9 février 2011

Festival de Gérardmer 2011 (films en compétition 2/2)

Suite et fin de cette série d'articles consacrés aux films vus à Gérardmer avec trois films (dont deux primés) :

"Devil"
(USA - John Erick Dowdle)
Sortie dans les salles françaises le 20 avril 2011


Ce film, produit par le réalisateur M. Night Shyamalan ("Sixième Sens", "Incassable", "Signes", "Le Village") est en fait le premier d'une série de 3 histoires fantastiques écrites par Shyamalan lui-même, histoires qui feront intervenir le surnaturel en milieu urbain.

Ce premier épisode de "The Night Chronicles" nous montre donc 5 personnes piégées dans un ascenseur en panne. Or, il s'avère que l'un de ces 5 protagonistes est le diable en personne, ce qui n'augure rien de bon pour les autres...



Comme souvent avec Shyamalan, la réussite du film dépend directement de l'adhésion du spectateur. Si on prend tout ce qui nous est dit pour argent comptant, on se laisse porter par l'histoire et les personnages et on est tenu en haleine jusqu'à la fin (ça a été mon cas). En revanche, si on est imperméable au concept de départ, on risque fort de s'ennuyer de bout en bout.

Personnellement, j'ai vraiment bien accroché et j'ai passé un bon moment à tenter de démêler les identités de chacun. Ce n'est pas le thriller du siècle mais c'est suffisamment bien ficelé et bien mis en scène pour qu'on retienne son souffle quelques temps.

Sympa ! Vivement le second film de la série...

"The Loved Ones"
(Australie - Sean Byrne)
Prix 2011 du jury
 Prix 2011 du jury SyFy


La jeune Lola aimerait se rendre au bal de fin d'année avec Brent, or celui-ci décline l'invitation car il y va avec sa petite amie Holly. Mais Lola n'a pas l'habitude qu'on lui dise non...



Celui-là je l'ai beaucoup aimé ! Et pas seulement parce-qu'une famille déjantée reçoit à dîner un invité à qui on n'a pas demandé son avis, ce qui me rappelle immanquablement le génialissime "Massacre A La Tronçonneuse" (1974) qui reste pour moi le summum de l'horreur sur grand écran !

Dans "The Loved Ones", on trouve plusieurs genres cinématographiques qui se côtoient car on assiste tour à tour à de l'horreur, de la comédie, du drame, de la folie et le tout se mélange habilement (mais bizarrement) pour un résultat qui tient très bien la route !

Comme je le disais plus haut, ce film emprunte beaucoup d'éléments à pas mal de classiques du genre, donc ce n'est pas l'originalité qui est le principal atout de ce film. Mais on ne s'ennuie pas et tout se mêle d'une façon tellement étrange qu'on reste absorbé jusqu'au bout.

Mention spéciale à l'actrice qui interprète Lola car elle est vraiment habitée par son rôle !

"J'ai Rencontré Le Diable"
Titre original : "I Saw The Devil"
(Corée Du Sud - Kim Jee Woon)
Prix 2011 de la critique
Prix 2011 du jury jeunes de la région Lorraine
Prix 2011 du public
Sortie dans les salles françaises le 6 juillet 2011


Un agent secret mêne l'enquête pour retrouver le tueur en série qui a massacré sa fiancée...



Comme on peut s'en douter, l'enquête ne dure qu'un temps et le film tourne rapidement à la quête vengeresse ultra-violente. On en arrive même à se demander qui est le plus sadique des deux, entre le psychopathe déjanté et l'agent secret froid et impitoyable. Ce qui est sûr, c'est que les deux vont très loin dans leur délires respectifs. Et peut-être même trop loin car cette chasse à l'homme d'un genre assez particulier finit par devenir répétitive et même légèrement lassante (en plus de ne pas être très crédible).

Dans ce film qui dure plus de 2H20, j'ai commencé à décrocher dès la fin de l'enquête, c'est à dire au bout d'une grosse demi-heure. Les longueurs sont nombreuses et seules les scènes de violence qui vont toujours plus loin (et qui reviennent toutes les 20 ou 30 minutes) ont réussi à me maintenir éveillé.

Mais c'est surtout la relative absurdité de l'ensemble qui m'a déplu ici (il y a tout de même quelques incohérences assez énormes) et malgré la grande qualité du jeu des deux acteurs, j'ai vraiment été soulagé lorsque le film s'est terminé.

Dommage car il aurait été plus intéressant d'approfondir un peu la psychologie des personnages au lieu d'enchaîner les scènes sanglantes...

Aucun commentaire: