9 novembre 2011

Critique ciné : Intouchables

Ceux qui me connaissent IRL le savent, les films français ça n'est pas ma tasse de thé ! En plus, quand on m'a proposé d'aller voir "Intouchables", je pensais que c'était un film qui parlait des exclus du système de castes ayant vigueur en Inde, c'est dire à quel point je me tiens au courant du cinéma produit dans mon pays...


L'histoire : Philippe est un aristocrate devenu tétraplégique à la suite d'un accident de parapente. Il a donc besoin d'un auxiliaire de vie et le jeune Driss, issu de la banlieue parisienne et fraîchement sorti de prison, qui se présente à l'entretien d'embauche dans le seul but de continuer à toucher ses prestations sociales, pourrait bien faire l'affaire...

Le sujet du film n'est pas aussi simple à traiter qu'il en a l'air puisqu'on aurait pu avoir droit à une comédie un peu lourdingue qui oublie largement le sujet de fond en route, ou à un film chiant sur le handicap et son acceptation dans la société avec toutefois quelques moments drôles qu'on aurait tous déjà vus dans la bande-annonce. Et ici : ni l'un ni l'autre ! On se marre d'un bout à l'autre de "Intouchables" sans jamais oublier le sujet traité.

Et cette grande réussite on la doit avant tout à un duo d'acteurs absolument parfaits dans leurs rôles respectifs : François Cluzet en aristo un poil pompeux mais néanmoins très ouvert et bien sûr Omar Sy plus qu'à l'aise en jeune banlieusard blagueur... Les deux gaillards n'en font ni trop, ni trop peu, ne tombent jamais dans la caricature et donc le résultat fonctionne à merveille !

(chaque situation de la vie quotidienne est l'occasion d'une bonne séance de déconnade)

Les seconds-rôles ne sont pas en reste avec notamment Anne Le My (photo ci-dessus) très juste dans le rôle d'Yvonne, la maîtresse de maison un peu coincée, et surtout la splendide Audrey Fleurot (la dame du lac de la série "Kaamelott") qui illumine le métrage par sa beauté et sa rousseur à chacune de ses apparitions (trop rares, mais qui ont systématiquement fait exploser mon électro-encéphalogramme).

Le scénario fait évidemment la part belle aux situations qui mettent en exergue les différences des deux protagonistes mais quelques moments plus intimistes nous permettent aussi d'en savoir davantage sur leur personnalité et leur passé, sans toutefois alourdir le film.

Notons enfin l'image superbe du film grâce à des éclairages qui mettent toujours en valeur les (somptueux) décors et qui sont toujours adaptés aux situations.



"Intouchables" est une excellente comédie dont la principale réussite est d'être au service d'une belle histoire, sans jamais tomber ni dans le larmoyant ou l'humour facile et graveleux.
Un film superbe ! Des acteurs superbes ! Un incontournable de l'année 2011 !

PS : merci à mon pote qui m'a emmené voir ce film !

Aucun commentaire: