbit - La Désolation De Smaug

Cela fait déjà 4 mois que le second film de la trilogie du "Hobbit" a dévoilé sa première bande-annonce, mais mine de rien il sort déjà dans 3 mois et il serait peut-être temps d'accélérer le mouvement en ce qui concerne la campagne de promotion du film. Et c'est chose faite puisque "Le Hobbit - La Désolation De Smaug" vient de livrer sa seconde bande-annonce (visible ci-dessous) :