8 mai 2010

Spotify is good !

Tandis que Facebook dévoile vos données personnelles à n'importe-qui (parfois sans le faire exprès mais plus souvent de manière très volontaire et insidieuse), tandis que la Chine se creuse la tête pour éviter que ses dissidents ne s'expriment sur la toile, tandis que les caractères non-latins commencent à débarquer dans les noms de domaine (ça n'est pas forcément un mal mais je sens que ça va foutre le bordel), tandis qu'Hadopi se fout de nouveau la honte et tandis que Google continue d'amasser des tas d'informations sur votre vie privée (même les pires régimes totalitaires n'auraient jamais pu rêver d'en savoir autant) en prévision de la future guerre thermonucléaire qui nous opposera aux machines dotées d'intelligence artificielle (je déconne là... enfin pas tant que ça en fait !), je continue tout de même de m'émerveiller devant certains avantages que nous apportent le World Wide Web !

Et ce qui m'intéresse plus particulièrement aujourd'hui c'est la musique en ligne. En effet, lorsque vous avez envie d'écouter de la musique que vous ne possédez pas et que vous n'avez pas le temps d'aller la télécharger illégalement et que vous n'avez pas forcément envie de l'acheter, la solution la plus indiquée était certainement le site Deezer que vous connaissez certainement déjà. Pour rappel, Deezer est un site où il est possible de chercher (par artiste, par album, par titre, etc...) et d'écouter de la musique directement dans votre navigateur web. Si vous n'êtes pas inscrit, vous ne pourrez écouter qu'un nombre de titres assez limité par jour. Si vous vous inscrivez gratuitement, la limite est levée et vous pourrez créer des listes de lectures (que vous pourrez donc retrouver sur n'importe quel ordinateur juste en vous identifiant sur le site) mais vous devrez vous coltiner quelques publicités audio qui viendront parfois s'intercaler entre les morceaux que vous écoutez. Si vous choisissez de payer, le son sera de meilleure qualité et il n'y a plus aucune pub (ni audio ni visuelle).

Mais je viens de découvrir un concurrent intéressant de Deezer : il s'agit du programme suédois Spotify (pas encore disponible aux Etats-Unis). En fait, j'en avais déjà beaucoup entendu parler en 2009 mais il fallait à ce moment-là un code d'invitation pour pouvoir se créer un compte gratuit, sinon il fallait obligatoirement se créer un compte payant. Mais cette limitation a été levée en France depuis le 1er février 2010 (et je viens seulement de l'apprendre), ce qui n'est pas encore le cas de tous les pays européens où le service est disponible.


Spotify n'est pas un site web (contrairement à Deezer et son site un peu fouillis et parfois très lourd à charger). C'est une application à télécharger et à installer sur votre machine (et les utilisateurs d'iTunes s'y retrouveront très vite car l'interface est assez similaire) ce qui signifie par exemple que l'on peut couper ou remettre la musique grâce à une simple pression sur la barre d'espace de votre clavier (impossible sur Deezer). Globalement, les fonctions sont à peu près les mêmes que chez Deezer (donc avec des pubs pour les comptes gratuits) mais ce que j'apprécie c'est que la qualité du son est en général supérieure et que les morceaux démarrent immédiatement, comme s'ils étaient stockés sur notre disque dur (c'est vraiment bluffant). Comme les accords avec les labels ne sont pas forcément les mêmes que ceux de Deezer, on y trouve des artistes peu ou pas présents chez la concurrence (je m'en sers actuellement pour réviser les discographies de Bolt Thrower et Vader, totalement absents de Deezer à l'exception d'un seul album de Vader). On peut également se servir du lecteur Spotify pour lire ses propres .mp3 (bientôt disponible sur Deezer) et les utilisateurs d'iTunes peuvent carrément y importer toute leur bibliothèque, comme ça il n'y a presque plus de différence entre la musique qu'on possède et celle lue en ligne. Il y a même des liens pour acheter en téléchargement légal les titres qui nous plaisent. En s'abonnant, on peut même écouter la musique de Spotify sans être connecté à internet (également possible avec Deezer mais je trouve ça idiot dans un navigateur web).
Petite note supplémentaire pour les utilisateurs de Mac qui ont installé l'indispensable notificateur Growl : Spotify est automatiquement compatible alors qu'il faut installer un complément de Growl pour l'utiliser avec iTunes.
Vous pouvez bien évidemment installer Spotify sur plusieurs appareils pour y retrouver vos playlists.

Personnellement, je ne suis pas encore prêt à payer pour de la musique que je ne possède pas physiquement (les 550 CD qui ornent mes étagères en sont une belle preuve je crois) mais les solutions gratuites proposées par Deezer et Spotify me conviennent très bien car je trouve que la pub est très supportable (sauf quand elle coupe deux titres qui sont sensés s'enchaîner sans transition, là j'ai envie de tout balancer par la fenêtre mais bref...).

Il y a de grandes chances que l'avenir de la musique emprunte ce chemin-là. Ça me convient, du moment qu'ils continuent tout de même à vendre des CD des groupes que j'aime pour ma collection...

Aucun commentaire: