6 janvier 2013

Critique ciné : Jack Reacher

Après "Night And Day" (2010) et surtout "Mission : Impossible - Protocole Fantôme" (2011), Tom Cruise revient doucement mais sûrement dans le domaine du cinéma d'action en incarnant cette fois le personnage de Jack Reacher, le héros d'une série de 17 romans policier (dont seuls 14 ont été traduits en français à ce jour) écrits entre 1997 et 2012 par l'auteur britannique Lee Child.

Comme son nom ne l'indique pas, le film "Jack Reacher" est l'adaptation du neuvième roman mettant en scène ce personnage : "One Shot" (titre français : "Folie Furieuse") sorti en 2005.

À la réalisation de "Jack Reacher", on retrouve Christopher McQuarrie dont ce n'est que le second long-métrage (après "Way Of The Gun" en 2000) mais qui est surtout connu en tant que scénariste de "Usual Suspects" et "Walkyrie" de Bryan Singer, mais aussi les futurs "The Wolverine" et "Mission : Impossible 5". Il est également co-auteur du scénario de cette adaptation de "Jack Reacher".


L'histoire : cinq personnes sont abattues par un sniper à Pittsburgh. Le suspect est rapidement appréhendé mais celui-ci refuse de parler et demande qu'on fasse appel à un certain Jack Reacher, un ancien officier de police militaire à priori introuvable qu'il a déjà croisé par le passé. Et lorsque ce dernier finit par faire son apparition, il commence à mener l'enquête à sa manière, c'est à dire de façon parfois expéditive et sans le moindre cadre légal...

Il faut reconnaitre une chose à Christopher McQuarrie : il sait comment rythmer son film en fonction des scènes que l'on a vraiment envie de voir. Par exemple, tout le début du film (environ la première demi-heure) bénéficie d'un montage très nerveux qui n'hésite pas à enchainer les plans rapides et les dialogues superposés sur des flash-backs afin d'expliquer le plus rapidement possible tout ce qu'on a besoin de savoir sur la situation de départ. Une très bonne idée pour à la fois plonger le spectateur dans l'intrigue de manière intense, mais également arriver au cœur du film (c'est-à-dire l'enquête menée par Jack Reacher) sans perdre trop de temps à présenter tous les personnages et les enjeux. Il aurait été tentant de passer une bonne heure à montrer tous ces éléments d'introduction, mais cela aurait certainement plombé le film. Un premier bon point pour le réalisateur/scénariste qui n'hésite pas à ralentir le rythme au fur et à mesure que l'on s'approche de la fin du métrage pour laisser la place à de plus en plus d'action et de baston !

Le scénario de "Jack Reacher", qui pourra sembler un peu confus dans la première partie du film, ne cesse en fait de se renouveler au fur et à mesure que l'on progresse dans l'enquête qui, comme on le constate assez vite, est nettement plus complexe que ce que l'on pourrait penser de prime abord. Sans être formidablement originale ou inédite, l'histoire est tout de même assez intéressante pour nous tenir en haleine jusqu'au bout, d'autant plus que le caractère imprévisible du personnage de Jack Reacher relance sans cesse l'intrigue en surprenant aussi bien les autres personnages du film (amis ou ennemis) que les spectateurs.

(Le jeu de Rosamund Pike manque un peu de conviction mais son duo avec Tom Cruise fonctionne à merveille !)

Le personnage de Jack Reacher qu'interprète ici Tom Cruise est loin d'être un rôle de composition pour l'acteur. On retrouve en effet quasiment le même protagoniste hyper bad-ass, efficace et sûr de lui qu'on avait déjà pu voir dans sa carrière à de multiples reprises, notamment dans des films très récents comme "Night And Day" ou certains épisodes de la saga "Mission : Impossible". Mais on ne va pas bouder son plaisir car on adore ce type de personnage, d'autant plus s'il fait régulièrement preuve de cynisme ou d'ironie ! Tom Cruise reste en tout cas plus que convaincant dans la peau d'un tel personnage, et il reste toujours aussi impressionnant dans les scènes les plus physiques (il a effectué toutes les cascades lui-même).

