29 janvier 2011

Un jour, les robots nous foutront sur la gueule !

Ça fait un moment que ce sujet me trotte dans la tête et il est temps que je me décide à faire cette série d'articles. J'aime beaucoup la robotique et ses concepts, ses évolutions technologiques mais aussi (et surtout) les questions qu'elle soulève, telles que l'I.A. (Intelligence Artificielle) par exemple...

Alors c'est sûr, j'ai peut-être un peu trop regardé les films "Tron" (1982), "War Games" (1983), "Terminator" (1984), "Robocop" (1987) ou "Appelez-Moi Johnny 5" (1988) dans ma jeunesse mais également et surtout "Terminator 2 : Le Jugement Dernier" (1991), "2001 : L'Odyssée De L'Espace" (1968), "Blade Runner" (1982), "Ghost In The Shell" (1995), "Macross Plus" (1994), "Galaxy Express 999" (1979) et le premier "Matrix" (1999).

Et cela m'a permis de développer une grande curiosité à l'égard de la robotique et/ou de l'intelligence artificielle, une curiosité ou se mêlent fascination et inquiétude.


Bref, là où je veux en venir c'est que beaucoup des concepts imaginés dans ces œuvres de fiction qui m'ont marqué deviennent aujourd'hui plus ou moins réalisables. Et lorsque j'en entends parler, j'ai envie de partager l'information mais aussi les questions qu'elle soulève.

Donc, pour commencer (ce que j'aurais du faire depuis longtemps), on va attaquer avec ce bras robotique (qui m'en rappelle furieusement un autre) :


Ce bras a été développé par l'institut de robotique et de mécatronique du centre aérospatial allemand (donc près de chez moi en plus !) et ce qui le rend à la fois fascinant et inquiétant (à mes yeux) c'est qu'il est extrêmement résistant aux chocs comme le montre cette vidéo :



Bon ben voilà, le bras du T-800 existe et quand je pense à tout le mal que Sarah et John Connor s'étaient donné pour le détruire au début des années 90, ça me fait presque mal au cœur !

Mais ne vous en faites pas, car si jamais on perd le contrôle des T-800, on pourra toujours leur envoyer des robots en matériaux malléables capables de changer de forme (qui a dit T-1000 ?) actuellement développés par l'Université de Chicago !!!

Quoi ? A la fin de "Terminator 2", c'est le T-800 qui gagnait ?

Ah oui merde...

PS : vu que ça colle plus ou moins au sujet, je ne résiste pas à l'envie de mettre ici les vidéos sensation du net en ce moment. Il s'agit d'un film indien nommé "Endhiran" (ce qui signifie "Robot") dont les meilleures scènes sont compilées ici (en version originale doublée en russe) et si on arrive à accepter le fait que tout soit pompé sur "I Robot", "Terminator", "Matrix", "Iron Man" ou "Transformers", on ne peut qu'être impressionnés par ce déluge d'action si toutefois on arrive à continuer de regarder l'image tout en se tordant de rire :



28 janvier 2011

Critique ciné : Au-delà

J'aime beaucoup le cinéma de Clint Eastwood car c'est quelqu'un qui prend le temps de poser tranquillement ses personnages pour raconter de bonnes histoires. De plus, lorsque j'ai appris que son dernier film "Au-delà" était doté d'une (toute) petite touche de fantastique, mon enthousiasme n'en a été que plus important !


On nous propose donc ici de suivre les destins de 3 personnes qui ont été touchées de près ou de loin par la mort, que ce soit à titre personnel ou à titre professionnel : une journaliste française, un ex-médium américain et un petit garçon anglais.

Chacun a son histoire, dans son propre pays avec ses propres couleurs et son ambiance particulière, et c'est l'un des plus grandes réussites du film ! Chaque histoire est bien séparée des autres et a lieu dans son environnement crédible. Par exemple, les séquences parisiennes sont tellement convaincantes qu'on croirait qu'il s'agit réellement d'un film français (tourné par un français) !

L'autre point fort du film (pour moi), c'est Matt Damon qui est ultra-convaincant en ex-médium à la vie brisée, à des années lumière de ses rôles musclés dans lesquels il est tout aussi à l'aise.


(dommage que cette bande-annonce contienne autant de spoilers)

Mention spéciale aux quelques effets spéciaux utilisés dans le film, notamment lors de la scène d'ouverture très impressionnante !

Bref, un film sobre (comme toujours avec Clint), parfois poignant (forcément, vu le sujet) et qui raconte une histoire complète et correcte (même si parfois je me demandais où ces trois personnages allaient nous mener). Quelques toutes petites longueurs sont toutefois à signaler mais rien de bien grave...

Finalement, le côté fantastique n'est pas si présent que ça, ou plutôt il est tellement bien intégré à l'histoire et aux personnages qu'il se fait très discret et n'entache pas la crédibilité de l'ensemble.

