28 mai 2011

Belgian Geek Show 07 (podcast spécial)

Vous avez peut-être déjà écouté le podcast Telekom dans lequel je suis régulièrement invité pour débattre de l'actualité des nouvelles technologies, mais ce n'est pas le seul podcast réalisé par mes collègues belges !

En effet, ils enregistrent également une autre émission nommée Belgian Geek Show (ou BGS) dans laquelle divers sujets (qui concernent en général la culture geek) sont discutés, analysés, et critiqués dans une ambiance débridée où l'humour n'a parfois pas de limite.

Le dernier épisode en date du BGS est un peu particulier car il est entièrement consacré à la présentation du nouveau site BePod.be qui réunira dès-à-présent tous les podcasts concoctés par cette fine équipe, ainsi que des articles divers et variés.

Kirby, le leader de cette joyeuse bande, m'a gentiment invité à participer à l'activité du site BePod et vous y retrouverez donc régulièrement des articles rédigés par mes soins.

En attendant mon premier article (qui ne saurait tarder), je vous propose déjà d'écouter le dernier épisode du BGS qui vous présente donc tous les aspects du site BePod et dans lequel je fais une apparition afin de parler de mon rôle et de faire le bilan de mes participations au podcast Telekom.

Cliquez sur l'image pour écouter l'émission :


Ou rendez-vous sur la page officielle de l'émission (sur le site BePod donc) pour laisser des commentaires ou vous abonner à l'émission via RSS ou iTunes.

26 mai 2011

Critique ciné : Pirates Des Caraïbes - La Fontaine De Jouvence

Autant être franc, "Pirates Des Caraïbes" n'est pas une saga cinématographique qui m'a particulièrement bouleversé jusqu'ici. J'ai dû voir le 1er film en DVD aux alentours de 2004, j'en ai gardé le souvenir d'un divertissement sympathique, mais pas au point de m'intéresser aux deux autres films sortis en 2006 et 2007, des films que je n'ai toujours pas vus d'ailleurs. C'est donc avec un intérêt tout relatif que je me suis rendu dans une salle obscure afin d'être le témoin des dernières aventures du désormais incontournable Capitaine Jack Sparrow...

(que du beau linge !)

Cette fois, le pirate le plus célèbre du cinéma moderne se retrouve mêlé à une course ayant pour but la découverte (et l'utilisation) de la non-moins célèbre Fontaine de Jouvence qui peut prolonger la vie de quiconque sait comment l'utiliser. A ses côtés, on retrouve quelques figures déjà connues comme son commandant en second, Maître Gibbs, et l'infatigable Capitaine Barbossa dont les véritables intentions sont parfois difficiles à discerner puisqu'il sert avant tout ses intérêts personnels.

Etant donné que William Turner (Orlando Bloom) et Elizabeth Swann (Keira Knightley) ne font plus partie de l'aventure, de nouveaux personnages secondaires font leur apparition. La belle Penelope Cruz embarque donc à bord de ce 4ème "Pirates Des Caraïbes" dans le rôle de l'intrigante Angelica, tandis que Ian McShane endosse le rôle du maléfique Barbe Noire. D'autres nouveaux protagonistes (un missionnaire, des sirènes, des espagnols et divers moussaillons) viennent également enrichir l'alchimie mais leur intérêt est tellement anecdotique que je ne ressens nul besoin de m'attarder sur eux, les seuls personnages importants (et intéressants) étant ceux qui se trouvent sur l'affiche ci-dessus...

(indice : un personnage sur cette affiche est celui que j'ai préféré dans le film)

Penelope Cruz représente sans aucun doute l'élément le plus rafraîchissant de ce nouveau film. Non-seulement elle est craquante, mais en plus son costume de pirate lui va à ravir ! En revanche son personnage, Angelica, a du mal à faire oublier son statut de pièce rapportée tant ses relations avec les autres pirates semblent cousues de fil blanc, ce qui empêche qu'on s'attache réellement à ce personnage. Dommage car elle est bien interprétée et elle mériterait certainement d'acquérir un peu plus de profondeur...

(ça doit être pratique pour s'allumer une clope en pleine mer)

Barbe Noire se révèle par contre beaucoup plus intéressant ! Sombre, imposant et autoritaire dès son entrée en scène, il n'a pas de mal à se démarquer de tous les autres protagonistes car il semble être le seul dans toute cette histoire à savoir ce qu'il fait et où il va ! Le seul problème, c'est que son statut de grand méchant n'a visiblement pas été exploité à fond et que si parfois il n'hésite pas à opter pour des méthodes expéditives, il y a quelques situations où il surprend par ses largesses et son manque de fermeté. Ça n'aide pas trop le spectateur à faire le tri dans les motivations des différents acteurs de l'histoire et c'est d'autant plus dommage car il aurait suffi de pas grand-chose pour que Barbe Noire entre au panthéon des grands antagonistes de chez Disney.

