24 août 2012

Un nouveau trailer pour Dredd 3D, et toujours pas de date de sortie en France...

La sortie ciné de "Dredd 3D" approche à grands pas (le 7 septembre au Royaume-Uni puis le 21 septembre aux USA) et le film entre donc dans sa dernière phase de promotion avec une nouvelle bande-annonce d'une minute (visible ci-dessous).

Et c'est également l'occasion de dévoiler le poster définitif du film, qui n'est peut-être pas franchement original, mais qui est tout de même assez classe :


Pour rappel, ce film montrera le Judge Dredd (Karl Urban), accompagné de la débutante Judge Anderson (Olivia Thirlby), qui tente de mettre fin au règne de la trafiquante de drogue Ma-Ma (Lena Heady) en gravissant difficilement les étages d'une tour remplie de malfrats prêts à en découdre avec les juges qui tentent de faire régner l'ordre sur la ville de Mega City One :



Tout ça s'annonce plutôt cool et vu le premier extrait qui avait été dévoilé il y a quelques temps, je dirais même que ça va être hyper violent ! Alors je pose la question : POURQUOI "DREDD" N'A-T-IL TOUJOURS PAS DE DATE DE SORTIE EN FRANCE ???

C'est quoi le problème des distributeurs français ? Ils ont peur que personne n'aille le voir à cause du film de merde dans lequel Sylvester Stallone massacrait le personnage en 1995 ? Dans ce cas, en quoi la France serait-elle différente de ses pays voisins comme l'Espagne, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne où le film sortira pourtant bien en salles entre septembre et novembre 2012 (selon les pays) ?

Sérieusement, ils attendent quoi pour distribuer ce film en France (en salles ou en DVD) ? Que le DVD-Rip québécois (où le film sort également en salles le 21 septembre) se balade partout sur le net pour pouvoir dire des conneries du genre : "le téléchargement illégal porte un fort préjudice aux entrées en salles et aux ventes de DVD" ?

Une bêtise similaire a déjà été faite avec le film "Scott Pilgrim" que tout le monde avait déjà vu en excellente qualité sur son ordinateur bien avant que le film soit (très mal) distribué dans les salles françaises en décembre 2010. Visiblement, ça ne leur a pas servi de leçon...

Aucun commentaire: