31 août 2010

Critique ciné : The Expendables

On peut penser ce qu'on veut de Sylvester Stallone mais après un gros passage à vide à la fin des années 90 et au début des années 2000, l'acteur/réalisateur/scénariste a opéré un retour en force pour l'instant sans faute en nous offrant tout d'abord une conclusion magistrale et émouvante à sa saga "Rocky Balboa" en 2006, puis en redéfinissant la barbarie guerrière au cinéma dans le dernier opus en date des aventures de "John Rambo" en 2008.

Je suis donc tenté de penser que Mr. Stallone est un homme qui sait ce que le public a envie de voir et qui n'hésite pas à le lui donner. Alors quand le bonhomme décide de rendre hommage au cinéma d'action des années 80/90 et qu'il réunit pour cela une belle brochette d'acteurs de l'époque (Dolph Lundgren, Mickey Rourke, Bruce Willis et même une apparition exceptionnelle du gouvernator Arnold Schwarzenegger) en y ajoutant quelques noms plus récents (Jet Li, Jason Statham et Terry Crews que je connaissais surtout pour son interprétation délirante et sur-vitaminée du président des Etats-Unis dans "Idiocracy") plus des stars de catch et de MMA ("Stone Cold" Steve Austin et Randy Couture), on ne peut que sauter de joie (à condition d'être fan du genre et/ou d'avoir grandi en regardant ce type de films) !


Au final, qu'en est-il vraiment ? Stallone s'est-il contenté d'aligner des noms sur une affiche pour attirer le chaland ? Hé bien non ! Ce film est un condensé de bonheur pour les amateurs de films musclés. Quasiment à chaque combat, je frissonnais en me disant "Whoaaaa, tel acteur qui se bat contre tel autre, je n'aurais jamais pensé voir ça un jour !". Et j'ai failli mouiller mon pantalon pendant la courte scène réunissant Sylvester Stallone, Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger (ce dernier a d'ailleurs pris un sacré coup de vieux).

Tout y est : des bastons énergiques, des fusillades de grande ampleur, des décors de rêve où ils font tout péter, un scénario correct mais qui pourrait tenir sur un post-it, des méchants très très méchants, deux ou trois jolies poulettes, des répliques humoristiques et quelques catchphrases à l'ancienne (vous savez, les phrases genre : "je suis ton pire cauchemar"), bref on passe un très bon moment à rire et à se vider la tête tandis qu'ils vident leurs chargeurs et font parler les poings.



Merci Mr. Stallone : mission accomplie ! Vivement le second film avec Bruce Willis qui devrait revenir pour un rôle plus conséquent et un casting qui devrait s'étoffer avec Jean-Claude Van Damme (déjà quasiment confirmé même s'il avait été approché pour le premier film et qu'il avait décliné l'offre) et peut-être Vin Diesel, Dwayne "The Rock" Johnson, Hulk Hogan, Mr. T ou encore Carl Weathers (Apollo Creed dans la saga "Rocky")...

30 août 2010

Films gratuits sur YouTube... Google prépare le terrain de son futur service de VOD ?

Je vous parlais dans mon article précédent de la possibilité de visionner des films gratuitement sur YouTube. Il est probable que cette initiative ne soit pas complètement désintéressée car on vient d'apprendre que Google prépare le lancement d'un service de vidéo à la demande via YouTube (acquis en 2006 par Google) pour la fin de l'année 2010 ou pour début 2011.

L'achat et la location de films sur internet sont encore relativement confidentiels en Europe mais c'est un secteur en pleine expansion aux Etats-Unis où Apple (via iTunes) et Netflix sont déjà bien implantés. En France, le service de location (de films ou de séries) sur iTunes est disponible depuis (seulement) quatre mois mais comme souvent avec ces services, les cinéphiles déplorent le manque de films en version originale sous-titrée.

Ce secteur de la VOD (Video On Demand) est en tout cas un secteur d'avenir qui devrait énormément se développer dans le futur. Encore faut-il que les grands studios acceptent de jouer le jeu à plus grande échelle, que d'avantage de films en VOST soient proposés et que des tarifs plus intéressants soient pratiqués car ils ont tendance à être égaux voire plus élevés que pour les DVD physiques. Par exemple, sur iTunes, on pourra acheter des films à 8 € (catalogue courant), 10 € (films récents) ou 14 € (nouveautés). Et côté locations, cela oscille entre 1 € (film de la semaine uniquement) et 3 ou 4 € selon les titres (+ 1 € pour les versions HD). Tout cela est encore un peu cher par rapport aux supports physique...