Sinon, tous les ingrédients classiques de ce type de film sont au rendez-vous : des décors somptueux (aussi bien en extérieur qu'en intérieur), des costumes très soignés, de la castagne, des explosions, des trésors exotiques et mystérieux, une histoire d'amour, des rebondissements, quelques pointes d'humour ici et là...



Mais finalement "Pirates Des Caraïbes - La Fontaine De Jouvence" est peut-être le film le plus faible de la saga ! Cela est principalement dû à quelques longueurs qui alourdissent inutilement le film, notamment par le biais de sous-intrigues inutiles et inintéressantes. Jack Sparrow (oui parce-qu'il serait temps qu'on parle de lui) ne paraît pas être au meilleur de sa forme. Johnny Depp en fait des tonnes et la grande majorité de ses tentatives d'humour se révèlent la plupart du temps foireuses et lourdingues. Il a beau être un anti-héros, on a un peu trop souvent l'impression qu'il n'est qu'un spectateur de tout ce qui se passe autour de lui et cela risque de décevoir même ses plus grands fans...

La richesse visuelle du film est inversement proportionnelle à sa cohérence scénaristique et il vaut mieux ne pas trop réfléchir aux grosses ficelles qu'on voit venir de loin, aux raccourcis simplistes et aux intrigues futiles qui ne débouchent sur rien. Dommage...

(vous servez à quoi vous deux, à part ralentir inutilement le film ?)

Je vais peut-être tout de même m'intéresser aux 2 films que j'ai loupés, il paraît que Jack Sparrow y était plus intéressant !

Au fait, les spectateurs les plus patients (les vrais cinéphiles comprendront) auront une idée de ce qui attend Jack Sparrow dans le futur...

23 mai 2011

Sepultura-le-bol ?

Le célèbre groupe brésilien Sepultura est sur le point de sortir son nouvel album. Nommé "Kairos", celui-ci sera disponible en Europe le 24 juin 2011, puis en Amérique du Nord le 12 juillet 2011. Il contiendra 13 morceaux (dont 2 seront uniquement disponibles sur l'édition "deluxe" qui sera accompagnée d'un DVD making-of) et il a été produit par Roy Z qui a déjà travaillé avec Judas Priest, Rob Halford, Bruce Dickinson et Helloween.


Un nouveau morceau, qui donne son titre à l'album, a été dévoilé il y a quelques jours et vous pouvez l'écouter ci-dessous :

Kairos by sepulturacombr

Sans être forcément mauvais (c'est même l'un des plus sympathiques que le groupe ait sorti depuis longtemps), ce titre se démarque tout de même assez peu de ce que fait Sepultura depuis maintenant plus de 10 ans. Depuis le départ du chanteur/guitariste Max Cavalera en 1998 (suivi par son frère Igor, batteur du groupe, en 2006), Sepultura n'est plus le même et n'a fait que sortir des albums oscillant entre le très moyen et le très mauvais.

Même si c'est mal de juger un album avant sa sortie, je doute que "Kairos" arrive à redresser la barre et à me réconcilier avec le Sepultura version XXIème siècle ! Pourquoi ne pas tourner la page ? Pourquoi ne pas abandonner le nom Sepultura afin de se produire sous un nouveau nom qui ne tromperait pas les fans ? Ça fait des années que je me pose ces questions...

Je les ai vus à maintes reprises en concert ces dernières années (dont une fois où ils n'ont joué que 2 morceaux du Sepultura "classique") et il est clair que les fans de la première heure ne sont plus au rendez-vous depuis longtemps. Ils se sont peut-être fait avoir pendant les premières années de transition, mais plus personne n'est dupe : le Sepultura d'aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec celui qui s'était fait connaître dans les années 90 avec son Thrash-Metal accrocheur et ravageur.

Soyons clairs : je n'ai absolument rien contre les groupes qui changent de style en cours de route (qui a dit Metallica ?), ni même contre les groupes qui continuent à exister sans leurs membres d'origine (écoutez le dernier album d'Accept, ça sonne comme du bon vieux Accept, même sans leur chanteur charismatique Udo Dirkschneider). Là le souci c'est que ça n'a vraiment plus rien à voir, ni les membres (même s'il reste le guitariste et le bassiste d'origine), ni le style !


