30 juin 2012

Telekom 23 : Bienvenue en Corse

Comme j'étais moi-même en vacances pour quelques jours, l'enregistrement du 23ème podcast Telekom a eu lieu dans des conditions particulières. C'est mon collègue Nicolas qui a donc pris les rênes de l'émission le temps de cet épisode, avec les intervenants habituels que sont Julien et Monsieur Smith, ce dernier étant en direct de ses vacances en Corse grâce à sa connexion 3G.


29 juin 2012

Critique ciné : La Cabane Dans Les Bois

On nous a déjà fait le coup un paquet de fois depuis que le "slasher" est revenu dans les bonnes grâces d'Hollywood : "Vous n'avez encore rien vu !" ou "Cette fois c'est différent !" ou même "Vous ne devinerez jamais qui est derrière tout ça !" ou toutes sortes de trucs dans ce genre… D'ailleurs à force de promettre ce genre de bêtises pour des films qui ne sont finalement que des copies ratées de ce qui se faisait de mieux il y a 30 ans, le style "slasher" est un peu repassé au second plan au profit du "torture porn" avec des films comme "Hostel 1 & 2" et toute la saga "Saw" (notons que seuls les premiers films de ces 2 franchises proposaient quelque-chose de réellement novateur avant de sombrer dans les suites faciles et de piètre qualité, même si "Hostel 2" n'était pas inintéressant…).

Le constat exposé ci-dessus résume d'ailleurs exactement ce qui a poussé Joss Whedon et Drew Goddard à écrire un film qui casserait un peu cette routine. Rappelons que le premier est le créateur/réalisateur/scénariste de séries comme "Buffy", "Angel" "Firefly", "Dollhouse" et évidemment du gros carton ciné 2012 qu'est "Avengers", tandis que le second est un scénariste qui a écrit des épisodes des séries "Buffy", "Angel", "Alias", "Lost" et également le scénario du film "Cloverfield" (2008).
Pour "La Cabane Dans les Bois", Joss Whedon occupe donc le poste de scénariste/producteur (et réalisateur de la seconde équipe, ce qui signifie qu'il a tourné quelques scènes) tandis que Drew Goddard fait ses débuts derrière la caméra en tant que scénariste/réalisateur. Et pour être honnête, je dois avouer que les promesses du trailer de "La Cabane Dans Les Bois" ont nettement attiré mon attention car j'avais pour une fois l'impression d'avoir affaire à un produit vraiment différent, même si je regrette que la traduction (pour une fois un peu trop littérale) du titre original n'ait pas plutôt été "Le Chalet Dans Les Bois", ce qui aurait été tout aussi juste et surtout beaucoup moins ridicule à mes oreilles...

Mais avant d'essayer de vous expliquer si "La Cabane Dans Les Bois" est finalement une nouvelle arnaque ou pas, penchons-nous un instant sur l'histoire mouvementée d'un film qui aura eu du mal à trouver le chemin des salles obscures. On a déjà vu ce qui a poussé Whedon et Goddard à démarrer ce projet, et le tournage du film a eu lieu en 2009 avec l'intention de sortir le film début 2010. Notons d'ailleurs que l'un des personnages de "La Cabane Dans Les Bois" est interprété par Chris Hemsworth, un acteur déjà vu en 2009 dans le "Star Trek" de J.J. Abrams, dans le rôle du père de James Kirk au tout début du film. Whedon avait été tellement impressionné par le jeu de Hemsworth qu'il avait soufflé son nom à Kenneth Brannagh cette même année lorsque celui-ci préparait son adaptation de "Thor". Après avoir été recalé une première fois, Chris Hemsworth obtint finalement le rôle titre de ce film Marvel sorti en 2011, avant de retrouver Joss Whedon pour "Avengers" l'année suivante. Mais revenons à "La Cabane Dans Les Bois" : le film ne sort pas à la date prévue et il est reporté à début 2011 afin d'être converti en 3D. Puis on apprend en juin 2010 que la sortie est reportée à une date indéfinie à cause des problèmes financiers des studios Metro-Goldwin-Mayer (MGM) qui finissent d'ailleurs par faire faillite fin 2010, retardant ainsi les sorties de "La Cabane Dans Les Bois" et du remake de "L'Aube Rouge" avec également Chris Hemsworth dans un des rôles principaux (vous vous souvenez de l'original de 1984 réalisé par John Milius et comprenant de nombreuses futures stars comme Patrick Swayze, Charlie Sheen, Lea Thompson et Jennifer Grey ?), sans parler du report des tournages du nouveau James Bond et de "The Hobbit", ainsi que des projets de remakes de "Robocop" et "Poltergeist".