Le reste du casting est malheureusement un peu plus variable : Richard Jenkins ("La Cabane Dans Les Bois") apporte un peu de sérieux à l'ensemble mais il n'est pas souvent présent à l'écran dans le rôle du procureur Alex Rodin. Le réalisateur allemand Werner Herzog interprète quant à lui un antagoniste plutôt inquiétant, bien qu'un peu cliché par moments. Le seul autre personnage réellement physique et charismatique du film est interprété par Jai Courtney (bientôt à l'affiche de "Die Hard : Belle Journée Pour Mourir" dans le rôle du fils de John McClane), tout aussi impressionnant que Tom Cruise, mais pas aussi charismatique !
Malheureusement, les prestations de David Oyelowo et Rosamund Pike ne sont pas vraiment à la hauteur. Le premier est un détective (Emerson) qui est au centre de l'histoire mais qui n'a aucune profondeur et se contente la plupart du temps de froncer les sourcils pour avoir l'air sérieux. Il n'a aucune présence et s'efface totalement derrière le personnage de Jack Reacher auquel il s'oppose pourtant très régulièrement. Rosamund Pike ("Meurs Un Autre Jour", "Doom", "Orgueil Et Préjugés", "Clones", "La Colère Des Titans") interprète la jeune (et jolie) avocate idéaliste nommée Helen Rodin qui se repose totalement sur Jack Reacher pour savoir comment elle va essayer de défendre son client (le tireur présumé). Le souci c'est que son personnage est bien trop léger pour être crédible et qu'elle ne semble jamais avoir le contrôle de la situation. La faute en revient peut-être à un léger problème d'écriture du personnage mais surtout à l'actrice qui passe son temps à ouvrir ses yeux et sa bouche en grand pour bien montrer à quel point elle est constamment surprise par la tournure des événements. Dommage car Rosamund Pike est vraiment canon (enfin perso, je la trouve canon !) et on va dire qu'elle se rattrape dans toutes les scènes où elle agite son décolleté sous le nez des personnages et des spectateurs... En tout cas, il serait grand temps (si ce n'est pas déjà trop tard) qu'elle interprète un rôle marquant (ce sera peut-être le cas dans le futur "The World's End" de Edgar Wright aux côtés de Simon Pegg et Nick Frost) si elle veut continuer à être engagée sur des films à gros budget...



"Jack Reacher" est sans aucun doute une belle surprise, et un incontournable pour les amateurs de personnages charismatiques, cyniques et en roue libre comme pouvaient l'être par exemple l'inspecteur Harry Callahan (Clint Eastwood) ou Snake Plissken (Kurt Russell). Le film se démarque par une mise en scène très lisible et plutôt sobre dans l'ensemble, avec tout de même quelques séquences de baston très percutantes et une splendide scène de course-poursuite automobile bien old-school, sans effets tapageurs comme on en voit trop souvent aujourd'hui, et qui ne comporte que le rugissement incessant du moteur d'une vieille Camaro comme seule bande sonore pendant de longues minutes ! Jouissif !!!

Quelques fautes de goût entachent légèrement le sérieux de l'ensemble, comme par exemple une scène de combat dans une salle de bains qui ressemble plus à une scène de Laurel & Hardy qu'à autre chose pendant quelques secondes... Heureusement, cela ne gâche pas le film qui reste hautement jubilatoire grâce à quelques éléments bien sentis comme l'ajout tardif d'un second rôle de qualité (par un acteur de qualité) ou un affrontement final qui rappelle quelques classiques du cinéma d'action des années 90.

J'aurais beaucoup aimé que ce personnage créé par l'auteur Lee Child (qui fait un petit caméo dans le film, dans le rôle d'un policier chargé de remettre ses affaires aux détenus libérés) devienne une nouvelle franchise du cinéma d'action mais cela semble bien incertain à cause des recettes du film qui sont certes bonnes, mais pas assez élevées pour qu'une suite ne soit mise en chantier (pour le moment). Vraiment dommage car je suis certain que "Jack Reacher" aura une belle carrière lors de sa future sortie en vidéo...

1 commentaire:

wildgunslinger a dit…

J'ai aimé ce film également. Dommage que le résultat au box-office US ne soit pas à la hauteur...

C'est vrai que Rosamund, toute charmante soit-elle, n'est pas une grande actrice...