24 janvier 2011

The Rat (fan-film Batman)

A la base, le projet était de tourner une courte scène qui aurait fait office de casting pour attirer l'attention de Christopher Nolan afin qu'il engage ces acteurs dans le but d'apparaître (même pour y faire de la figuration) dans le futur film "The Dark Knight Rises" (sortie prévue en 2012).

Néanmoins, le résultat s'est avéré si convaincant que le bout de casting est devenu un véritable fan-film nommé "The Rat" qui pourrait presque servir de liaison entre "The Dark Knight" (2008) et le futur chef-d'œuvre de Christopher Nolan.

Par contre, autant vous prévenir tout de suite, ce sont essentiellement des dialogues et c'est intégralement en anglais :



Seul bémol : le méchant présenté dans ce fan-film n'est pas le bon car on a appris il y a quelques jours que les méchants de "The Dark Knight Rises" seront Catwoman et Bane qui seront respectivement interprétés par Anne Hathaway et Tom Hardy...

18 janvier 2011

3 minutes, pas plus ! (court-métrage)

Pas grand-chose à dire, si ce n'est que les spécialistes reconnaîtront Harry Shum Jr de la série "Glee" et Katrina Law de la série "Spartacus - Blood And Sand". Sinon, c'est un court-métrage fantastiquement bien réalisé même si je serais bien incapable d'en expliquer tous les tenants et aboutissants...



"Vous avez 3 minutes..."

16 janvier 2011

Critique ciné : The Green Hornet

Si vous ne connaissez pas le personnage du Green Hornet (ce qui est compréhensible vu que c'est la première fois qu'il porte son nom original en France), sachez qu'il s'agit d'un justicier masqué (mais pas d'un super-héros, malgré certaines apparences) qui a fait ses débuts dans les années 30 sous la forme d'un show radiophonique feuilletonnant aux USA mais dont la déclinaison la plus célèbre reste une série télévisée diffusée en 1966-67 aux Etats-Unis puis à partir de 1986 en France (sous le nom "Le Frelon Vert").

On y suit les aventures du jeune milliardaire Britt Reid qui combat le crime sous le pseudonyme du Green Hornet avec l'aide de son employé de maison d'origine asiatique, dénommé Kato, qui maîtrise parfaitement les arts-martiaux et qui conduit la voiture noire aux phares verts et bourrée de gadgets, la Black Beauty. A la ville, Britt Reid dirige un journal, le Daily Sentinel, tandis que le Green Hornet est considéré comme un criminel et qu'il est recherché par la police.

La série TV des années 60 n'avait pas remporté un franc succès à l'époque (elle était en concurrence directe avec la célèbre série TV "Batman", même si un épisode cross-over fut tourné) et elle fut annulée à l'issue de sa première saison. Pourtant, elle a ensuite atteint un statut culte, essentiellement car Kato y était interprété par un certain Bruce Lee dont c'était le premier rôle sur le sol américain. Par exemple, Quentin Tarantino avait repris la musique du générique de cette série TV pour son film "Kill Bill : Vol. 1" en 2003, où les hommes de main de Oren Ishii portaient également des masques proches de ceux du Green Hornet ou de Kato.

Bref, après un film dans les années 40 et une série TV dans les années 90 (tous deux inédits en France), le Green Hornet revient sous les projecteurs grâce à un film hollywoodien dirigé par le français Michel Gondry (cinéaste qui s'est fait connaître par ses clips pour Daft Punk, les White Stripes ou encore Björk).


Je vais tout de suite aborder le sujet de la 3D. Je n'ai pas vu le film en relief : d'une part parce-que ça me permet de faire des économies sur le prix du billet, et d'autre part parce-que d'après ce que j'ai lu à droite et à gauche, cela n'apporte absolument rien au film. Et je suis très tenté de le croire car les scènes qui se prêtent à la 3D ne sont effectivement pas légion...

Niveau casting, on retrouve donc Seth Rogen ("Supergrave", "En Cloque : Mode D'Emploi", "Délire Express") en Britt Reid, Christoph Waltz (le diabolique Colonel Landa de "Inglorious Basterds" en chef gangster russe, Cameron Diaz en assistante de Britt Reid et l'acteur/chanteur taïwanais (inconnu du grand public) Jay Chou en Kato. Et, même s'il m'est génétiquement impossible de dire du mal de Cameron Diaz, je suis forcé d'admettre que le seul acteur réellement convaincant du lot est Jay Chou !