L'autre élément qui devrait aider le développement de la VOD, c'est le développement de boitiers reliés à ces services et directement branchés sur le téléviseur. Plus besoin de passer par l'ordinateur pour gérer sa vidéothèque (les principaux fournisseurs d'accès à internet français et quelques chaines TV privées proposent déjà des services similaires via leur "box", des boitiers dédiés ou leur site internet). Mais les grands acteurs du marché devraient prochainement venir en force sur ce terrain avec par exemple l'Apple TV (qui devrait trouver une seconde jeunesse d'ici peu [Edit 01/09/10 : l'Apple TV vient en effet de subir un lifting assez impressionnant]) ou la future Google TV dont on entend parler depuis longtemps...

28 août 2010

On peut enfin regarder des gros nanars légalement sur YouTube !

C'est une grande avancée pour l'industrie cinématographique : YouTube, le géant de la vidéo sur internet, a signé des accords avec les studios Lionsgate, MGM et Sony Pictures. Il est donc désormais possible pour n'importe-quel internaute de visionner des films entiers (non-découpés en tranches) gratuitement sur YouTube grâce aux publicités présentes sur le site (ou en début de film par exemple).

Rendez-vous donc dans la section Films du site pour y découvrir un classement par genre : documentaires et biographies, bollywood, action et aventure, humour, horreur, énigmes et suspense, drame et animation et dessins animés. Bon, il faut être franc, il n'y a pas vraiment de grands films présents pour le moment. Je dois même avouer que je ne connais quasiment aucun des films proposés, à part le mythique "La Nuit Des Morts-Vivants" (1968) de George A. Romero (ce qui est logique, vu que le film est tombé dans le domaine public depuis bien longtemps) et quelques vieux films dont je connais les titres car ils ont été remakés par la suite, ainsi que le fan-film prequel non-officiel du "Seigneur Des Anneaux".

Autant le dire franchement, tout ce qui est disponible pour l'instant ressemble beaucoup à une liste de nanars qui ravira surtout les fans de films de kung-fu, de zombies, de slashers ou de monstres à l'ancienne.



En revanche, la section documentaire me paraît très intéressante et éclectique avec par exemple des combats de filles, Charles Manson, les trous noirs, les Spice Girls, la guerre du Pacifique ou encore Big Foot et les clans yakuza.

On déplorera par contre le peu de choix proposé dans les dessins animés. Les studios concernés (qui a dit Disney ?) ne sont certainement pas encore prêts pour ce type de distribution.

En tout cas, la sélection de films va s'étoffer dans le futur. Et on ne peut que féliciter les studios participants de mettre un pied sur internet et d'accepter enfin l'évolution des moyens de distribution !

A noter que les films proposés sont en V.O. et que seulement certains proposent des sous-titres (la petite icône CC rouge sous la vidéo). Si les sous-titres sont dispo mais pas en français, vous pouvez tenter les service YouTube de traduction des sous-titres ou de transcription en direct de la piste audio qui, à défaut d'être vraiment efficaces, peuvent parfois provoquer de grands moments d'hilarité.

18 août 2010

Hamill or not Hamill ?

Petite précision par rapport à la scène inédite du "Retour Du Jedi" dont je parlais dans mon article précédent : visiblement l'existence de la scène était connue (même si on ne l'avait jamais vue) et justement l'acteur Mark Hamill (Luke Skywalker) avait été interrogé à ce sujet lors du Comic Con de 2009 :



Sur l'existence de cette scène, l'acteur répond clairement "Je n'ai jamais tourné une telle scène. Cela dit, il y a des scènes dans ces films qui ont été insérées, comme lorsqu'ils fabriquent ma main, qui étaient faites en post-production et ce n'était pas ma main. Et je crois que je me souviendrais si j'avais fait quelque-chose comme ça. Et ce n'est pas le cas. Les rumeurs s'emballent parfois, ça arrive."

Alors ? Trou de mémoire de l'acteur (tout à fait plausible 30 ans après) ? Scène tournée à l'époque avec une doublure (de menton) de Mark Hamill ? Scène créée récemment grâce aux ordinateurs surpuissants de Industrial Light & Magic (la société d'effets spéciaux de George Lucas) ?