La santé de la MGM s'améliore début 2011 et les célèbres studios déclarent au mois de mars de cette même année qu'ils cherchent à vendre "La Cabane Dans Les Bois" et la nouvelle version de "L'Aube Rouge", les 2 derniers films tournés avant la faillite, à un autre studio. C'est finalement Lionsgate qui les rachète et qui annonce que "La Cabane Dans Les Bois" sortira aux Etats-Unis le 13 avril 2012 (puis le 2 mai 2012 en France) en oubliant la conversion 3D au passage (ce qui n'est sûrement pas un mal), tandis que le remake de "L'Aube Rouge" est annoncé pour le 21 novembre 2012 aux Etats-Unis (et qu'on ignore encore s'il sortira dans les salles françaises).

Ouf ! "La Cabane Dans Les Bois" a donc fini par trouver son chemin jusqu'en France, et vu le retard avec lequel il sort finalement, il bénéficie des bonnes réputations acquises tout récemment par Chris Hemsworth et Joss Whedon grâce aux succès de "Thor" et "Avengers" !

Bon, alors est-ce que tout ça en valait la peine ?


28 juin 2012

Critique ciné : The Dictator

Le cinéma de Sacha Baron Cohen est jusqu'ici basé sur des personnages hauts en couleurs. En effet l'acteur/humoriste britannique a fait sa première apparition dans les salles obscures en 2002 avec "Ali G", son personnage le plus connu à l'époque (au Royaume-Uni). Ali G est un jeune fan anglais (et un peu con, un trait commun à tous les personnages créés par Cohen) de hip-hop, mais qui vit, s'exprime et s'habille comme un véritable gangsta américain (du moins c'est ce qu'il croit). Le personnage était connu à la télévision anglaise pour son "Da Ali G Show", une émission/série où il a interviewé/piégé de nombreuses personnalités du monde du sport, de la culture ou de la politique avec des tenues et un langage volontairement outranciers. Dans le film, il entrait dans le milieu de la politique anglaise par accident et générait de nombreux quiproquos à cause de son style de vie fantasmé. Il s'agissait d'une comédie assez moyenne à l'humour très lourdingue.

Mais Sacha Baron Cohen a été révélé au monde entier (et surtout aux USA) grâce à ses deux films suivants dans lesquels il mettait en scène deux autres personnages créés à l'origine pour le "Da Ali G Show". Il y eut tout d'abord "Borat" en 2006, mais ce film avait une forme particulière : il s'agissait d'un mélange de scènes jouées (souvent en pleine rue et avec seulement 1 ou 2 autres véritables acteurs pour tout le film) et de scènes plus ou moins improvisées face à des anonymes qui pensaient avoir affaire à un journaliste venant du Kazakhstan qui réalisait un documentaire sur la culture américaine. Le film fit scandale puisqu'il montrait certains des aspects les moins nobles du peuple américain mais fut un énorme succès, tandis que Sacha Baron Cohen croulait sous les procès…

Cela ne le découragea pas le mois du monde puisqu'il remit le couvert en 2009 avec un autre de ses personnages célèbres : "Brüno" ! La forme du film était sensiblement la même que pour "Borat" sauf que cette fois, Sacha Baron Cohen avait décidé de titiller les américains sur l'un des sujets qui les scandalise le plus, à savoir la sexualité. Pour cela, il incarnait cette fois un journaliste de mode autrichien et gay. Le film fut une nouvelle fois un énorme succès, avec encore une fois bon nombre de scandales et de procès à la clé.

Notons que la plupart des personnages interprétés par l'humoriste sont ouvertement (et violemment) antisémites. Il s'agit évidemment d'une provocation supplémentaire puisque Sacha Baron Cohen est lui-même juif.

Pour son nouveau film, "The Dictator", Sacha Baron Cohen retrouve Larry Charles, le réalisateur de "Borat" et "Brüno", mais il revient à un format de film plus classique, celui de la comédie de fiction, comme c'était le cas pour "Ali G". Il incarne cette fois l'Amiral Général Aladeen, un tyran à la tête du pays fictif de Wadiya censé se situer au Proche-Orient. Ce n'est pas la première fois que Sacha Baron Cohen s'attaque à des sujets sensibles comme la politique internationale dans cette partie du monde, mais visiblement cette fois il a décidé de mettre le paquet ! Son nouveau personnage s'inspire d'ailleurs très ouvertement de véritables dictateurs tels que Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi tandis que certaines situations sont très similaires à l'actualité de pays comme l'Iran ou la Syrie.