Bien que dans un type de rôle relativement proche de celui qu'il avait dans "Inglorious Basterds" (un pourri absolu qui a l'air presque inoffensif au premier abord), Christoph Waltz est pourtant beaucoup moins convaincant et surtout beaucoup moins effrayant ici, même s'il nous fait sourire à l'occasion. Steh Rogen (que j'avais beaucoup aimé dans les films pré-cités) est sûrement le plus décevant du lot. On a l'impression qu'il hésite constamment entre le playboy détestable (tel qu'on nous le présente au début du film) et le grand adolescent à l'humour de potache, mais on ne ressent quasiment jamais un personnage au charisme suffisant pour devenir un héros attachant. Cameron Diaz nous ressert son habituel numéro d'ingénue (que j'adore car je suis faible) mais son implication dans le scénario est si minime qu'on finit (à raison) par penser qu'elle ne sert à rien. Dommage...

Kato en revanche est très convaincant et cache beaucoup de surprises derrière son attitude toujours sérieuse et son talent pour les arts-martiaux. A tel point qu'on se demande parfois s'il n'a pas de pouvoirs surnaturels, ce qui le rend parfois un peu moins crédible d'ailleurs...


(la plupart des meilleures scènes sont dans ce trailer)

On dirait que le film aimerait jouer dans la cour des comédies d'action comme "L'Arme Fatale" mais comme la plupart des gags font à peine sourire, c'est légèrement raté. Je dois également avoué que je n'ai pas trop apprécié la VF plutôt poussive et même carrément surjouée pour certains personnages (c'est peut-être pour ça que je n'ai pas trop accroché à Britt Reid). On sent aussi clairement que certains gags n'ont pas réussi à passer en français (comme par exemple le jeu de mots avec le nom du méchant), du coup ce sont des scènes entières qui tombent à l'eau.

Malgré tout ça, je ne peux pas dire que je me suis ennuyé. Mais c'était de justesse ! Le scénario réussit à peu près à nous tenir en haleine, les scènes d'action sont en général assez rythmées et certaines situations comiques sont vraiment drôles (si on ne les a pas déjà vues dans la bande-annonce). On passe donc un bon petit moment mais ce n'est pas un film qui viendra garnir ma vidéothèque dans le futur...

Mention spéciale à la voiture des héros qui est magnifique, même si au final elle surprend assez peu par ses capacités.


On va dire que tous les défauts sont dus à la gestation longue et douloureuse de ce projet de film. Pour faire court : l'idée avait germé au début des années 90 et George Clooney devait jouer le rôle principal mais celui-ci quitta le navire en 1995 afin de participer à "Batman Et Robin" (il aurait peut-être mieux fait de rester). Michel Gondry avait déjà signé pour réaliser le film mais comme le projet n'aboutissait pas, il quitta le navire lui aussi. En 2000, Jet Li fut approché pour interpréter Kato mais au fil des années sa participation a également été abandonnée. En 2004 l'acteur / réalisateur / scénariste de comics Kevin Smith fut engagé pour écrire et réaliser le film "The Green Hornet" mais malgré un état assez avancé du projet, cela n'aboutit pas. Kevin Smith officia tout de même comme scénariste pour une série de comics consacrée au Green Hornet qui a été publiée en 2010.

Et c'est finalement en 2007 que Seth Rogen (aidé de son comparse Evan Goldberg) a été engagé pour écrire un scénario (comme il l'avait déjà fait pour les films pré-cités dans lesquels il avait joué) avec l'acteur / réalisateur Stephen Chow (de "Shaolin Soccer") qui devait réaliser le film et interpréter Kato. Mais fin 2008, ce dernier abandonna son poste de réalisateur (pour cause de différends créatif) mais il conserva son rôle de Kato tandis que Michel Gondry revenait au poste de réalisateur. Stephen Chow quitta totalement le projet quelques mois plus tard et le tournage débuta avec Nicolas Cage dans le rôle du grand méchant. Mais celui-ci quitta également le projet (alors que quelques scènes étaient déjà tournées) et il fut donc remplacé au pied levé par Christoph Waltz.

Pour finir, j'avoue ne pas être un grand spécialiste du cinéma de Michel Gondry mais je crois que celui-ci est connu pour des univers assez particuliers et ce n'est pas dans "The Green Hornet" que ses fans retrouveront la patte du maître. Néanmoins, sans être complètement raté, ce film déçoit sur pas mal de points même s'il reste un honnête divertissement.

14 janvier 2011

Nouvelle bande-annonce qui défonce pour "Battle : Los Angeles"

Après un "Skyline" bien décevant, mon envie de voir un film avec une vraie invasion extra-terrestre bien violente a été décuplée et avec ce nouveau trailer, j'ai bien l'impression que "Battle : Los Angeles" viendra combler mes attentes :



Vous croyez que cette fois Michelle Rodriguez réussira à survivre jusqu'à la fin du film ? Ce serait chouette (pour elle)...