Les musiciens actuels de Sepultura ne sont pourtant pas des manches ! Le chanteur Derrick Green a une voix puissante et plus variée que celle de Max Cavalera, et il a même un certain charisme. Son autre groupe de Thrash nommé Musica Diablo est d'ailleurs bien plus convaincant que ce qu'il fait avec Sepultura. Le guitariste Andreas Kisser est un soliste d'exception doté d'un sens mélodique à toute épreuve, comme il l'a largement prouvé sur son dernier album solo. Quant au batteur Jean Dolabella, il faut quand-même avoir un sacré niveau pour prendre la suite d'Igor Cavalera. Notez que je ne mentionne pas le bassiste Paulo Jr. qui n'a jamais rien fait de très impressionnant, d'autant plus que Max Cavalera a déclaré il y a quelques mois que ce n'était pas lui qui avait enregistré les parties de basse sur les 5 premiers albums du groupe tellement il était mauvais (on ignore toujours si c'est vrai).

Alors pourquoi un tel gâchis ? Je l'ignore... Mais il serait peut-être temps que les fans du "vrai" Sepultura réagissent et cessent d'acheter leurs nouveaux albums ou d'aller à leurs concerts. Cela ferait peut-être réfléchir Andreas Kisser qui ne cesse de se contredire en déclarant parfois que la page est tournée et que l'époque des Cavalera est révolue, et que ça ne dérange pas outre-mesure d'organiser des tournées pour fêter les 25 ans du groupe (c'est sûr que c'est plus accrocheur vu comme ça, plutôt que d'essayer de faire la promotion d'un album de merde) ou d'interpréter l'excellent album "Arise" (1991) dans son intégralité sur scène afin de célébrer les 20 ans de sa sortie, tout en défigurant les morceaux avec une seule guitare au lieu des deux présentes sur les morceaux d'origine.

Aujourd'hui, si je veux voir Sepultura sur scène, la meilleure option est de se rendre à un concert de Cavalera Conspiracy, le projet des frères Cavalera. Je n'ai pas trop apprécié leurs 2 albums studio, mais au moins sur scène ils ont le bon goût d'interpréter tous les classiques de Sepultura avec un son et un chant qui font plaisir à entendre !

Andreas Kisser a beau s'entêter à ne pas vouloir répondre aux demandes de reformation de Max Cavalera, je suis sûr que le Sepultura actuel finira par se casser la gueule et que la reformation avec les membres d'origine finira par avoir lieu !

Nouvelle bande-annonce cosmique pour Green Lantern

"Green Lantern" de Martin Campbell se dévoile à nouveau grâce à une bande-annonce qui met cette fois l'accent sur le fameux Green Lantern Corp et l'ennemi que devra affronter Hal Jordan, le tout premier Green Lantern originaire de la Terre :



Rendez-vous le 10 août dans les salles françaises pour en prendre plein les yeux !

20 mai 2011

Nouvelle adresse : dravensworld.net

Hello !

Juste un mot pour vous dire que ce blog est désormais accessible depuis cet URL plus simple : http://www.dravensworld.net

L'ancienne adresse web fonctionne toujours donc vous n'avez pas forcément besoin de mettre à jour vos favoris ou vos marque-pages, mais la nouvelle adresse est plus simple à retenir si jamais vous voulez accéder au blog et que vous n'avez pas votre navigateur préféré sous la main, ou si vous souhaitez donner ce lien à vos amis, vos collègues, vos parents, vos pires ennemis, etc...


J'en profite d'ailleurs pour vous rappeler que le blog dispose d'une page Facebook (accessible librement, même si vous n'êtes pas inscrit sur le réseau social) sur laquelle vous retrouverez des liens vers tous les articles du blog (c'est d'ailleurs un bon moyen de rester au courant de la publication de nouveaux articles) mais aussi des liens vers toutes sortes de bêtises qui attirent mon attention et qui ne finissent pas forcément sur ce blog...

Donc si ça vous plaît, n'hésitez pas à cliquer sur le célèbre bouton "J'aime".

A bientôt !

Draven

19 mai 2011

Telekom 05 (podcast)

Après avoir séché l'épisode 4 pour cause de vacances, j'ai à nouveau été invité à participer à l'enregistrement du podcast belge Telekom consacré à l'actualité des nouvelles technologies pour son 5ème épisode aux côtés de Kirby, Stetson et du petit nouveau, Thomas, qui avait fait ses débuts dans l'épisode 4.

Au programme de cet épisode intitulé "Tout le monde y gagne sauf la race humaine" :

- Microsoft rachète Skype
- Google I/O
- Facebook qui dénigre ses concurrents
- Suite du PSN-Gate
- Spotify veut concurrencer iTunes
- Et pour terminer quelques news en vrac

Cliquez sur l'image pour écouter/télécharger l'émission :


Ou rendez-vous sur la page officielle de l'émission pour y retrouver les liens vous permettant de vous abonner à l'émission via RSS ou iTunes.

Bonne écoute !

17 mai 2011

Première bande-annonce pour le film Tintin !

Le film évènement inspiré des aventures du plus célèbre reporter de l'histoire de la bande-dessinée franco-belge se dévoile enfin pour de bon grâce à des posters et une bande-annonce teaser.

(cliquez dessus pour agrandir)

Réalisé par Steven Spielberg, "Les Aventures De Tintin : Le Secret De La Licorne" devrait être le premier film d'une trilogie consacrée à l'illustre personnage créé par Hergé en 1929. Celui-ci sortira sur les grands écrans français le 26 octobre 2011.



L'histoire du film "Les Aventures De Tintin : Le Secret De La Licorne" est inspirée des albums "Le Crabe Aux Pinces D'Or", "Le Secret De La Licorne" et "Le Trésor de Rackham Le Rouge". Il s'agit d'un film en images de synthèse (de très grande qualité comme on peut le voir dans le teaser) où les personnages à l'écran ont été joués (et pas seulement doublés) par de véritables acteurs, grâce à la technique de la "performance capture" déjà vue par exemple dans les récents "La Légende De Beowulf" (2007), "Le Drôle De Noël De Scrooge" (2009) ou même "Avatar" (2009) pour les Na'vi.

Les acteurs impliqués sont Jamie Bell ("Billy Elliot") dans le rôle de Tintin, Andy Serkis dans le rôle du Capitaine Haddock (un habitué de la "performance capture" puisqu'il a déjà interprété Gollum dans la trilogie du "Seigneur Des Anneaux", King Kong dans le film du même nom et le leader de la révolution simiesque dans la future préquelle de "La Planète Des Singes"), Daniel Craig (le dernier interprète de James Bond en date) dans le rôle de Rackham, et les farfelus Nick Frost et Simon Pegg (les compères de "Shaun Of The Dead", "Hot Fuzz" et "Paul") dans les rôles de Dupont et Dupond.

Le second film (dont on ne connait pas encore la date de sortie) sera réalisé par Peter Jackson ("Le Seigneur Des Anneaux", "King Kong"), il devrait s'intituler "Le Temple Du Soleil" et il s'inspirera logiquement des albums "Les Sept Boules De Cristal" et "Le Temple Du Soleil".

On ne sait pas encore grand-chose sur le troisième film mais il devrait être co-réalisé par Steven Spielberg et Peter Jackson.

En tout cas, le premier film de la saga devrait être l'un des plus gros événements cinématographiques de la fin de l'année 2011 !

(l'affiche US, nettement plus sombre que l'affiche internationale)

16 mai 2011

Steven Tyler se sent bien en solo !

Fin 1993, un groupe a bouleversé mes années collège et a changé ma vie : Aerosmith ! Je ne vais pas refaire maintenant tout l'historique de ma passion pour ce groupe mais 18 ans plus tard je suis toujours autant à l'affut de leur actualité, même si leurs sorties d'albums (hors best-of) se sont faites rares depuis 10 ans.

D'ailleurs, pour être précis, ça fait justement 10 ans tout rond (à 2 mois près) qu'Aerosmith sortait son dernier album studio original : le très réussi "Just Push Play" (mars 2001).

OK, en mars 2004 sortait "Honkin' On Bobo" mais il s'agissait d'un album de reprises et depuis lors, seule une poignée de titres originaux et inédits ont été disséminés sur divers best-of et autres bandes originales de films...

L'année 2009 a été particulièrement catastrophique et a bien failli sonner le glas du groupe (séances de rattrapage ici pour ceux qui n'ont pas suivi) mais les musiciens se sont rabibochés en 2010 grâce à une bonne grosse tournée mondiale (ce sont toujours les choses simples qui aident à régler les problèmes, n'est-ce pas ?).

On était alors en droit de penser qu'un nouvel album studio serait la nouvelle étape logique pour Aerosmith, mais c'était sans compter sur la versatilité du chanteur Steven Tyler qui a sorti en novembre 2010 son tout premier single solo nommé "Love Lives" pour accompagner la bande-originale du film japonais tiré de la série animée "Space Battleship Yamato" (cliquez ici pour écouter ce titre mielleux qui s'inscrit dans la grande tradition des ballades "made in Tyler" depuis le célèbre "Dream On" de 1973).

Fin 2010, on apprenait également (au grand désespoir des autres musiciens) que Steven Tyler ferait partie du jury de la dixième saison de l'émission "American Idol" (dont la déclinaison française se nommait "Nouvelle Star"), ce qui le rendait relativement indisponible de janvier à fin mai 2011.

Ça ne l'a toutefois pas empêché de finir d'écrire sa biographie qui est sortie début mai 2011 aux U.S.A. sous le titre "Does The Noise In My Head Bother You ?". Et cette sortie est accompagnée par un tout nouveau single en solo intitulé "(It) Feels So Good" :




C'est mignon, c'est réjouissant, c'est du pur Tyler, et il explique : "Je voulais seulement faire quelque-chose qui me soit propre et que je n'avais pas besoin de filtrer à travers le groupe. (...) Je voulais juste voir ce que je pouvais faire, vous savez, avec mon propre morceau. Dieu sait que Joe Perry l'a fait suffisamment de fois. C'est juste fun !".

Sacré Steven Tyler !!! Utiliser la carrière solo de Joe Perry (lead guitariste d'Aerosmith) comme justification c'est un peu petit quand-même. Surtout quand on sait qu'en 1979, c'était justement le refus catégorique de la part de Steven Tyler qu'un membre du groupe puisse avoir envie de faire de la musique en dehors d'Aerosmith qui avait (entre-autre) provoqué le départ (définitif jusqu'en 1984) de Joe Perry !

Bref...

Et le futur d'Aerosmith dans tout ça ?

Il semblerait tout de même que Steven Tyler ait pu se libérer de temps en temps pour passer du temps avec ses compères afin de composer des titres pour le futur album du groupe qui devrait normalement être enregistré d'ici à la fin de l'année 2011.

Et comme Aerosmith a en ce moment le vent en poupe aux U.S.A. grâce à la participation de Steven Tyler à l'émission "American Idol", les fans pourront continuer de patienter grâce à une énième compilation (la 6ème en 10 ans !) nommée "Tough Love : Best Of The Ballads" sortie le 10 mai aux U.S.A. et qui devrait arriver en Europe (ou en tout cas au Royaume-Uni) le 23 mai 2011.

(Version US : 12 titres)

(Version UK : 16 titres)

12 mai 2011

(Re)jouez à la Game Boy dans votre navigateur !

Ahhhh, la Game Boy (oui, je fais partie de ceux qui disent "la" et pas "le"), c'était ma première vraie console ! Sortie à la toute fin des années 80 (époque où mon père me poutrait encore à Tetris, mais ça n'a pas duré), c'était quand-même révolutionnaire cette petite brique blanche avec un écran noir & blanc (noir & vert ?) nécessitant un éclairage suffisant, des musiques nasillardes (moins nasillardes que celles de la MegaDrive si vous voulez mon avis),  et surtout des jeux interchangeables (c'était surtout ça la révolution à l'époque) !

(les mots Dot Matrix With Stereo Sound sont restés incompréhensibles pour moi pendant plus d'une décennie)

Que d'heures passées à m'exciter sur "Super Mario Land" (les 4 derniers niveaux étaient un cauchemar), à galérer sur "Paperboy" (c'était un peu de la daube ce jeu en fait), à apprendre par cœur chaque niveau de "Teenage Mutant Ninja Turtles : Fall Of The Foot Clan" et "Batman" (les héros de ma jeunesse), à tenter de finir "Castlevania II - Belmont's Revenge", "Ghostbusters II" ou "Terminator 2 - Judgment Day" (jamais réussi !), à me balader sans fin et à m'émouvoir devant "The Legend Of Zelda - Link's Awakening" (quel grand jeu !), etc...



Bref, tout ça pour dire qu'il est désormais possible de rejouer à tous ces jeux (et plein d'autres) très facilement dans votre navigateur en vous rendant sur le site Game Boy Online.

Des jeux Game Boy Color sont également disponibles, et pour jouer on utilise les flèches de direction du clavier, la touche Z en guise de bouton B, la touche X en guise de bouton A, la touche Shift de droite en guise de bouton Select et la touche Entrée en guise de bouton Start !



Bon je vous laisse, il y a des jeux que je n'ai jamais pu finir qui m'attendent...

10 mai 2011

Star Wars : les 6 films résumés à la vitesse de la lumière !

Et en Lego (avec d'ailleurs une collection impressionnante) !

Le résumé des épisodes IV, V et VI narré par cet enfant survolté circulait depuis un an mais depuis quelques jours on peut également trouver le résumé des épisodes I, II et III et c'est toujours aussi rapide et drôle.

Les voici réunis (en anglais) :





Loin de moi l'idée de vouloir troller sur la dernière trilogie en date mais si j'avais vraiment envie de le faire (et j'ai envie) je dirais que quand je vois ça résumé en quelques minutes, je me dis qu'on s'est un peu fait arnaquer sur les scénarios des épisodes I, II et III qui auraient pu donner un bon gros film au lieu de trois moyens (voire mauvais).

