29 février 2012

Une dernière bande-annonce pour John Carter !

Plus qu'une semaine avant la sortie du plus gros projet Disney du moment : "John Carter" réalisé par Andrew Stanton !


26 février 2012

Critique ciné : Star Wars Episode I - La Menace Fantôme 3D

Qui aurait cru que j'aurais un jour l'opportunité sur ce blog de faire la critique de la sortie ciné d'un film de la saga Star Wars ? Pas moi en tout cas ! Bon, il est vrai que ce n'est pas un nouveau film, et que ce n'est clairement pas le meilleur de toute la saga, et qu'en plus il ne doit sa ressortie qu'à cette mode de la 3D de plus en plus décriée par les spectateurs (y compris par moi-même sur ce blog). Pas vraiment de quoi s'extasier finalement...

Mais le souci, c'est que je suis un gros fan de la saga Star Wars ! Et que rien que le fait de voir le texte déroulant du début, la course de modules et le combat final contre Dark Maul en relief, ça me fait rêver, je l'avoue ! Et j'ai aussi envie de voir un Yoda (désormais en images de synthèse) qui ressemble à celui de la trilogie classique, et pas cette affreuse marionette avec un visage pas du tout ressemblant qu'on avait pu découvrir en 1999. D'ailleurs l'affiche ci-dessous montre bien que George Lucas est conscient de ce que le public a vraiment envie de revoir. Et puis Star Wars sur grand écran, c'est quand-même quelque-chose, alors pourquoi pas ?

Je me souviens encore de l'émotion qui était mienne à l'annonce d'une nouvelle trilogie Star Wars dans les années 90. Car j'avais complètement craqué pour l'univers imaginé par George Lucas à l'occasion de la ressortie sur grand écran de la trilogie classique en version "Edition Spéciale" en 1997 (même si je connaissais déjà les films originaux). Et que l'attente fut difficile jusqu'à la sortie française de "Star Wars - Episode I - La Menace Fantôme" en octobre 1999 alors que le film était sorti 6 mois auparavant aux Etats-Unis, devenant ainsi le premier gros film à être massivement téléchargé sur internet (de mon point de vue), et on parle là d'une époque où l'ADSL était encore un luxe, sans parler de la qualité des DivX eux-mêmes. Je me souviens également de la séance organisée spécialement, avec la projection du film démarrant à minuit pile dans la nuit du 12 au 13 octobre 1999. Mais la déception fut à la hauteur de l'attente : l'ordre Jedi qui avait fait rêver des générations de fans était composé de personnages hautains qui se tirent dans les pattes, le design général (bien que soigné) était complètement différent de celui qu'on connaissait et surtout l'histoire manquait cruellement d'enjeux et se révélait inutilement complexe. Le grand public pouvait-il comprendre que la fameuse "Menace Fantôme" du titre désignait l'ensemble des manœuvres politiques mises en œuvre par le sénateur Palpatine pour prendre le contrôle de la galaxie ? Pas sûr...

Pourtant les autres films de la saga portent des noms autrement plus explicites ! Et quel était l'intérêt de mettre en danger des personnages comme Obi-Wan Kenobi ou Anakin Skywalker ? Aucun, puisqu'on savait bien que ces personnages survivaient jusqu'à la trilogie classique ! J'ose à peine mentionner le scénario cousu de fil blanc, rempli de scènes opportunistes qui n'ont pour but que de faire se rencontrer tous les protagonistes de l'histoire. Je ne me suis toujours pas remis de la scène ridicule de la décoration de R2-D2 pour son acte de bravoure, ni même de l'origine scandaleuse de C-3PO qui retrouvait d'ailleurs son nom original alors que le matricule Z-6PO résonnait dans les oreilles des fans francophones depuis 22 ans. Bonjour la continuité dans les traductions ! Le grand public non-initié a-t-il d'ailleurs tout de suite compris qu'il s'agissait du même personnage (surtout vu qu'il n'arborait pas encore sa carapace dorée) ?
Et je vous fais grâce de mon opinion sur l'immaculée conception d'Anakin Skywalker, les midi-chloriens microscopiques dont on n'a plus jamais entendu parler après, le fait que les Jedi sont incapables de ressentir le côté obscur de la Force chez Palpatine, la double-identité foireuse de la reine Amidala (alors qu'on savait très bien que c'était Natalie Portman qui avait ce rôle, bien avant la sortie du film), les Jedi qui utilisent la Force pour arriver à leurs fins avec n'importe-qui, la fausse reine qui prend des décisions super-importantes et qui envoie la vraie reine récurer un droïde, l'inutilité quasi-totale de Jar-Jar Binks (encore plus palpable dans les films suivants), les corps des Jedi qui ne disparaissent pas quand ils meurent, la qualité execrable du jeu d'acteur du jeune Jake Lloyd qui incarne Anakin Skywalker, le fait que le conseil Jedi change finalement d'avis au sujet de la formation d'Anakin sans qu'on sache pourquoi, l'hallucinante facilité avec laquelle Dark Maul se fait tuer alors qu'il s'est battu comme un dieu jusque là, les Jedi qui trimballent un enfant dans une ville en guerre au lieu de le laisser dans la forêt, etc, etc, etc...

Mais bref, le but de cet article n'est pas de refaire la critique du film, déjà revu à maintes reprises depuis sa sortie originale il y a 13 ans. Il n'empêche que c'était tout de même une sacrée claque visuelle ! La course de modules est encore aujourd'hui une référence du genre et les personnages de Dark Maul, Watto et Qui-Gon Jinn sont parmi les plus réussis de la seconde trilogie. La question est plutôt de savoir si cette ressortie a vraiment quelque-chose de nouveau à proposer ou s'il s'agit simplement de surfer vite fait bien fait sur la vague de la 3D à des fins purement mercantiles ?
Je me doute de la réponse mais bon, je fais l'effort d'aller le voir en salle quand-même...

(Les affiches Star Wars étaient autrefois particulièrement soignées ! Celle-ci semble faite à la va-vite sur Photoshop. Ça commence mal...)

22 février 2012

Critique ciné : Chronicle

Contrairement aux films les plus célèbre du genre ("Cannibal Holocaust" en 1980, "C'Est Arrivé Près De Chez Vous" en 1992 et "Le Projet Blair Witch" en 1999), les docu-menteurs actuels ont aujourd'hui la chance de pouvoir bénéficier d'effets spéciaux de grande qualité (voir "Cloverfield" sorti en 2008). C'est le cas de "Chronicle" qui fait le buzz (pardon, il faut dire le ramdam en bon français) sur internet depuis fin 2011 puisqu'il est est essentiellement basé sur les pouvoirs télékinésiques acquis par ses trois protagonistes, et surtout sur l'usage qu'ils vont en faire.


20 février 2012

Affiche et bande-annonce du Marsupilami d'Alain Chabat !

10 ans après l'énorme succès qu'il rencontra avec "Astérix Et Obélix : Mission Cléopâtre" lors de sa sortie en salles, l'acteur/réalisateur Alain Chabat a visiblement décidé d'appliquer la même recette à son adaptation d'une autre célèbre BD française consacrée à une bestiole imaginée par le regretté Franquin en 1952 : "Sur La Piste Du Marsupilami".


16 février 2012

Critique ciné : Ghost Rider - L'Esprit De Vengeance

Je dois bien l'avouer, le premier film "Ghost Rider" (2007) fait partie de mes petits plaisirs honteux ! L'histoire n'est pas top, Nicolas Cage (grand fan des comics du même nom) en fait des tonnes et surtout le méchant est absolument ridicule (je ne parle pas de Méphistophélès, incarné par Peter Fonda, qui n'est déjà pas fameux, mais de son rejeton Blackheart qui est lamentable de bout en bout).

Mais il avait tout de même le personnage de Roxanne, jouée par la superbe Eva Mendes, et surtout l'apparence du Ghost Rider lui-même : une grande réussite technique qui justifiait à elle-seule le visionnage du film. Sans parler de sa fantastique moto...

Le film n'étant qu'un demi-succès, on ne s'attendait pas vraiment à voir une suite. Pourtant, elle finit par voir le jour avec la promesse d'offrir un univers plus sombre et de corriger les erreurs du premier film. Pari tenu ?

(Franchement, cette affiche est quand-même autrement plus classe que sa déclinaison française)

15 février 2012

Abraham Lincoln se dévoile en chasseur de vampires !

Un peu comme dans le film "The Raven" (finalement renommé "L'Ombre Du Mal" en français) dont je vous parlais dans cet article, on va voir cette année une autre figure historique ayant réellement existé mêlée à des événements fictifs. Et quelle figure historique puisqu'il s'agit du 16ème président des Etats-Unis d'Amérique ! Et les événements fictifs en question sont particulièrement imaginaires puisqu'il s'agit de chasse aux vampires ! Le film se nommera donc très justement "Abraham Lincoln - Chasseur De Vampires" :

10 février 2012

Star Tours : l'autre moyen de vivre Star Wars sur grand écran !

En attendant d'avoir un peu de temps pour aller voir "Episode I - La Menace Fantôme" en 3D au ciné, j'avais envie de revenir sur la seule autre solution qui existait jusqu'ici pour s'immerger pleinement dans l'univers de Star Wars sur grand écran : la fameuse attraction "Star Tours" !


7 février 2012

Critique ciné : Underworld - Nouvelle Ère

Le premier "Underworld" (2003) de Len Wiseman est certainement l'un des rares films post-"Matrix" ayant su tirer son épingle du jeu grâce à son mélange subtil du côté visuel initié par les frères (et sœurs) Wachowski associé avec une relative modernisation du mythe séculaire de la guerre entre les vampires et les loups-garous. Mais soyons honnêtes, le succès du film était davantage dû à la plastique de Kate Beckinsale qu'à l'originalité de la mise en scène ou du scénario...
Une inévitable suite nommée "Underworld 2 - Evolution" (2006) a donc vu le jour et a permis de constater que le point fort de la série était effectivement l'action au détriment de la cohérence du scénario.

Le couple Wiseman/Beckinsale connut pourtant un certain succès à Hollywood puisque le premier se chargea de la mise en scène du pitoyable "Die Hard 4" tandis que sa femme tenait l'un des rôles principaux du tout aussi lamentable "Van Helsing", deux films qui ont pour point commun d'avoir connu un certain succès malgré des critiques négatives quasi-unanimes !

La saga "Underworld" continua d'ailleurs sa carrière sans eux puisque le 3ème film nommé "Underworld 3 - Le Soulèvement Des Lycans" (2009) n'était plus réalisé par Len Wiseman (qui se contentait d'être à l'origine du scénario) tandis que le personnage de Kate Beckinsale n'y apparaissait que par le biais de flashbacks (ou plutôt de flashforwards pour être précis) qui étaient en fait des scènes piquées au premier film.

Bref, on n'attendait pas vraiment un nouveau "Underworld" au ciné, mais la (faible) carrière de Kate Beckinsale n'ayant finalement jamais réussi à se différencier de cette saga, il n'est pas si surprenant de la voir renfiler la tenue qui l'a rendue célèbre, histoire d'essayer de faire pleuvoir le fric comme au bon vieux temps. Mais est-ce une saine motivation pour proposer un nouvel épisode (encore une fois écrit mais non-réalisé par Len Wiseman) à une saga qu'on croyait morte ?


The Amazing Spider-Man : la nouvelle bande-annonce est là !

Bien qu'ayant été absent de la brouette des trailers diffusés lors du Super Bowl, "The Amazing Spider-Man" de Marc Webb réussit tout de même à faire parler de lui quelques heures plus tard en dévoilant sa nouvelle (et très attendue) bande-annonce qui nous montre enfin ce qu'on veut voit voir : de l'action et du lézard !


6 février 2012

Les trailers diffusés lors du Super Bowl 2012

Comme chaque année, la finale du Super Bowl aux Etats-Unis est l'occasion de dévoiler des teasers vidéo de tous les gros blockbusters cinématographiques à venir, et en 2012 cela concerne "Avengers", "John Carter", "Battleship", "Hunger Games" et "G.I. Joe 2".

Les voici réunis au sein de cet article et les dates de sorties françaises sont précisées avant chaque vidéo.

3 février 2012

Le teaser de Chronicle qu'il ne faut pas voir !

Après avoir débuté sa campagne marketing en entretenant le mystère et en montrant principalement des scènes issues du début du film, "Chronicle" se dévoile maintenant un peu trop plus dans un nouveau teaser vidéo qui dévoile beaucoup plus de scènes de la seconde partie du film...


2 février 2012

Affiche 3D et teaser vidéo pour les Avengers !

Le gros projet Marvel "Avengers" n'a pas l'intention de se faire oublier en ce début 2012 et veut se poser comme l'événement cinématographique incontournable de l'année.

Le film continue donc sa campagne de communication jusqu'à sa sortie fixée le 25 avril prochain. Et ce qui a été dévoilé dernièrement est plutôt timide :

La semaine dernière on a eu droit à un magnifique gif animé poster 3D qui a le mérite d'établir toujours plus Loki comme étant le grand méchant de l'histoire alors qu'on sait bien qu'il ne sera certainement pas seul pour embêter les gentils vengeurs :