31 janvier 2012

Quelques petits changements sur le blog...

Hello à tous !

Merci pour vos visites de plus en plus régulières sur Draven's World !

J'ai décidé d'opérer quelques petits changements (essentiellement d'ordre esthétique) sur le blog afin de faciliter la navigation sur sa page principale.

Désormais, seul le début de chaque article sera visible lors de votre arrivée sur la page principale du blog. Cela vous permettra de consulter la liste des articles présents sans avoir à scroller indéfiniment vers le bas de page (car il est vrai que j'ai tendance à rédiger des articles longs). Pour lire un article qui vous intéresse, il suffira évidemment de cliquer sur le lien Lire la suite » qui figurera au bas de chaque article concerné.

Cela devrait avoir pour effet d'accélérer la vitesse de chargement de la page d'accueil sur laquelle il est d'ailleurs possible de revenir à tout moment en cliquant sur le logo du blog en haut de page, ou en cliquant sur l'onglet Accueil qui vient de faire son apparition.

Les liens présents sur le blog ont également subi des changements mineurs. Si les liens sur lesquels vous n'avez pas encore cliqué restent en bleu (un poil plus foncé qu'avant), les liens déjà cliqués deviennent désormais oranges.

Une dernière chose : si vous vous connectez à Draven's World depuis un navigateur mobile (smartphone, console portable, etc...), vous atterrirez désormais sur la version mobile du blog, plus légère et donc qui devrait s'afficher plus rapidement.

En espérant que ces petits changements vous permettront une navigation plus agréable !

A+

Draven

25 janvier 2012

Mon festival de Gérardmer 2012

En ce mercredi 25 janvier 2012 débute le 19ème Festival International du Film Fantastique de Gérardmer avec notamment "Twixt", le nouveau Francis Ford Coppola, diffusé lors de la cérémonie d'ouverture.


Et cette année j'ai pour la première fois la possibilité d'être sur place durant les 5 jours du festival ! Je vais donc pouvoir me gaver de films sanguinolents, dégueulasses ou flippants, et avec un peu de chance je pourrai même voir un peu de science-fiction !



J'éditerai cet article à plusieurs reprises durant la durée du festival (du 25/01 au 29/01/2012) afin d'essayer de vous raconter ce que je trafique là-bas, mais vous trouverez aussi des critiques et des comptes-rendus rédigés par mes soins sur le site CINEHEROES (les liens seront postés ici à mesure de leur publication), donc n'hésitez-pas à aller y faire un tour également.

Vous pouvez également me suivre sur Twitter pour des anecdotes, des bêtises, des impressions et des remarques en temps réel...

Critique ciné : Sherlock Holmes - Jeu D'Ombres

Le premier "Sherlock Holmes" (2009) de Guy Ritchie (réalisateur de "Arnaques, Crimes Et Botanique", "Snatch", "Revolver" et "RocknRolla") n'était peut-être pas parfait, mais il avait le mérite de dépoussiérer un personnage mythique à travers un film à l'image soignée, avec des décors riches et variés, deux personnages principaux qui réinventaient les "buddy movies" ("48 Heures", "L'Arme Fatale", "Double Détente", "Tango Et Cash", "La Relève", "Bad Boys", "Rush Hour", etc...) dans un style anglais old-school relativement inédit et avec quelques scènes d'action plutôt convaincantes.

Que faut-il attendre de cette suite ? Des décors plus variés (et toujours aussi soignés) ? Encore plus d'humour dans les relations entre Holmes et Watson ? Un méchant encore plus charismatique puisqu'il s'agit cette fois du professeur Moriarty ? Encore plus d'action ? Les débuts de Noomi Rapace (la Lisbeth Salander des films "Millénium" en version suédoise) dans un film à grand budget ? On va bien voir...


22 janvier 2012

Critique ciné : Millénium - Les Hommes Qui N'aimaient Pas Les Femmes

Il n'est pas surprenant que la saga Millénium ait fini par intéresser Hollywood. Après que les 3 livres du regretté Stieg Larsson (décédé en 2004) soient devenus des best-sellers dès leur publication en 2005, des films suédois de grande qualité ont vu le jour en 2009 (2010 pour les 2 derniers en France) avant d'être déclinés en série télévisée de 6 épisodes (qui consistent en un découpage des 3 films suédois avec l'ajout de nombreuses scènes supplémentaires), à moins que ce ne soit l'inverse...