Et si vraiment je voulais dire du mal par pur plaisir, je dirais que Natalie Portman est aussi expressive que son avatar en Lego...

Mais non, ce n'est pas mon genre de dire tout ça ! Ce n'est que le côté obscur de la Force qui tente de s'immiscer à travers ma voix...

9 mai 2011

Critique ciné : Thor

C'était peut-être le film de super-héros que j'attendais avec le moins d'impatience, étant donné que mélanger des divinités nordiques et monde actuel avec crédibilité me semblait particulièrement ardu. Le fait que Kenneth Branagh soit attaché à la réalisation avait tout de même un côté rassurant mais au final qu'en est-il vraiment ?


Je n'ai pas pu visionner ce film dès sa sortie en salles mais vu le carton qu'il est en train de faire (surtout aux U.S.A.), je me suis dit que cette critique (même tardive) serait peut-être bienvenue.

Alors de quoi s'agit-il ?

D'un Dieu couillu (Thor) qui se fait virer du royaume d'Asgard par son père (Odin), qui du coup rencontre une jolie scientifique (Jane Foster) sur Terre tandis que son vilain frère (Loki) complote pour devenir Calife à la place du Calife. Voilà c'est tout, et ce qui est sûr c'est que ce n'est pas le scénario de ce film qui vous laissera un souvenir impérissable. Aucune grosse surprise n'est au rendez-vous et les événements se déroulent sans grande originalité, avec même quelques longueurs et dialogues inutiles pour nous expliquer des trucs qu'on avait compris depuis longtemps.

Deuxième point qui fâche (tant que j'y suis) : des décors en toc et qui manquent cruellement de variété. Seuls trois lieux distincts sont proposés au spectateur : un royaume d'Asgard qui alterne entre plans larges en images de synthèse et des salles plus ou moins grandes et souvent pleines de vide (j'ai déjà vu des cinématiques de jeux vidéo qui étaient bien mieux inspirées pour rendre des cités fictives crédibles et vivantes), une ville en carton au milieu du désert du Nouveau-Mexique dont on voit toujours les mêmes 2 ou 3 rues et qui semble avoir été construite juste pour le film (ce qui est sûrement le cas), et une base provisoire du S.H.I.E.L.D. en plastique montée à la va-vite au milieu du même désert.

Pourquoi une telle précarité de décors alors que Iron Man et Hulk avaient eu droit à de vraies villes où ils pouvaient tout casser ? C'est d'autant plus dommage que Thor a des capacités de destruction assez élevées...


Les scènes se déroulant à Asgard sont bizarrement les plus faibles du film, malgré le passé très classique du réalisateur Kenneth Branagh ("Hamlet", "Othello" (acteur), "Frankenstein", "Henri V") dont on pensait qu'il était taillé pour diriger ce genre de situations. Quelques pointes d'ennui se font parfois sentir (essentiellement à cause de la vacuité du scénario) mais de bonnes scènes d'action très musclées (quoique parfois un peu brouillonnes, surtout en 3D) viennent heureusement réveiller régulièrement le spectateur.

Dernier point noir du film : les personnages secondaires qui ne servent quasiment à rien ! Qu'il s'agisse des seconds couteaux du royaume d'Asgard (à l'exception du très imposant Heimdall dans son armure dorée) ou des assistants de Jane Foster, ils ne sont pas d'une grande utilité dans le déroulement de l'histoire et sont rarement mis en avant alors qu'on sent qu'ils ont clairement des caractères différents qui auraient pu donner un peu plus de profondeur à l'histoire. Mon plus grand regret s'adresse d'ailleurs aux très jolies Sif (Jaimie Alexander) et Darcy Lewis (Kat Dennings) qu'on ne voit vraiment pas assez (surtout la seconde).

Un petit mot au sujet de Natalie Portman dans le rôle de Jane Foster : autant celle-ci était vraiment impressionnante à la fin de "Black Swan", autant là elle nous ressort les mêmes minauderies et sourires complaisants déjà vus 100 fois dans la dernière trilogie Star Wars (au cas où vous ne l'aviez pas encore compris, je n'apprécie pas vraiment cette actrice).


Heureusement, les autres rôles principaux sont interprétés par des acteurs nettement plus convaincants. Anthony Hopkins (Hannibal Lecter) est très impérial dans le rôle d'Odin, Tom Hiddleston s'en sort très bien dans le rôle du chétif (mais sournois) Loki, tandis que Clark Gregg se montre de plus en plus autoritaire dans le rôle de l'agent Phil Coulson du S.H.I.E.L.D. (déjà aperçu dans "Iron Man 1 & 2").