La réponse viendra peut-être d'ici à la sortie des Blu-Ray de la saga Star Wars mais en tout cas le débat fait rage en ce moment sur le net...

17 août 2010

Une scène coupée du "Retour Du Jedi" !

Ce dernier week-end avait lieu en Floride la seule véritable convention officielle 100% Star Wars intitulée Celebration V. On en retiendra surtout l'annonce de la future sortie des six films de la saga en Blu-Ray avec de nombreux bonus inédits. A chaque fois qu'on nous annonce des bonus inédits pour ces films (surtout les plus vieux), je me dis qu'on s'était bien moqué de nous dans le passé mais bref...

Parmi ces bonus, il y aura une courte scène de l'Episode VI : Le Retour Du Jedi qui avait été coupée au montage. Située tout au début du film, on y voit le Seigneur Vador qui continue d'appeler son fils à le rejoindre du côté obscur de la Force tandis que Luke Skywalker termine d'assembler son nouveau sabre laser vert et qui s'apprête à le cacher à l'intérieur de R2-D2 avant d'envoyer les deux droïdes chez Jabba le Hutt :



On ignore si cette scène sera réintégrée dans le film (cela en changerait tout le début) mais elle fera partie de ce coffret qui sortira en octobre 2011 (cool, je pense que j'aurai enfin une PS3 pour les lire d'ici-là) où l'on retrouvera les deux trilogies dont la plus ancienne dans sa version "Edition Spéciale" de 1997 (ou plutôt celle de la sortie en DVD de 2004 qui présentait déjà quelques retouches par rapport à la version de 1997). Au grand dam des fans, les versions non-retouchées des épisodes d'origine ne seront pas présentes dans ce coffret, officiellement pour des raisons de délai et de moyens financiers (looool).

Pour rappel, la trilogie non-retouchée (mais également non-remasterisée, grrr...) était sortie en DVD en 2006 avec un tirage plutôt limité. Il est peut-être encore possible de les trouver aujourd'hui mais ça ne doit pas être évident (à moins d'y mettre le prix).

Concernant le futur de Star Wars, la série TV animée "Clone Wars" (en images de synthèse, à ne pas confondre avec la mini-série d'animation traditionnelle de 2003) devrait encore continuer pour au moins trois saisons (en plus des deux déjà existantes).

En revanche, la série TV "live" qu'on nous promet depuis des années et qui devrait faire le lien entre les deux trilogies ciné semble aujourd'hui au point mort. George Lucas ayant pour habitude de financer lui-même ses projets, il serait aujourd'hui confronté à un gros problème de budget limité qui l'empêcherait de concrétiser tout ce qu'il voudrait mettre dans cette série.

Il y a également des rumeurs (toujours non-confirmées) d'une nouvelle sortie ciné des six films de la saga entièrement transposés en 3D avec le procédé utilisé par James Cameron pour Avatar. Ça fait quelques années que je peste au sujet de la grande machine consumériste qu'est devenue la franchise Star Wars mais j'avoue que si les films ressortent en 3D (en relief pour être précis) je cours les voir !

Au fait, il y a d'autres scènes coupées des vieux Star Wars qui n'ont jamais été présentes sur les DVD comme celle-ci (au tout début de l'Episode IV quand Luke Skywalker aperçoit la bataille spaciale entre le croiseur de Vador et le vaisseau de la princesse Leia dans le ciel de Tatooine) ou celle-là (ici réintégrée dans le film par un fan et située quasi-immédiatement après la précédente où Luke va prévenir ses amis pilotes de la bataille à laquelle il vient d'assister et où il retrouve son ami Biggs qui lui annonce ensuite qu'il va s'engager dans la rébellion contre l'Empire ; Biggs et Luke se reverront à la fin du film dans une scène de retrouvailles réintégrée en 1997 juste avant l'attaque sur l'Etoile Noire) ou encore celle-ci (qui est en fait une version longue et non-éditée de la scène de la Cantina ou l'on voit beaucoup plus de races extra-terrestres ainsi que Han Solo en train de fricoter avec une demoiselle). Et tout ceci ne concerne que l'Episode IV : Un Nouvel Espoir, il y a quelques autres scènes trouvables sur le net (dont beaucoup de fakes)...