15 mai 2013

Critique DVD : Dagmar - L'Âme Des Vikings

Épineuse question : comment vendre un film norvégien se déroulant dans les années 1300 au public français ? En le faisant passer pour un film sur les Vikings bien sûr ! Car le titre original de "Dagmar – L'Âme Des Vikings" est "Flukt", ce qui signifie plus ou moins "échappée" en français. Le public anglo-saxon, lui, ne sera pas dupé puisque le titre anglais du film est "Escape". Et cela colle totalement avec ce que raconte ce long-métrage puisqu'il repose uniquement sur une chasse à l'homme (ou devrais-je dire une chasse à la jeune fille) dans les grands décors naturels de Norvège. Mais non, en France, ça n'est visiblement pas assez vendeur comme concept alors on va essayer de faire passer ça pour une histoire de Vikings. Les spécialistes de ce célèbre peuple scandinave seront peut-être au courant du fait qu'on date la fin de leurs activités au milieu du XIème siècle, mais cela ne semble pas avoir gêné le distributeur français (SND / M6 Vidéo) de ce film dont l'action se déroule pourtant au XIVème siècle...

L'autre point gênant concernant ce titre français vient du nom Dagmar. OK, il est clair qu'il s'agit du personnage le plus charismatique du film puisqu'elle est la chef sans pitié d'un petit groupe d'hommes nomades vivant visiblement de pillages et de violences en tous genres. Mais le souci c'est que Dagmar est la grande méchante du film ! Le réalisateur Roar Uthaug connait d'ailleurs bien l'actrice Ingrid Bolsø Berdal puisqu'il l'avait déjà dirigée dans le premier film de la trilogie "Cold Prey". On a également pu la voir dans Chroniques de Tchernobyl en 2012 et elle était à l'affiche de "Hansel & Gretel : Witch Hunters 3D" (qui est également réalisé par un norvégien). Mais pourquoi est-ce qu'elle vole la vedette à celle qui est le véritable personnage principal du film, la jeune Signe (oui c'est bien son nom et elle est interprétée par Christine Andreasen) ? Cette dernière n'est absolument pas mise en avant sur le poster du film (quand elle y est présente, ce qui n'est pas toujours le cas!) alors qu'elle porte tout le film sur ses jeunes épaules en passant son temps à essayer d'échapper au groupe de sauvages (et pas de Vikings !) qui la poursuit... Pour terminer sur le casting, les amateurs de Black-Metal seront peut-être heureux de savoir que l'un des sauvages (celui nommé Grim qui manie l'arc) est interprété par un certain Kristian Espedal (à gauche sur la jaquette ci-dessous), plus connu dans le milieu sous le pseudonyme de Gaahl (ex-Gorgoroth, God Seed). Un argument commercial de plus, mais qui ne concerne toujours pas le film lui-même...

(J'avais pu voir ce film au festival de Gérardmer 2013)

L'histoire : suite à l'épidémie de peste noire, la jeune Signe voyage avec sa famille à travers les terres hostiles de Norvège quand ils sont attaqués par un groupe de brigands. La jeune fille va alors découvrir un groupe de gens sans pitié menés par l'impitoyable Dagmar...

Il y a certainement une bonne raison à tout ça : "Dagmar – L'Âme Des Vikings" est d'une nullité assez impressionnante ! Quand la jeune Signe se fait capturer dès le début, on se dit qu'elle va vraiment morfler en étant la captive de ce groupe aux méthodes brutales et sans concessions, et qu'effectivement la fuite est son seul espoir de salut. Mais l'histoire de tout le film se résume en fait à ça, et à part quelques maigres infos sur le passé de la fameuse Dagmar, on n'aura plus rien d'autre à se mettre sous la dent dans ce film qui se paye le luxe d'être assez ennuyeux alors qu'il ne dure qu'1h15 ! Il y a régulièrement des scènes de combat mais l'ensemble est loin d'être aussi violent qu'on aurait pu l'imaginer, et quand on y réfléchit un peu, le fait qu'une gamine de 19 ans qui n'a aucune expérience du combat ou de la survie arrive à échapper à des tueurs pendant autant de temps n'est absolument pas crédible, et je n'ose même pas aborder la toute dernière partie du film où ce manque de crédibilité atteint des sommets de ridicule !



Non franchement, même dans le domaine pourtant assez souvent dénué de scénario du survival, "Dagmar – L'Âme Des Vikings" ne mérite absolument pas d'être vu ! L'image passe à travers un filtre gris censé augmenter le sentiment de froideur de ces contrées hostiles et toutes les scènes d'action comportent d'insupportables ralentis très exagérés qui ne font que montrer à quel point toute cette réalisation manque cruellement d'originalité. Tout se passe exactement comme l'exigent les pires clichés du genre et c'est surtout pour cette raison qu'on s'ennuie ! Malgré ses grands décors naturels qui sont parfois à couper le souffle, ce film ne présente donc pas le moindre intérêt...

Aucun commentaire: