26 octobre 2010

Le Crépuscule Des Pouilleux Mutants (court-métrage)

Quelque-part au fin fond de la Picardie, quand arrive le crépuscule, les pouilleux tourmentent les vivants...




Pourquoi j'aime ce court-métrage amateur :
- le ton sépia totalement adapté à la thématique boueuse
- les codes du genre sont respectés et quelques-uns sont transgressés
- les dialogues et le scénario qui ont le bon goût de ne pas être trop ambitieux au risque d'alourdir inutilement le film
- l'ambiance sonore et visuelle très réussie (le gros point fort du métrage)

Sinon, quelques plans sont un poil trop sombres à mon goût mais dans l'ensemble rien de très gênant. J'ai aussi l'impression qu'au moins un bout du film n'a pas été gardé au montage (un zombie éventré dans un champ ?) mais ça ne nuit pas au métrage...

Sur la page Facebook du projet "Le Crépuscule Des Pouilleux Mutants", vous trouverez toutes sortes de photos ainsi que des articles très intéressants rédigés par Aurélie Bévière (scénariste/réalisatrice) au sujet de la genese et/ou du tournage du film.

3 commentaires:

Saki a dit…

Ouais la totale classe pour ma Kurimi /O/
Et c'est kioul de lui faire un post :3

Kurimi a dit…

Oh, je me disais "quel est donc cet inconnu qui est tombé sur mon film et a décidé de m'accorder l'honneur de cet article élogieux?".

En fait c'est pas tout à fait un inconnu, c'est le grand frère de ma Sakinette si j'ai bien suivi! XD

Merci! ^^

Pour répondre à ta question, j'ai pas coupé au montage la scène des zombies dans les champs, on ne l'a tout simplement pas tournée parce qu'on manquait de temps avec les figurants zombies et qu'on avait pas de moyens pour faire + d'effets spéciaux que ceux (rudimentaires! XD ) que l'on voit dans le film... :-p

Draven a dit…

@Kurimi : tu as vu juste, héhé !

Merci pour les explications.