12 janvier 2011

Modern Times (court-métrage)

C'est pas parce-qu'on est écossais, qu'on a 37 ans, qu'on s'appelle Ben Craig, qu'on bosse dans la publicité et qu'on n'a jamais fait d'école de cinéma qu'on ne peut pas réaliser un superbe court-métrage qui rend hommage au cinéma de science-fiction, voire même au cinéma tout court :



Bon OK, les références à "2001 : L'Odyssée De L'Espace" sont assez flagrantes mais avez-vous repéré celles qui rappellent "Alien" et "Tron" (très discrète cette dernière, d'ailleurs) ?

Sinon, un making-of (en VO) est également disponible. Et Mr. Ben Craig a réussi à attirer l'attention d'Hollywwod, on lui souhaite le meilleur...

8 janvier 2011

Batman, son logo, sa Batmobile...

Comme vous le savez peut-être le personnage de Batman a été créé en 1939 suite à la mode des super-héros initiée un an plus tôt par son collègue Superman. Et depuis, notre héros masqué a pas mal évolué mais ce qui nous intéressera plus particulièrement dans cet article c'est l'évolution du logo de Batman (celui qui sert de titre à la version papier) ainsi que celle de son véhicule qui a connu de très nombreuses versions sur papier, à la télévision et au cinéma :



Notez que la chanson "Hold Me, Thrill Me, Kiss Me, Kill Me" de U2 qui illustre cette vidéo figurait sur la bande-originale du film "Batman Forever" sorti en 1995.

Et en ce qui concerne l'évolution de la Batmobile :

Batmobile History
Via: CarInsurance.org

J'ai toujours été fan de cette bagnole, la version des deux premiers films de Tim Burton étant la plus réussie à mon goût et figurant pour toujours à la première place de ma liste de voitures préférées !

6 janvier 2011

Bilan de l'année 2010

Allez, comme l'année dernière, une petite récap' perso de mon année 2010 et quelques bonnes résolutions pour 2011.

Points positifs de 2010 :

- Nouveau design du blog avec un champignon atomique (j'y tenais) et un meilleur confort visuel (quoique si vous trouvez que ça n'est pas le cas, il n'est pas trop tard pour me le dire).

- Peu de voyages à l'étranger mais tout de même un séjour très sympa (et plutôt ensoleillé) en Irlande dont je ne me lasse pas.

- Pas mal de concerts, et surtout la chance d'avoir vu tous mes groupes de Thrash-Metal préférés (Metallica, Megadeth, Slayer, Testament, Exodus, Kreator, Sepultura) sur scène. Et d'ailleurs ça va continuer en 2011...

- Déménagement effectué dans un appart' pas énorme mais amplement suffisant pour le moment.

- J'ai arrêté de jouer à World Of Warcraft !

- J'ai finalement réussi à refaire fonctionner ma PSP grâce à un chargeur externe tout bête qui m'a coûté 8 € (mais que je n'ai jamais vu en magasin).

- J'ai pas repris la clope !

- La guerre thermonucléaire n'a pas commencé et les machines n'ont pas pris le pouvoir sur la planète (pour l'instant).

Points négatifs de 2010 :

- Toujours pas de PS3 dans mon humble foyer (mais ça ne devrait plus tarder, même si je disais déjà ça il y a un an).

- J'ai arrêté de jouer à World Of Warcraft !

- Toujours célib... mouais bon bref, passons sur ce point.

Objectifs pour 2011 :

- Continuer ma série d'articles sur la saga Superman au cinéma.

- Arrêter d'écrire la plupart des chiffres en toutes lettres car ça n'améliore pas la lisibilité du blog (surtout quand je fais de gros articles) et en plus je crois que tout le monde s'en fout.

- Rencontrer une chouette nana.

- Rejouer à World Of Warcraft !

- Réaliser que les deux points ci-dessus risquent d'être contradictoires.

- Acheter des tas de trucs qui valent très cher (console, guitare, ampli, tablette, etc...) et dont je n'ai pas forcément besoin.

- Réussir à réunir assez de musiciens motivés pour commencer à faire des concerts avec mon groupe de Thrash-Metal.

- Regarder les 5843,6 films et séries qui encombrent mon disque dur et qui m'empêchent de réinstaller World Of Warcraft.

- Revendre des tas de trucs que j'avais achetés très cher, qui ne me servaient à rien et que je n'aurais pas dû acheter dès le départ de toute façon.

- Continuer d'assister à la montée en puissance de Google et Facebook au détriment de nos vies privées.

- Survivre à la guerre thermonucléaire.

- Lire des tas de comics, écouter des tas de CD, mater des tas de DVD, aller au cinoche, bref continuer de remplir ma mémoire de tout ce savoir inutile aux yeux de beaucoup de gens mais essentiel pour moi !

- Pourvu que ça dure...