10 juin 2010

Dieu existe ! J'ai marché dedans...

Après les attaques ratées des personnalités politiques désœuvrées contre le festival Hellfest il y a deux mois, ce sont aujourd'hui les fondamentalistes chrétiens qui reviennent à la charge et qui assignent les organisateurs du festival en justice !

En effet, la CNAFC (Confédération Nationale - Associations Familiales Catholiques) demande par le biais du tribunal que lui soit remise la liste des chansons qui seront interprétées par tous les groupes présents au festival ou alors, dans le cas (totalement certain) où cette liste ne pourra être remise, d'interdire aux mineurs l'accès au festival.

Par cette démarche (selon leur communiqué officiel), la CNAFC espère favoriser l'émergence d'une approche responsable de la culture !!! Ah bon mesdames et messieurs les inquisiteurs du XXIème siècle, c'est ça l'expression que vous employez pour le mot "censure" ? Une approche responsable de la culture... n'importe-quoi !!! Ne sont-ce pas les régimes totalitaires qui tentent toujours en priorité de restreindre, voire même d'interdire, l'accès à la culture ?

Mais visiblement les raccourcis idéologiques ne posent pas trop de problèmes à ces "bien-pensants" : ils font un rapprochement direct entre cet événement culturel de grande envergure et les profanateurs de cimetières et là ils se croient certains de botter en touche ! Sauf que j'aurais aimé savoir ce qui leur permet de faire ce lien entre les métalleux en général et les quelques idiots désœuvrés (eux aussi) qui s'en prennent aux tombes et aux églises isolées...

Encore une fois (et au risque de me répéter par rapport à mon article précédent), quand est-ce que ces gens comprendront qu'on ne règle pas ces problèmes en utilisant la censure, mais plutôt en faisant preuve d'éducation ! Et jusqu'à preuve du contraire, la culture fait partie intégrante d'une éducation équilibrée ! Mais ce sont sûrement des propos hérétiques que je tiens là, face à des gens faisant preuve d'une telle étroitesse d'esprit...

Entendons nous bien ! Je ne prends en aucun cas la défense des imbéciles qui s'amusent parfois à saccager des cimetières (il me semble d'ailleurs que les chrétiens ne sont pas ceux qui ont le plus à se plaindre de ces actes de vandalisme). Au contraire, je suis de ceux qui pensent que les auteurs de dégradations de ce type doivent être sévèrement punis, afin que les culs-bénis arrêtent de nous confondre, nous les métalleux responsables (capables de profiter d'un festival sans mettre toute une région à feu et à sang), avec ces idiots désœuvrés !

A ma connaissance, la dernière grande affaire de profanation de sépulture (et d'incendie d'église) en France remonte à l'été 2007 et elle avait été perpétrée par les imbéciles du TABM (True Armorik Black Metal) :



Seulement voilà, il s'agissait simplement de quelques paumés agissant par mimétisme avec la vague  d'incendies d'églises perpétrée en Norvège dans les années 90 (je ne comprends d'ailleurs toujours pas pourquoi certains certains acteurs de cette triste histoire norvégienne sont toujours considérés comme des maîtres à penser, encore aujourd'hui après leur sortie de prison, mais c'est une autre histoire).

Vous trouverez rassemblés ici trois articles du journal Le Monde qui traitaient de ces événements ayant eu lieu en 2007 dans le Finistère.

Depuis, on ne peut pas dire que les affaires de profanations à but anti-clérical aient été légion dans notre pays...

2 commentaires:

Saki a dit…

*soupir* QUand j'ai entendu le discour de kikoo sur le satanisme/manson/violeurs de poussins, je me dit que le pire dans leur discours qui bénéficie d'une campagne de communication plus étoffée que celle du Hellfest malheureusement, c'est que eux se targuent de pouvoir toucher la "masse" de la société... Qui est + nombreux que les métalleux responsables, comme d'hab.

Anonyme a dit…

Et le cycle se répète, encore et encore... festival *interdit aux mineurs* là on touche l'apothéose.
Table ronde ou pas, il subsistera toujours des frustrés et familles étriquées pour faire la chasse à tout ce qui "leur" parait dérangeant (les Jeux Vidéo y compris) et insister sur cette méthode qu'est la censure = vouée à l'échec.

Ces personnes ne bénéficieront d'aucune excroissance future pouvant leur permettre de s'écarter des foutus carcans qu'ils se sont imposés, et les attaques / raccourcis seront de mise pour les éditions suivantes du Hellfest (c'est quasi-certain).

Bref, si la Justice les reboute sur tous ces points qu'ils soulèvent, on pourra s'en servir comme preuve tangible de leur ignorance, pour plus tard.

Apophis2036