19 août 2011

Le second film consacré au Ghost Rider se dévoile...

Le premier film "Ghost Rider" daté de 2007 et adapté du comic-book du même nom n'avait pas franchement marqué les esprits, ou alors dans le mauvais sens du terme. La faute à un scénario plutôt léger, des méchants nullissimes, et aussi pour certains la présence de Nicolas Cage dans le rôle titre.

J'avoue néanmoins avoir plutôt apprécié ce métrage, notamment pour son côté esthétique (le Ghost Rider lui-même, sa moto, Eva Mendes, etc...) sans toutefois le placer au panthéon des meilleures adaptations de comics.

Quoiqu'il en soit, une suite est en route et devrait sortir sur les écrans français le 15 février 2012. Son titre original est "Ghost Rider : Spirit Of Vengance", tandis que les spectateurs français qui sont trop bêtes pour comprendre qu'il s'agit de la suite du premier film auront droit à l'ajout d'un chiffre dans le titre traduit, ce qui donne "Ghost Rider 2 : L'Esprit De Vengeance".


Une suite oui, mais pas dans tous les sens du terme car si Nicolas Cage y reprend effectivement le rôle de Johnny Balze, on nous promet de faire table rase de tous les autres éléments du premier film (y compris Eva Mendes) ! Ici, l'action se déroule 8 ans après les événements de San Vengenza et notre héros va devoir se rendre en Europe pour affronter une nouvelle incarnation du Diable.

On nous promet également un héros plus sombre et tourmenté, une ambiance plus ténébreuse et un peu plus d'action. On est tentés d'y croire car David S. Goyer (qui a, entre-autres, signé les histoires de "Batman Begins", de "The Dark Knight" et des futurs "The Dark Knight Rises" et "The Man Of Steel") a écrit le scénario de ce nouveau film. Mais d'un autre côté, c'était déjà lui qui avait officié pour le premier...

Quand on sait également que Christophe Lambert jouera le rôle d'un prêtre qui manie l'épée dans ce nouveau film, on n'est pas vraiment rassurés, mais bon, on verra bien ce que ça donne !

Bref, voici la première bande-annonce de ce futur film, présentée par les réalisateurs Mark Neveldine et Brian Taylor :



Ça se présente plutôt pas mal...

Aucun commentaire: