31 mars 2011

Telekom 02 (podcast)

J'ai à nouveau été convié à participer à l'enregistrement du podcast Telekom en compagnie de mes collègues belges Kirby et Stetson et dans ce second épisode intitulé "Celui qui a la plus fine", nous avons abordé divers sujets de l'actualité technologique dont vous trouverez le détail ci dessous :

- La sortie de l’Ipad 2 en Belgique (et en Europe)
- Les futures Samsung Galaxy Tab
- Le Motorola Xoom
- Internet Explorer 9 et Firefox 4
- Les noms de domaines en .xxx
- Netflix qui produit une série de David Fincher
- Et de pas mal d’autres choses...

Tout ça dans une émission d'1h30 que vous pourrez écouter en cliquant sur l'image ci-dessous ou en vous rendant sur la page officielle du podcast qui vous offrira les liens vers les abonnements RSS et iTunes.



Bonne écoute !

30 mars 2011

Dragon & Feudal Warriors (court-métrages d'animation "Sucker Punch")

Ces derniers jours, je vous ai présenté des petits films d'animation consacrés aux revendications des robots du futur et aux soldats germaniques robotisés mais non dépourvus d'humanité qui sont visibles dans "Sucker Punch".

Mais à quelques heures de me rendre au cinéma pour me rincer l'œil à la vue d'écolières qui défoncent divers univers classiques de la fantasy, je réalise que j'ai omis de vous parler de deux autres court-métrages qui introduisent respectivement le dragon (qui est logiquement intégré à un univers d'heroïc-fantasy médiéval) et les samouraïs géants (qui trouvent leur place dans un univers féodal de type japonais).

Cette erreur inadmissible est maintenant réparée car voici ces deux films intitulés "Dragon" et "Feudal Warriors" :





Voilà, maintenant je peux aller au cinéma avec la conscience tranquille...

(Mmmm, je sens que elle, je vais l'adorer !)

26 mars 2011

Tron : The Next Day - Flynn Lives Revealed + Uprising

Aujourd'hui, le mot "Tron" ne représente plus un film obscur des années 80 dont seuls quelques technophiles se souvenaient avec émotion. Désormais, "Tron" est devenu une franchise dont on n'a pas finit d'entendre parler puisqu'un troisième film verra le jour et qu'une série animée est en préparation.

En ce qui concerne le troisième et futur film, on pourra déjà en apprendre un peu grâce à des court-métrages qui seront présents sur les DVD et Blu-Ray de "Tron : L'Héritage" (sortie en France le 9 juin 2011 alors qu'il seront dispo aux Etats-Unis dès le 5 avril, et après on se demande pourquoi il y a du piratage). Parmi ces court-métrages, on devrait trouver "The Next Day - Flynn Lives Revealed" qui nous permet d'en savoir un peu plus sur ce qui s'est passé entre le film de 1982 et celui de 2011. On y voit notamment l'émergence d'un mystérieux mouvement nommé "Flynn Lives" qui est né après la disparition de Kevin Flynn (Jeff Bridges). Et outre le fait que ce court-métrage puisse également servir d'introduction au futur film, les fans du "Tron" original seront également ravis d'y retrouver un personnage qui n'apparaissait pas dans "Tron : L'Héritage" :



Mais avant que la saga "Tron" ne devienne une trilogie cinématographique, on pourra retrouver le personnage de Tron (le vrai) dans une série animée qui sera diffusée (aux Etats-Unis) à partir de l'été 2012.


Nommée "Tron : Uprising", cette série qui devrait compter une dizaine d'épisodes reviendra elle-aussi sur les évènements ayant eu lieu entre les deux premiers films. Une bande-annonce est déjà disponible :

25 mars 2011

Distant Planet (court-métrage d'animation "Sucker Punch")

Les différents protagonistes du film "Sucker Punch" (sortie le 30 mars 2011) continuent de se dévoiler via des court-métrages d'animation et après les soldats cyborgs de la première guerre mondiale dans "The Trenches", c'est au tour des robots (qu'on voit assez peu dans les trailers) d'exposer leurs revendications dans ce nouveau film court intitulé "Distant Planet" sur fond de lutte des classes robotiques :



Bon, c'est quand le court-métrage sur l'origine des uniformes d'écolières ?