Mais on connaît les américains : quelle que soit la qualité du matériau d'origine, il faut que le film soit refait par des américains et avec des américains pour qu'il soit regardable par un public américain. Et ce, même si l'action du film se déroule toujours en Suède (un changement de pays aurait impliqué trop de différences avec le récit original en ce qui concerne le background de certains personnages) !

Néanmoins, l'annonce de David Fincher ("Alien 3", "Se7en", "The Game", "Fight Club", "Panic Room", "Zodiac", "L'Etrange Histoire De Benjamin Button", "The Social Network") avait de quoi rassurer étant donné que l'homme est plutôt à l'aise avec les thrillers. Mais à la vue des premières images, la question de l'utilité de cette nouvelle version se posait encore.

Quant à moi, je me demande toujours pourquoi les films et les romans se nomment "Millennium" (sans accent et avec 2 "n") dans la plupart des pays, alors qu'en France on nous a ajouté un accent et supprimé un "n"...


20 janvier 2012

Les bande-annonces des nouveaux Resident Evil (console + cinéma)

Quand on y réfléchit, le jeu "Resident Evil 5" date tout de même de mars 2009 (et sa version complète "Gold" date de mars 2010). Il avait d'ailleurs été loin de faire l'unanimité, notamment à cause d'un gameplay lourd et rigide pas très raccord avec les graphismes dernière génération du jeu.

Et même si la saga "Dead Space" a réussi (à mon humble avis) à nous faire complètement oublier la saga "Resident Evil" ces dernières années, il semblerait que Capcom ne soit pas près de lâcher l'une de ses licences phares puisque "Resident Evil 6" vient d'être annoncé pour une sortie sur consoles (X-Box 360 et PlayStation 3) le 20 novembre 2012 :

18 janvier 2012

Les affiches françaises de Ghost Rider 2 et John Carter décortiquées !

Les personnages de Johnny Blaze (alias le Ghost Rider) et John Carter étant bien connus de la culture populaire aux Etats-Unis, il est amusant de constater que les affiches françaises dévoilées la semaine dernière pour les films consacrés à ces personnages présentent des différences notables avec les affiches originales.

17 janvier 2012

2011 : A Space Adventure : un court-métrage en hommage à...

..."2001 : A Space Odyssey" de Stanley Kubrick bien sûr !

Simon Mesnard est un jeune réalisateur (français) qui, à l'image de beaucoup d'amateurs de l'odyssée de l'espace sortie en 1968 au cinéma, a été fortement marqué par la fin du chef-d'œuvre de Stanley Kubrick.

15 janvier 2012

Critique ciné : J. Edgar

Réglé comme une bonne vieille horloge normande en bois massif, Clint Eastwood nous délivre quasiment 1 film (parfois 2) par an depuis la fin des années 90, avec un intérêt régulier pour l'histoire des Etats-Unis depuis la seconde moitié des années 2000, par le biais de drames personnels comme dans "Mémoires De Nos Pères" (2006) ou "L'Échange" (2008), ou via un personnage qui est à lui seul le symbole des conséquences des décisions politiques et militaires de son pays comme dans le fabuleux "Gran Torino" (2009). Il s'était déjà intéressé aux coulisses des plus hautes autorités américaines dans la fiction "Les Pleins Pouvoirs" (1997) et dressé le portrait d'une grande personnalité politique dans "Invictus" (2009), mais dans ce dernier cas il s'agissait de Nelson Mandela et donc de l'Afrique du Sud.

Avec le biopic "J. Edgar", Clint Eastwood s'attaque donc à un demi-siècle d'histoire des Etats-Unis via l'un de ses personnages les plus influents : J. Edgar Hoover qui a été à la tête du F.B.I. pendant 48 ans !


9 janvier 2012

Critique ciné : Malveillance

On va commencer à croire que le réalisateur Jaume Balagueró fait une fixation sur les vieux immeubles au cœur de la ville de Barcelone puisqu'après les très flippants "[Rec]" et "[Rec] 2", il remet le couvert avec "Malveillance" dans un contexte nettement plus réaliste et du coup peut-être encore plus inquiétant...


