23 juillet 2010

Critique ciné : Inception

Soyons francs, je me suis surtout intéressé au cinéma de Christopher Nolan par le biais du très bon "Batman Begins" (2005) et du mythique "The Dark Knight" (2008), et j'avais également vu "Insomnia" (2002) qui avait le mérite de placer un film policier classique (enquête sur un meurtre) dans un contexte inhabituel (flic insomniaque, région des Etats-Unis où le soleil ne se couche pas pendant des semaines, Robin Williams en tueur froid et manipulateur). Aujourd'hui je me dis qu'il faudrait que je m'intéresse de près à "Memento" (2000) et "Le Prestige" (2006).

Il est vrai que j'attends surtout le troisième (et dernier) volet des aventures du Dark Knight par Christopher Nolan (prévu pour l'été 2012) mais il y a quelques mois, j'ai tout de suite été intrigué par les premières vidéos et images de "Inception".


Et je dois dire que je ne suis pas déçu ! Au contraire, j'ai le sentiment d'avoir vécu une véritable expérience cinématographique comme on en voit rarement. A mille lieues des blockbusters habituels, faciles à consommer et faciles à oublier ensuite, "Inception" nous emmène dans un univers complexe (mais pas inaccessible) servi par des personnages profonds (tous très bien interprétés) qui évoluent dans des décors à l'esthétique très soignée, le tout étant baigné par une musique sombre et particulièrement oppressante (les fans de Hans Zimmer et de ses partitions pour "The Dark Knight" ne seront pas dépaysés, même si on atteint ici un nouveau niveau de noirceur).



Christopher Nolan a écrit et préparé "Inception" pendant près de 10 ans et ça se sent ! Je ne m'étendrai pas sur le scénario car on va de découvertes en surprises pendant une bonne partie du métrage. Christopher Nolan définit son film comme étant un "thriller d'action et de science-fiction contemporaine se déroulant dans l'architecture de l'esprit". A priori incompréhensible, cette définition paraît pourtant totalement logique une fois qu'on a vu le film ! Sur ce coup-là, je dirais qu'il faut y aller les yeux fermés et se plonger à corps perdu dans l'œuvre de Christopher Nolan. Et comme je le disais quand je suis sorti de la projection du premier "Matrix" en 1999, soit on a aimé, soit on n'a rien compris...

"Inception" partage d'ailleurs des thématiques communes avec "Matrix" ou également "Blade Runner" (onirisme, grandes métropoles oppressantes, réalités parallèles, perception du monde, mise en abîme, etc...). Je crois même avoir décelé une ou deux références à "2001 : L'Odyssée De L'Espace", ce qui fait de ce film (chef d'œuvre ?) un rendez-vous immanquable pour le geek qui sommeille en vous !

(attention : spoilers dans les commentaires)

7 commentaires:

Saki a dit…

Demain en V.O, je pense.

Draven a dit…

Oui, si tu peux le voir en VOSTF profites-en ! J'ai eu moi-aussi cette chance et je ne regrette pas car d'après ce que j'entends dans la bande-annonce, je trouve que Leonardo DiCaprio a une voix trop juvénile en français...

Misterclap a dit…

Je cours le voir !! Merci

Saki a dit…

Je n'ai pas pu le voir en V.O mais qu'importe, la claquasse a été la même (même si je suis d'accord pour la voix de Leodicap).

Mention spéciale au rêveur "qui gère en toute situation de gravité" hahaha

Saleté de toupie...

Misterclap a dit…

Je rejoins ce que dit Saki. Enorme !!
Moi qui pensais que cette saleté de toupie allait se casser la gueule à la fin du générique, j'ai pu m'assoir dessus.

Marv a dit…

Pas d'accord sur la voix de Di Caprio en VF, mais qu'importe ; le flim était vraiment excellent oui ^^

Draven a dit…

En ce qui concerne le débat sur la fin du film, j'ai participé à une discussion où quelques théories intéressantes sont exposées (même si certaines sont tirées par les cheveux) sur ce forum : http://www.nowatch.tv/forums/topic/1142/inception-le-debat-sur-la-fin-spoiler-alert/