23 mars 2011

Critique ciné : World Invasion : Battle Los Angeles

Après la déception que fut "Skyline", cette deuxième invasion extra-terrestre de l'année 2011 sur grand écran se devait d'assurer le spectacle, d'autant plus que les bande-annonces étaient sacrément alléchantes ! Alors qu'en est-il vraiment ?


Bon, je vais tout de suite commencer avec un coup de gueule (je vous préviens, y en aura plusieurs). Je ne comprends pas, non mais vraiment, je ne comprends pas pourquoi on nous change le titre original "Battle : Los Angeles" en "World Invasion : Battle Los Angeles" !!! Si j'ai bien tout compris, c'est pour ne pas trop donner l'impression que l'enjeu du film ne se situe qu'au niveau américain, afin de mieux le vendre dans le reste du monde. Sauf qu'il y a encore écrit Los Angeles dans le titre, bande de boulets du marketing !!! Et je ne préfère même pas songer à l'intérêt de remplacer un titre anglais par un titre anglais encore plus long, sachant qu'en France on est à la ramasse en ce qui concerne la langue de Shakespeare...

Le film en lui-même maintenant : il y a un truc qui m'a gonflé dès les toutes premières minutes (et c'est plutôt mauvais signe), c'est le style caméra à l'épaule qui bouge dans tous les sens, même quand il ne se passe absolument rien à l'écran. Je n'ai rien contre les films du genre "documenteur" ("World Invasion : Battle Los Angeles" n'en est pas un, je parle des films comme "Cloverfield", "Rec.", etc...) quand ça apporte quelque-chose au récit et à l'ambiance du métrage en général, mais là quand je vois deux gars en train de discuter tranquillement dans un bureau et que la caméra n'arrête pas de trembler comme si le cadreur avait la maladie de Parkinson, ça ne me met pas vraiment en confiance pour la suite des évènements.

L'histoire : le monde, c'est-à-dire la côte ouest des Etats-Unis, est envahi par ce qui semble être une race extra-terrestre particulièrement belliqueuse dont on ignore la motivation exacte. Voilà c'est à peu près tout ! A partir de ce principe de base, le film nous propose de suivre un petit détachement de Marines d'un point A à un point B, puis d'un point B à un point C, etc... avec à chaque fois un objectif légèrement différent. Je n'irai pas jusqu'à appeler ça un scénario, disons qu'on en sait juste assez sur ce que les personnages à l'écran sont en train de faire pour éviter de s'ennuyer. En revanche, les retournements de situation "hyper déjà vus" supposés surprendre le spectateur en usant de stratagèmes plus ou moins flagrants (et débiles) sont légions, mais cette avalanche de fausses bonnes idées ne peut pas non-plus être qualifiée de "scénario"...


Lors du visionnage, je me suis régulièrement demandé si j'étais en train de voir un film de science-fiction ou un film de guerre (dans mes rêves les plus fous, j'espérais que ce serait le meilleur des deux mondes en un seul film). Malheureusement, je pense pouvoir dire que les amateurs de SF auront finalement assez peu de choses à se mettre sous la dent. Les extra-terrestres sont quasiment tout le temps montrés de loin et lors des rares plans rapprochés, la caméra est tellement tremblante et proche (des créatures et des vaisseaux) qu'on n'arrive jamais vraiment à se faire une idée du design générale du truc. On était presque plus gâtés à ce niveau-là dans "Skyline", un comble !

Mais ce n'est pas l'aspect le plus gênant, car ces extra-terrestres (malgré le peu que l'on sait d'eux) semblent avoir un comportement assez humain dans l'ensemble, ce qui m'a souvent amené à la conclusion que le film pourrait être quasiment identique quel que soit l'adversaire (alien ou non) et quel que soit le théâtre des opérations (alors qu'il y aurait pu y avoir un concept original par rapport au fait que des soldats américains sont en grande difficulté sur leur propre terrain, ce qui ne leur est encore jamais arrivé dans la réalité). Le dépaysement et les surprises ne sont donc pas vraiment au rendez-vous, et on a plutôt affaire à un film de guerre.


Un bon film de guerre ? Pas sûr... Tous les clichés sont là : le gradé sorti de l'école qui n'a jamais mis les pieds sur le terrain, le petit bleu qu'il faut couver, le vieux sergent zélé peu apprécié de ses hommes mais qui a de l'expérience au combat, les gentils civils, les sacrifices personnels et même les discours patriotiques qui remontent le moral à tout le monde. Malgré cette avalanche de bons sentiments, je n'ai ressenti aucune empathie pour les personnages et j'ai simplement été le spectateur de diverses scènes de batailles et de soit-disant rebondissements dont je me demandais si l'un d'entre-eux allait finir par me surprendre (ce qui n'arriva jamais). On ne retiendra pas non plus les dialogues qui sont dans le meilleur des cas très communs mais aussi parfois à la limite du ridicule.

La seule réussite du film (à mon avis) : son côté visuel ! La ville de Los Angeles transformée en vaste zone de guérilla urbaine est assez convaincante, les scènes de batailles sont nombreuses et dynamiques, et les effets spéciaux sont très bien intégrés pour un résultat franchement réaliste (vous me direz, c'est plus facile quand les trucs à montrer sont presque toujours loin des personnages). L'ambiance pesante qui se dégageait des bandes-annonces est en revanche complètement absente du long métrage, et c'est peut-être ma plus grande déception, d'autant plus que la musique du film lorgne plutôt du côté de la bande-son typiquement hollywoodienne avec un gros orchestre très pompeux qui souligne bien les moments de bravoure des personnages.



En résumé, il s'agit donc d'un film de guerre plutôt commun qui ne délivre finalement aucun message particulier. A part peut-être le fait que les soldats américains sont des gens formidables, toujours prêts à se battre pour défendre leur pays et les gentils civils. Ça n'est pas aussi gerbant que dans "Independence Day" (qui devrait bientôt avoir une suite) mais c'est quand-même un peu ridicule par moments (surtout pour un public non-américain), et particulièrement lors de la toute dernière scène du film qui pourrait presque passer pour une publicité incitant la jeunesse à s'enrôler dans les Marines. On est tout de même loin du ratage quasi-complet de "Skyline" mais avec de tels moyens je suis convaincu que le résultat aurait pu être un fantastique film de guerre teinté de SF (ou inversement)… Dans un genre plus original et plus engagé (politiquement et humainement) mais tout aussi crasseux, on préférera largement le très bon "District 9" (2009) de Neill Blomkamp !

Par contre, les amateurs d'histoires 100% militaristes et de scènes de fusillades devraient en revanche être aux anges avec "World Invasion : Battle Los Angeles" !

PS : encore deux coups de gueule à propos de petits détails qui m'ont vraiment gêné :

- Il aurait été de bon goût que les traducteurs évitent de confondre le corps des Marines avec la Navy (= la Marine en français). L'erreur n'est commise qu'une fois dans le film mais c'est une fois de trop !
- J'ai cru voir une énorme erreur de montage vers la fin du film. Lors d'un plan large on voit un soldat tirer au pistolet en marchant, mais dans le gros plan suivant on le voit finir de tirer avec son fusil d'assaut pour ensuite dégainer son pistolet, et dans le troisième plan (large et quasi identique au premier) on le voit donc à nouveau tirer en marchant avec le pistolet (qu'il vient juste de sortir). Je ne parle pas là d'un détail dans un coin de l'écran, on ne voit que ça ! Alors soit j'ai halluciné et ce n'est pas le même soldat, soit c'est vraiment un très gros faux raccord…

17 mars 2011

The Trenches (court-métrage d'animation "Sucker Punch")

Comme vous le savez peut-être, à la fin du mois (le 30 mars) sortira sur grand écran le nouveau film de Zack Snyder ("L'Armée Des Morts", "300", "Watchmen") nommé "Sucker Punch". On y verra une bande de jeunes filles tentant d'échapper au quotidien de l'asile qui les retient prisonnières en s'évadant dans leur propre monde imaginaire pour y combattre des robots, des dragons, des samouraïs... et des soldats robotisés de la première guerre mondiale.

Ce court-métrage d'animation intitulé "The Trenches" nous permet d'en savoir un peu plus sur ces soldats robotisés :


(Qui a dit "Killzone" ?)

Bon OK, c'est très beau mais j'en peux plus de tous ces trailers (aussi somptueux soient-ils), je veux voir le film maintenant !!!

16 mars 2011

Belgian Telekom Show !

Il y a quelques jours, j'ai gentiment été invité à participer à l'enregistrement d'un nouveau podcast consacré à l'actualité des nouvelles technologies par un collègue blogueur d'origine belge nommé Kirby.


Ce podcast se nomme Telekom et le programme était le suivant :

- La sortie de l’iPad 2
- L’alliance Microsoft/Nokia
- Google qui présente son nouvel algorithme de recherche et supprime des applications sur les téléphones Android
- Facebook qui veut supprimer l’anonymat des commentaires sur Internet et qui présente son formulaire anti-suicide
- Blackberry
- Le piratage de la PS3 et de la 3DS

Pour écouter cette émission d'un peu moins de deux heures (à une minute près), vous pouvez simplement cliquer sur l'image ci-dessus pour écouter/télécharger le fichier mp3 ou alors vous rendre sur la page officielle du podcast Telekom où vous trouverez les liens pour vous abonner au podcast via RSS ou iTunes.

Si ça vous plaît, n'hésitez-pas à nous le faire savoir... et d'ailleurs si ça ne vous plaît pas, je vous invite à faire de même (dans les commentaires de cet article ou directement sur la page du podcast) !

Sinon, je vous invite également à vous intéresser à un autre podcast de mes collègues du plat pays (donc Kirby et Stetson, accompagnés d'un troisième acolyte nommé Chauve), c'est-à-dire le Belgian Geek Show :


Je pense que le nom du podcast est suffisamment explicite mais en cas de doute, oui il s'agit bien d'un podcast belge sur l'actu geek (avec un peu d'high-tech, mais aussi des jeux-vidéo, des séries TV, du foot américain, du cinéma, etc...) avec une ambiance très décomplexée et un humour qui ne laissera personne indifférent.

Et il y a également le Podcast Des Images dont le premier épisode était consacré à la fameuse série Kaamelott (c'est qu'ils sont productifs ces gars-là)...

Vous retrouverez tous ces podcasts (ainsi qu'un forum pour discutailler de tous ces sujets) sur le site Belgian Geek Show (ou BGS) auquel vous pourrez accéder en cliquant sur la bannière ci-dessus.

Pour finir, laissez-moi également vous conseiller le blog de Kirby (le bien nommé Kirbyland) qui devrait facilement vous plaire si vous appréciez les sujets abordés sur Draven's World et/ou tous les domaines déjà cités ci-dessus...

13 mars 2011

Premières infos sur le futur "Super 8" de J.J. Abrams

Ce qui est cool avec J.J. Abrams, c'est que non-seulement on est excités d'office lorsque son nom est associé à un projet (il est quand-même à l'origine des séries "Alias", "Lost" et "Fringe" et il a déjà réalisé "Mission Impossible : III" et le très dynamique "Star Trek" au cinéma), mais en plus la qualité du produit final est toujours au rendez-vous (après, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, c'est une histoire de goût).

Et si en plus on lui associe un producteur prestigieux comme Steven Spielberg pour un film dont les premières images rappellent un peu des passages de "E.T." ou "Rencontres Du Troisième Type" (bien qu'on ne sache pas vraiment s'il s'agit également d'extra-terrestres dans ce cas), notre curiosité (ou en tout cas la mienne) atteint carrément des sommets !