27 juin 2012

Critique ciné : The Raid

Après nous avoir fait saliver depuis quelques mois, "The Raid" (titre original : "Serbuan Maut") est enfin sorti en salles en France ! Qu'est-ce que "The Raid" ? Il s'agit d'un film réalisé par Gareth Evans, un cinéaste originaire du Pays de Galles qui vit aujourd'hui en Indonésie. Gareth Evans s'est fait remarquer en 2009 avec "Merantau", un film reposant essentiellement sur le Silat, un art-martial d'origine indonésienne.

En 2011, Gareth Evans diffuse pour la première fois son nouveau film "The Raid" au Toronto International Film Festival (TIFF) et reçoit immédiatement de nombreuses critiques positives ainsi qu'un prix. Il reçoit encore 2 prix en 2012 dans des festivals à Dublin et Amsterdam et obtient rapidement de nombreux contrats de distribution pour les Etats-Unis et le reste du monde. Sorti en Indonésie début 2012, "The Raid" est projeté dans les salles obscures françaises depuis le 20 juin.

Selon les critiques, "The Raid" est la nouvelle référence du film de bastion/action ! Alors qu'en est-il vraiment ?


26 juin 2012

Critique ciné : Men In Black 3

En 1997, Barry Sonnenfeld ("La Famille Addams", "Les Valeurs De La Famille Addams") surprenait tout le monde avec une comédie très réussie et inspirée d'une des plus célèbres légendes urbaines du monde de l'ufologie : "Men In Black". Pour être précis, l'histoire était directement inspirée d'un comic-book du même nom, publié entre 1990 et 1997 et dont les droits appartenaient à diverses compagnies dont Marvel. L'une des plus grandes réussites du métrage tenait dans le potentiel comique (inattendu) de l'acteur Tommy Lee Jones (dans le rôle de K) associé au déluré (mais pas encore tête d'affiche systématique) Will Smith (dans le rôle de J). Le film jouait habilement avec beaucoup de codes de la science-fiction, ce qui lui assura un succès mérité auprès du public spécialisé et du grand public.

En 2002, Barry Sonnenfeld tente de réitérer son exploit avec "Men In Black II" et le même duo star (avec toutefois une inversion notable puisque Will Smith est désormais la vedette), le film ne propose en revanche rien de bien nouveau en terme d'univers délirant et se contente de gags éculés et d'un scénario sans grande ampleur.

On n'entendra ensuite plus beaucoup parler des Men In Black, ce qui peut peut-être s'expliquer par le fait que Barry Sonnenfeld ne se voit plus confier de films à gros budget suite aux échecs critiques consécutifs de "Wild Wild West" en 1999 et justement "Men In Black II" en 2002, même si ces films avaient fini par être légèrement rentables au bout du compte.

L'annonce d'un 3ème épisode en 2010 fut donc une relative surprise, et toujours avec Barry Sonnenfeld aux commandes ! Mais malgré un tournage chaotique et mouvementé, le film finit donc par voir le jour en mai 2012, toujours avec son duo star mais aussi une pléiade de nouveaux acteur et l'ajout du concept de voyage temporel histoire de secouer tout ça ! En espérant que ça en vaille la peine...


25 juin 2012

Critique ciné : Cosmopolis

Loin d'être un grand connaisseur du cinéma de David Cronenberg, j'ai toutefois apprécié "Chromosome 3" (1979), "Scanners" (1981), "La Mouche" (1986) et évidemment "eXistenZ" (1999) lorsque j'ai eu l'occasion de les voir. Il me manque évidemment des classiques comme "Videodrome" ou "Dead Zone" pour prétendre bien connaître ce réalisateur (sans parler de ses films les plus récents) mais j'avoue avoir été séduit par le trailer de "Cosmopolis" et l'ambiance apocalyptique qui semblait s'en dégager...


21 juin 2012

Dredd : un 1er trailer qui impose sa loi !

Je vous parlais récemment du nouveau film adapté du célèbre comics "Judge Dredd" et de son casting. Après avoir dévoilé un premier poster, le film "Dredd" ne devait logiquement pas tarder à dévoiler sa première bande-annonce. C'est désormais chose faite et c'est visible ci-dessous...