Mais la palme revient nettement à Chris Hemsworth très impressionnant dans le rôle de Thor, tout en muscles, très arrogant à Asgard et un peu paumé (mais toujours sûr de lui, oui c'est contradictoire) sur Terre. D'ailleurs, son personnage bénéficie de quelques pointes d'humour (vraiment drôles mais trop rares) qui rendent le Dieu exilé plus sympathique. Tony Stark avait bénéficié du même genre de traitement dans les films "Iron Man" mais c'était tout de même plus présent (alors que Thor est pourtant nettement plus en décalage avec l'univers dans lequel il évolue).



Au final, "Thor" est un film juste correct qui évite de peu le gros ratage grâce à un protagoniste principal vraiment attachant dont on attend de voir les réelles capacités (après cette longue mais nécessaire introduction cinématographique) dans le futur film "Les Vengeurs" ("The Avengers" en VO) qui le verra combattre les forces du mal aux côtés de Hulk, Iron Man, Captain America, Œil-De-Faucon (l'archer surdoué qui fait une première apparition dans "Thor") et la Veuve Noire (mmmm, Scarlett Johansson) ainsi que l'agent Coulson et son patron Nick Fury du S.H.I.E.L.D., dans un métrage réalisé par Joss Whedon ("Serenity") qui sortira en France le 25 avril 2012.

Ne ratez d'ailleurs pas la fin du générique de "Thor" qui donne un indice sur ce que pourrait être le synopsis de "The Avengers"...

5 mai 2011

Premier (vrai) trailer pour le nouveau Conan Le Barbare !

Après un teaser qui ne montrait rien du tout, le nouveau "Conan The Barbarian" se dévoile enfin en images qui bougent :



Sous la direction de Marcus Nispel ("Massacre A La Tronçonneuse" version 2003, "Pathfinder", "Vendredi 13" version 2009), le cimmérien est désormais interprété par Jason Momoa ("Alerte A Malibu", "Stargate Atlantis") dans ce nouveau film visiblement très orienté action mais qui ne sera certainement pas aussi cru que le chef-d'œuvre de John Milius de 1981 avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle titre.


Ça a l'air sympa quand-même !

Encore un nouveau trailer pour Green Lantern !

La dernière fois, les 4 minutes dévoilées se concentraient surtout sur le début du film mais cette fois c'est l'occasion d'en voir un peu plus sur ce qui attend notre super-héros à la bague verte tout au long du métrage grâce à cette nouvelle bande-annonce :



Sortie en France le 10 août 2011.

4 mai 2011

Star Wars : tous les détails du coffret Blu-Ray

Edit 05/05 : les visuels français du coffrets étant maintenant disponibles, ils ont été ajoutés à l'article.

Aujourd'hui 4 mai, c'est la journée Star Wars ! En effet, cette date se dit "May The Fourth" en anglais, ce qui ressemble fortement au début de "May The Force Be With You" qui donne en français "Que La Force Soit Avec Vous".

Et c'est aujourd'hui que les petits malinous du marketing de Lucasfilm ont décidé de lâcher les détails complets des 6 films de la saga qui seront pour la première fois tous réunis au sein d'un même coffret (Blu-Ray) d'ici quelques mois.
(cliquez sur les visuels pour les agrandir)


Ce coffret "Star Wars : L'Intégrale De La Saga" sortira le 12 septembre 2011 dans le monde puis le 16 septembre 2011 en Amérique du Nord. Il contiendra 9 disques Blu-Ray dont évidemment les 6 épisodes de la saga avec un format d'image 16:9 et un son 6.1 DTS Surround ainsi que plus de 40 heures de bonus.



Voici le détail des 9 disques :

- Disque 1 : Episode I - La Menace Fantôme
Avec commentaire audio de George Lucas, Rick McCallum, Ben Burtt, Rob Coleman, John Knoll, Dennis Muren et Scott Squires, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 2 : Episode II - L'Attaque Des Clones
Avec commentaire audio de George Lucas, Rick McCallum, Ben Burtt, Rob Coleman, Pablo Helman, John Knoll et Ben Snow, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 3 : Episode III - La Revanche Des Sith
Avec commentaire audio de George Lucas, Rick McCallum, Rob Coleman, John Knoll et Roger Guyett, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 4 : Episode IV - Un Nouvel Espoir
Avec commentaire audio de George Lucas, Carrie Fisher, Ben Burtt et Dennis Muren, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 5 : Episode V - L'Empire Contre-Attaque
Avec commentaire audio de George Lucas, Irvin Kershner, Carrie Fisher, Ben Burtt et Dennis Muren, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 6 : Episode VI - Le Retour Du Jedi
Avec commentaire audio de George Lucas, Carrie Fisher, Ben Burtt et Dennis Muren, ainsi qu'un commentaire audio composé d'archives d'interviews des acteurs et de l'équipe.