Mais que sait-on réellement aujourd'hui de "Super 8" ? Toujours pas grand-chose à vrai dire... Mis à part le fait que film sortira en France le 3 août 2011, que l'action se déroule en 1979 (cool, mon année de naissance !) dans une petite ville de l'Ohio et qu'après un teaser aussi impressionnant que mystérieux et une très courte bande-annonce de 30 secondes diffusée lors du dernier Super Bowl, on dispose enfin d'un véritable trailer pour ce futur film évènement :



Sinon, si vous tenez à avoir des sous-titres français (qui ne vous apprendront pas grand-chose de plus que les images) pour cette bande-annonce de "Super 8" (mais avec une qualité vidéo réduite), vous pouvez cliquer ici.

Rendez-vous début août pour tout savoir...

10 mars 2011

Critique ciné : Paul

Il était certain qu'un film réunissant les gentils geeks anglais Simon Pegg et Nick Frost ("Shaun Of The Dead", "Hot Fuzz"), quelques acteurs de la bande à Judd Apatow ("Supergrave", "En Cloque : Mode D'Emploi" ou "Delire Express") et un alien déjanté ne pouvait que m'intéresser !

Mais s'agit-il d'une simple liste de noms cachant un film misérable ou d'un vrai bon délire digne de tous les acteurs engagés dans le projet ?


On retrouve donc les sympathiques Simon Pegg et Nick Frost qui ont une nouvelle fois écrit le scénario de ce film et qui, après s'être intéressés (et avoir rendu hommage) aux films de zombies et au cinéma d'action, s'attaquent cette fois à la science-fiction.


Ils incarnent cette fois deux fans de SF qui réalisent le rêve de leur vie en se rendant à la fameuse convention Comic-Con de San Diego (l'eldorado des geeks et des fans de comics, science-fiction, etc...) et qui en profitent pour traverser une partie des Etats-Unis en camping-car avec un intérêt tout particulier pour la célèbre Zone 51 située au Nevada.

Et c'est là qu'ils vont faire la rencontre d'un extra-terrestre extrêmement décomplexé nommé Paul qui a besoin de leur aide pour fuir notre planète. Bien entendu, le FBI est à la recherche de Paul et une course poursuite va donc s'engager entre nos héros, trois agents du FBI (dont deux particulièrement idiots) et d'autres protagonistes croisés en chemin.

Autant le dire tout de suite, ni le scénario ni les gags ne sont d'une grande originalité dans l'ensemble mais le tout est suffisamment bien mis en scène et bien interprété pour que l'on ne s'ennuie jamais (je n'ai relevé aucun temps mort) et qu'on soit amené à rire régulièrement. Ça manque peut-être un peu d'enjeux sérieux et on sent rarement les protagonistes réellement en danger mais ça n'est pas bien grave puisque c'est avant-tout une comédie "plus ou moins" familiale ("plus ou moins" car je me pose encore des questions vu le nombre d'obscénités proférées par certains personnages).


En tout cas, même si tous les types de publics devraient passer un bon moment, les fans de science-fiction seront particulièrement aux anges car les références à de très célèbres films de SF sont nombreuses et plus ou moins flagrantes selon les situations. Personnellement, j'ai noté des allusions évidentes à "Star Wars", "Total Recall", "Star Trek", "Rencontres Du Troisième Type", "X-Files", "Flash Gordon", "Alien" ou même les deux premiers films de la saga "Indiana Jones" (j'en ai sûrement loupé d'autres) et j'ai même cru reconnaître des dialogues directement tirés de "Aliens" et "Le Retour Du Jedi" qui ne font pas forcément mouche car ils sont légèrement modifiés par l'adaptation française du film (je me rattraperai avec la VOST en DVD).

A propos de la version française : je me demande encore qui a pu avoir l'idée saugrenue de demander au journaliste Philippe Manœuvre de doubler la voix de Paul. Non-pas que ce soit mal fait, ça fait juste un peu drôle d'entendre l'alien avec cette voix même si on s'y fait assez vite. Un mot sur les effets spéciaux : ils sont dans l'ensemble très convaincants et Paul est généralement bien intégré à l'image et aux situations.



Bref, en résumé, c'est une très sympathique comédie avec plein de références à des trucs que j'adore et des acteurs qui s'amusent comme des petits fous. Le côté course-poursuite avec des gens croisés en chemin m'a même un peu fait penser au génialissime "Blues Brothers" de John Landis, et je suis sûr que ce n'est pas un hasard...

9 mars 2011

Rappel : restez vigilants sur Facebook !

Juste un petit complément à l'article d'hier :

Le très bon site d'information Gizmodo.fr vient de publier un article très intéressant au sujet de l'évolution de Facebook et de l'inquiétude générée par la place de plus en plus importante prise par le réseau social dans notre utilisation du net. Dans un autre article publié peu après, on apprend également que Facebook est de plus en plus populaire auprès des enfants, alors que les mineurs de moins de 13 ans n'ont normalement pas le droit de s'y inscrire.


Je rejoins totalement les inquiétudes exprimées dans ces articles et je tiens à préciser que le fait d'utiliser Facebook ne doit pas signifier que Facebook a le droit de nous utiliser et de nous faire accepter tout et n'importe-quoi. Restons vigilants, soyons conscients des informations que nous rendons disponibles sur ces sites et tout devrait bien se passer !

En revanche, si nous fermons les yeux maintenant et que nous acceptons tout en bloc, il sera trop tard pour pleurer quand on n'arrivera plus à éviter de passer par Facebook...

8 mars 2011

Rappel : Draven's Facebook

Hello à tous !

Juste un petit mot pour vous (re)parler de la page Facebook du blog qui vous permet d'être informés de la parution de nouveaux articles mais sur laquelle je poste aussi régulièrement des infos, des vidéos, des trucs insolites ou qui me font marrer mais qui ne mériteraient pas forcément un article entier sur le blog.

Si vous êtes hermétiques à Facebook, ce n'est pas moi qui vous jetterai la pierre. Je continue de penser que c'est un outil formidable mais qui est assez peu utilisé à bon escient. Mais bref, sachez tout de même que la page Facebook Draven's World est libre d'accès, même si vous ne possédez pas de compte Facebook.

Et comme vous l'aviez peut-être constaté depuis quelques temps, un lien direct vers la page Facebook du blog est accessible en permanence en haut à droite de cette page.


Sinon, pour rester au courant de la parution des nouveaux articles, et si vous appréciez les flux de type RSS ou Atom, les liens pour vous abonner sont désormais plus visibles, juste en dessous du lien vers la page Facebook.

Et pour finir à propos de Facebook, n'oubliez pas qu'un peu de bon sens et quelques règles simples vous permettront de garder votre compte sécurisé.

A+

Draven

2 mars 2011

150 répliques cultes du cinéma... et plus !

Le cinéma, ce sont des acteurs, des musiques, des décors, des histoires qui nous transportent et nous font rêver pendant un peu moins de deux heures (la plupart du temps), mais ce qui reste souvent après un visionnage, ce sont de petites phrases tellement bien trouvées et tellement bien intégrées dans leur contexte que certaines d'entre-elles deviennent cultes et finissent par dépasser la célébrité du film dont elles sont issues.

Pour votre plus grand plaisir (et le mien), en voici 150 (en VO) compilées dans une vidéo de plus de 10 minutes. Et pas de panique au sujet de la VO, car si ces phrases sont vraiment cultes pour vous, elles vous reviendront en français dès que vous verrez les images...



Pour retrouver toutes les références (transcriptions, titre du film et contexte) des vidéos ci-dessus, rendez-vous sur cette page.

Dans un genre un peu différent, il y a aussi les fameuses catchphrases des films d'action des années 80/90. Les films n'étaient pas toujours d'une grande qualité, mais ces répliques particulièrement couillues et parfois infiniment exagérées ne pouvaient pas laisser le spectateur de marbre, même si leur but premier n'était pas toujours de provoquer l'hilarité. Bref, certaines de ces catchphrases sont visibles dans la vidéo ci-dessous (cette fois en français) parmi d'autres extraits plus ou moins cultes :



Et vous, quelles sont vos répliques cultes ?