20 juin 2012

Un (dernier ?) trailer explosif pour The Dark Knight Rises + extraits de la BO

La dernière adaptation ciné de l'univers de Batman par Christopher Nolan ne va plus tarder à sortir (le 25 juillet 2012 en France) et ne cesse plus de nous abreuver de spots TV et de nouveaux posters depuis quelques semaines. Mais une vraie nouvelle bande-annonce vient d'être dévoilée et celle-ci est particulièrement axée sur toutes les scènes d'action que comportera le film. Et visiblement il y en aura un bon paquet !

C'est aussi l'occasion de placer cette chouette affiche (avis aux amateurs de talons aiguilles) dévoilée il y a quelques semaines et qui semble montrer que Catwoman va bien embêter notre chevalier noir préféré :


16 juin 2012

Et pour quelques images de plus : le trailer international de Django Unchained

Le nouveau film de Quentin Tarantino s'est a peine dévoilé en images qui bougent il y a quelques jours que voici déjà un second trailer (international) pour "Django Unchained" avec de nouvelles images, une ambiance encore plus funky et un aperçu du look de Samuel L. Jackson qui retrouve ici le réalisateur qui lui avait offert de grands rôles dans "Pulp Fiction" et "Jackie Brown"...


15 juin 2012

Telekom 22 : Socl-U

Pour ce 22e numéro du podcast Telekom, deux gros morceaux en matière d’actualité technologique à savoir l’E3 qui vient de se terminer et la WWDC Apple. Résultat, un podcast très fourni animé par trois de vos podcasteurs préférés, j’ai nommé Jérôme, Nicolas et MonsieurSmith.


14 juin 2012

Terminal Velocity : un fan-film Portal (super bien) fait maison !

Vous n'avez jamais joué au(x) jeu(x) "Portal" et vous ne connaissez pas le principe du Portal Gun ?

Pas grave, vous allez vite comprendre et vous serez d'ailleurs encore plus surpris par cette vidéo !

Mais même si vous connaissez bien "Portal", ne fuyez pas ! Car ce fan-film nommé "Terminal Velocity" (rien à voir avec le film de chute libre de 1994 avec Charlie Sheen, quoique...) pourrait bien vous surprendre également par sa qualité. Car ce qui commence (en apparence) comme comme une simple vidéo amateur se transforme vite en plan séquence de plus de 3:30 minutes où les principales mécaniques de jeu de "Portal" se retrouvent appliquées dans des décors réels (et pas besoin de piger l'anglais pour apprécier la vidéo) :



Superbe prouesse technique ! Bravo !

11 juin 2012

Les réponses aux questions soulevées par Prometheus ?

Si vous avez été voir "Prometheus", le dernier film de Ridley Scott, vous aurez sans doute noté que de nombreuses questions qu'on est en droit de se poser suite à certaines scènes restent malheureusement sans réponses après la vision totale du métrage.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas les seuls à vous interroger sur ce que vous avez vu (voir ma critique de "Prometheus") ! Et vu que le film est sorti il y a quelques jours aux Etats-Unis (le 6 juin), le public américain se pose désormais également de nombreuses questions. Or le célèbre site US d'actu ciné WorstPreviews a décidé de publier un article répondant à un certain nombre de ces questions (mais malheureusement pas toutes). Pour cela, ils se sont basés sur des analyses personnelles, un blog de fan, mais aussi (et surtout) sur des déclarations de Ridley Scott lui-même, ce qui rend le tout particulièrement intéressant.

Bien entendu, cet article ne prétend pas détenir la vérité absolue et chacun est libre de se faire son propre avis sur certains éléments du film. Mais j'ai décidé de vous proposer une traduction perso car certaines déclarations de Ridley Scott ne laissent pas beaucoup de place au doute.

Soyez conscients que le texte ci-dessous contient de nombreux spoilers majeurs, il est donc fortement déconseillé de le lire avant de voir "Prometheus" !


9 juin 2012

Enfin un poster pour le nouveau film Judge Dredd !

Souvenez-vous : en 1995, une époque où les adaptations de comics sur grand écran n'étaient pas monnaie courante, voyait le jour le film "Judge Dredd" avec Sylvester Stallone dans le rôle titre. Si le côté visuel du métrage était plutôt réussi, il était toutefois plombé par son acteur principal à la limite de l'auto-parodie et un scénario assez minable et qui ne tenait pas du tout ses promesses (alors qu'une histoire de fond très similaire était exploitée avec génie dans le jeu-vidéo "Metal Gear Solid" sorti sur PS1 trois ans plus tard).

Son principal défaut était que l'ultra-violence omniprésente dans la BD ne se retrouvait pas du tout dans le film, mais aussi que le personnage tel qu'on le connaissait n'apparaissait finalement que durant le premier tiers, avant de se transformer en héros de film d'action très classique. Le film fut un échec critique et commercial...

C'est donc avec une légère inquiétude qu'on apprenait en 2010 qu'une nouvelle adaptation de la franchise allait voir le jour, avec toutefois comme principal objectif de ne pas commettre les mêmes erreurs que le premier film. Et après avoir laissé filtrer très peu d'infos, ce nouveau film, simplement nommé "Dredd", semble enfin démarrer sa campagne de promotion à quelques mois de sa sortie en salles aux USA :


7 juin 2012

1er trailer (VOST) pour Django Unchained, le nouveau Tarantino !

Quentin Tarantino affirmait en 2007 vouloir s'intéresser à l'histoire des Etats-Unis, et plus particulièrement à l'esclavagisme, mais sous la forme d'un western spaghetti. Il tiendra visiblement parole avec son prochain film, "Django Unchained", dont la première bande-annonce vient d'être dévoilée.


6 juin 2012

Journée Internationale de Slayer 2012 !

Encore une fois, et depuis 2006, le 6 juin marque la Journée Internationale de Slayer !

Le but est simple : écouter du Slayer à fond les ballons toute la journée. Alors c'est le moment de ressortir vos CD, DVD, vinyles, K7 ou même VHS et de vous faire plaisir en (ré)écoutant tous vos titres préférés !

Et avec des services comme Spotify, Deezer ou YouTube, vous n'avez vraiment aucune excuse pour ne pas participer !

Et si vous ne savez pas par où commencer, voici le clip d'un de leurs meilleurs titres nommé "War Ensemble" tiré de l'album "Seasons In The Abyss" (1990) :



Pour plus d'infos sur la Journée Internationale de Slayer, c'est par ici !

5 juin 2012

Telekom 21 : Facebook se plante en bourse mais prépare son avenir !

Dans ce 21ème épisode, Jerome, Julien et Monsieur Smith (qui nous rejoint pour la seconde fois) reviennent largement sur l’entrée en bourse de Facebook mais aussi sur le futur du réseau social qui se prépare via de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles acquisitions. On revient également sur des procès déjà évoqués et on termine bien sûr avec quelques news en vrac.


2 juin 2012

Critique ciné : Prometheus

Récapitulons : dès 2002, Ridley Scott (réalisateur de "Alien - Le 8ème Passager" sorti en 1979) réfléchissait à revenir sur la saga dont il était l'initiateur pour en réaliser une nouvelle suite, un 5ème épisode qui explorerait les origines des aliens et du Space Jockey (la grande créature dont le squelette au torse percé se trouve à la base d'un canon ou d'un poste de commande dans le film de 1979).

Mais la franchise prit une tournure différente en 2004 et 2007 avec les deux spin-offs "Alien vs. Predator" de triste mémoire, sous l'impulsion de la 20th Century Fox qui préférait l'argent facile et les réalisateurs tape-à-l'œil plutôt que de nouveaux épisodes de qualité.

Néanmoins, Ridley Scott n'avait pas abandonné son projet puisqu'on apprit en 2009 qu'il travaillait désormais sur un prélude à la saga "Alien" et qu'il en serait le réalisateur. Début 2011, ce nouveau film avait enfin un nom, "Prometheus", mais c'est à partir de ce moment qu'on commence à nous expliquer que ce film n'est finalement pas directement lié à "Alien" (surtout au niveau du scénario puisqu'il possède son histoire propre) même s'il se déroule apparemment au même endroit et avant les événements vus dans le film de 1979.

Une communication un peu étrange autour d'un film qui cherche donc à se dissocier d'une des plus célèbres sagas de l'histoire de la SF au cinéma (peut-être histoire d'éviter de se faire lyncher si ce n'est pas du niveau de "Alien") tout en profitant tout de même de son aura et de sa popularité (il n'y avait qu'à voir la façon dont s'affichait le titre du film dans le tout 1er teaser vidéo de "Prometheus").

Mais après une campagne de promotion virale particulièrement intéressante, "Prometheus" est enfin sorti sur les écrans français ! Alors, la science-fiction au cinoche regagne t'elle ses lettres de noblesse une nouvelle fois grâce à Ridley Scott, 33 ans après "Alien - Le 8ème Passager" et 30 ans après "Blade Runner", ses deux chef-d'œuvres passés ?