- Disque 7 : Star Wars Archives - Episodes I à III (contenu inédit !)
Avec des scènes supprimées, rallongées ou alternatives, un aperçu des accessoires, maquettes et costumes, les "concept arts" et les "matte paintings", des interviews supplémentaires avec les acteurs et les équipes, un survol des archives Lucasfilm et plus.

- Disque 8 : Star Wars Archives - Episodes IV à VI (contenu inédit !)
Avec des scènes supprimées, rallongées ou alternatives, un aperçu des accessoires, maquettes et costumes, les "concept arts" et les "matte paintings", des interviews supplémentaires avec les acteurs et les équipes et plus.

- Disque 9 : The Star Wars Documentaries avec :

- Star Warriors (inédit, 2007, 84 minutes) : un hommage à la 501ème légion, le plus gros fan-club costumé du monde et organisateur de grands événements autour de la saga.

- A Conversation With The Masters : The Empire Strikes Back 30 Years Later (inédit, 2010, 25 minutes) : George Lucas, Irvin Kershner, Lawrence Kasdan et John Williams reviennent sur la création de "L'Empire Contre-Attaque" à l'occasion des 30 ans du film.

- Star Wars Spoofs (inédit, 2011, 91 minutes) : une collection de parodies de Star Wars incluant des extraits des Simpson, des Griffin (Family Guy), de la série "How I Met Your Mother" et des clips musicaux comme celui de Weird AL Yankovic au sujet de "La Menace Fantôme".

- The Making Of Star Wars (1977, 49 minutes) : un documentaire d'époque, présenté par R2-D2 et Z6PO, sur la réalisation du tout premier film de la saga avec des interviews de George Lucas, Mark Hamill, Harrison Ford et Carrie Fisher.

- The Empire Strikes Back : SPFX (1980, 48 minutes) : un documentaire d'époque, présenté par Mark Hamill, sur la création du second film de la saga.

- Classic Creatures : Return Of The Jedi (1983, 48 minutes) : un documentaire d'époque, présenté par Carrie Fisher et Billy Dee Williams, sur la création des créatures et des personnages qui peuplent le troisième film de la saga.

- Anatomy Of A Dewback (1997, 26 minutes) : George Lucas explique comment il a transformé les Dewbacks de 1977 (qui étaient à l'origine de gros mannequins en plastiques) en créatures vivantes et mouvantes (en images de synthèse) pour la sortie de l'Edition Spéciale en 1997.

- Star Wars Tech (2007, 46 minutes) : les véhicules, armes et gadgets de l'univers Star Wars à travers les yeux de véritables scientifiques qui expliquent si ces technologies seraient crédibles en fonction des connaissances actuelles.


Bon, ben ça a l'air plutôt complet tout ça ! Espérons qu'ils ne gardent pas encore des documents inédits sous le coude pour une future sortie Blu-Ray 3D (puisque les films vont ressortir au cinéma dans l'ordre chronologique de l'histoire à partir de 2012 et au rythme d'un film par an).

Je n'essaie même pas de me lancer dans une critique du côté mercantile de ces multiples éditions de Star Wars puisque je suis le premier à les acheter.

Allez, en attendant, je continue à guetter le site officiel du coffret Blu-Ray sur lequel du contenu se débloque au fur et à mesure que les fans partagent l'information...

3 mai 2011

Poster teaser pour le futur film tiré du dessin animé Cobra !

Bien que j'ai encore du mal à imaginer que le superbe dessin animé des années 80 "Cobra" (tiré du manga de Buichi Terasawa) puisse être adapté en film "live", il faut dire que ce poster teaser met plutôt l'eau à la bouche :


Contrairement à ce que pourrait laisser penser l'image, l'acteur qui interprétera le rôle principal n'a pas encore été choisi. En effet, le réalisateur français Alexandre Aja et son comparse Grégory Levasseur ("La colline A Des Yeux", "Piranha 3D") sont seulement en train de finaliser le script et ils comptent faire un tour au prochain festival de Cannes pour trouver des investisseurs prêts à financer le film (grâce entre-autre à ce poster).

Mais bon, si l'humour, le côté sexy et les aventures rocambolesques de l'homme au cigare et au rayon Delta (le Psychogun en VO) sont vraiment au rendez-vous, je veux bien commencer à attendre 2013 avec impatience !