5 janvier 2012

The Thing version Pingu

Oui, il est bien question ici du film "The Thing" (1982) de John Carpenter, et oui, il est bien question de la célèbre série animée en stop-motion "Pingu" (1986 - 2004) réalisée en pâte à modeler !

Seul un esprit malade a pu avoir l'idée de s'inspirer de l'un pour réaliser une vidéo dans le style de l'autre, mais finalement je le remercie parce-que c'est trop bon (attention : spoilers pour ceux qui n'auraient pas vu le film) :

4 janvier 2012

Poster et trailer de Battleship. Touché ? Coulé !

Hollywood est toujours à la recherche de franchises à exploiter. Et celles qui sont dérivées de gammes de jouets sont doublement intéressantes du fait qu'elles sont connues du grand public avant leur déclinaison ciné mais aussi par rapport à toute la gamme de produits dérivés qui vont facilement pouvoir être développés.

On pense bien sûr aux cartons réguliers de la saga "Transformers" (en 2007, 2009 et 2011) qui semblent ne pas tenir compte de la qualité décroissante des films, mais aussi à "G.I. Joe : Le Réveil Du Cobra" (2009) qui s'était plutôt bien débrouillé au box-office malgré des critiques négatives quasi-unanimes ! Une suite, nommée "G.I. Joe 2 : Représailles", va d'ailleurs sortir en France le 8 août 2012 avec notamment Dwayne "The Rock" Johnson et Bruce Willis au sein de son casting, mais on en reparlera...

3 janvier 2012

Poster et bande-annonce de Underworld - Nouvelle Ère

Avouez-le, la vue de Kate Beckinsale qui poutre des loups-garous dans ses tenues moulantes en latex vous manquait ! Et visiblement ça lui manquait à elle aussi, car à part ses apparitions remarquées dans les 2 premiers films de la saga ("Underworld" en 2003 et "Underworld 2 : Évolution" en 2006, tous deux réalisés par Len Wiseman), on ne peut pas dire que sa carrière ait vraiment décollé à Hollywood (même en prenant en compte le ridicule "Van Helsing" de Stephen Sommers en 2004).

Et comme le 3ème film de la saga ("Underworld 3 : Le Soulèvement Des Lycans" de Patrick Tatopoulos sorti en 2009) était à la fois le seul épisode qui se passait des services de Kate Beckinsale et celui qui a le moins bien marché au box-office (sans toutefois être un échec commercial), la jolie brune a décidé de ressortir sa boîte de talc afin de pouvoir remettre le costume moulant qui l'a rendue célèbre dans le 4ème film de la saga nommé "Underworld : Awakening" en VO, ce qui donne "Underworld : Nouvelle Ère" en français (vous pouvez vérifier, ce n'est absolument pas une traduction littérale du titre original, comme d'habitude, mais au moins cette fois on échappe aux chiffres qui n'étaient jamais présents dans les titres originaux).

(donc en gros, les seuls arguments du film sont Kate, ses fringues et la 3D !)

2 janvier 2012

Bande annonce de MS One - Maximum Security

Allez, on attaque l'année 2012 comme on a fini 2011, c'est-à-dire avec une série de bande-annonces de ce qui va nous tomber sur le coin de la tronche dans les mois à venir, avec toujours une petite préférence pour ce qui a trait au fantastique ou à la science-fiction, voire même l'horreur et l'action (entre-autres...).

Notez d'ailleurs que le slogan du blog (visible en haut de page) a changé puisqu'en 2012 je vais vous parler à 100% de cinéma (entre-autres sujets...) !

Et on démarre avec un film qui me plaît déjà beaucoup puisqu'il perpétue cette incompréhensible tradition des films qui portent à l'origine un nom anglais et qui sortent en France avec un autre titre anglais plus long que l'original !!! Je ne comprendrai jamais...

Il s'agit donc de "Lock Out" en VO,  et de "MS One - Maximum Security" en bon français ! C'est une production Europacorp (la boîte à Luc Besson) et sauf monstrueuse erreur de ma part, il s'agit de la première incursion de cette société de production dans le cinéma de science-fiction.

1 janvier 2012